toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne: Merkel espèrait de la main d’oeuvre. Un rapport prévoit au contraire 400 000 chômeurs issus de l’immigration d’ici l’an prochain


Allemagne: Merkel espèrait de la main d’oeuvre. Un rapport prévoit au contraire 400 000 chômeurs issus de l’immigration d’ici l’an prochain

Si Berlin espérait que la crise migratoire permettrait de combler son manque de main d’œuvre industrielle, un document de l’Agence fédérale pour l’emploi qui a fuité montre que les réfugiés ne rentreront pas si facilement sur le marché du travail.

D’après les informations contenues dans ce rapport, 81% des migrants déjà arrivés en Allemagne ne posséderaient aucune qualification (c’est-à-dire, pas même un certificat de fin d’études). Seuls 8% posséderaient un diplôme académique, ajoute l’étude, qui date du mois d’octobre.

Si l’on prend en compte les 1,5 millions de demandeurs d’asile attendus par le pays en 2015 (selon les estimations récentes du quotidien national Bild), cela signifierait que 1,2 millions de personnes arriveraient sur le territoire allemand sans posséder le moindre niveau d’éducation.

Loading...

Dans le document, l’Agence indique s’attendre à ce que, l’année prochaine, 400 000 nouveaux demandeurs d’emploi soient des migrants fraîchement arrivés dans le pays. A titre de comparaison, le nombre total de demandeurs d’emploi tournait, en juillet 2015, autour de 2,8 millions, d’après les chiffres officiels cités par l’agence de presse Reuters. Le document qui a fuité révèle aussi que les réfugiés seraient en majorité assez jeunes, puisque 73% auraient entre 15 et 35 ans.

Toutefois, l’organisme allemand reste optimiste, estimant que la situation va créer des postes, particulièrement en son propre sein. Il conclut que «l’intégration des réfugiés est une chance pour l’Agence fédérale pour l’emploi et la société dans son ensemble. Mais nous devons tous être solidaires».

Les informations, qui ont été révélées par l’hebdomadaire Junge Freiheit, n’ont pas été reprises par les plus gros médias allemands. L’Agence fédérale pour l’emploi a confirmé qu’un de ses document avait effectivement fuité, sans pour tant faire de commentaires à ce propos. Ces nouvelles données contredisent notamment l’information diffusée en juillet par le journal télévisé national Taggeschau, qui affirmait que 90% des demandeurs d’asile sur le territoire étaient dotés d’un diplôme, au minimum de fin d’études.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Allemagne: Merkel espèrait de la main d’oeuvre. Un rapport prévoit au contraire 400 000 chômeurs issus de l’immigration d’ici l’an prochain

    1. FANNY

      les chiffres du chômage vont croître et c’est PEGIDA qui va aussi accroître ses chiffres … et nous allons connaître le même phénomène puisque les autres états de l’UE ont suivi son exemple lorsqu’elle a décrété qu’il fallait tous les acceuiller: de vrais moutons, nos crétins de politicards

    2. patricia

      Ils ont un diplome de fin d etude oui mais de quelle annee? fin de la primaire, ils sont tellement primaires, elle n a pas compris, angela, qu il y a plusieurs races sur cette terre, la race des fourmies, travailleuses et la race des cafards ou des rats qui vivent sous terre.

    3. Alauda

      Ouvrir ses portes à des cohortes de gens inconnus, dont la scolarité a été forcément perturbée par les conflits en cours, prétendre parallèlement qu’ils sont tous diplômés en interviewant deux ou trois cas de figure exemplaires sur les chaînes de grande écoute en laissant entendre qu’ils sont à l’image de la majorité, tomber de la lune quelques semaines plus tard lorsque les services débordés font remonter les infos réelles du terrain, non mais quelle triste et mauvaise farce !

      Évidemment qu’il faut au bas mot une remise à niveau, sinon une formation solide pour les rendre employables.

      Vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière…

      Non seulement ces élites sont naïves mais elles voudraient en plus que les peuples gobent leurs mouches, sans broncher devant les tracas induits par leurs inconséquences. En peu de discernement ! Malheureusement, il n’existe pas d’école pour cela.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *