toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

AFP – Agence France Palestine – Il faut 7 paragraphes à l’AFP avant d’évoquer le massacre des parents israéliens devant leurs 4 enfants !‏


AFP – Agence France Palestine – Il faut 7 paragraphes à l’AFP avant d’évoquer le massacre des parents israéliens devant leurs 4 enfants !‏

Voici un parfait exemple de la désinformation véhiculée par l’AFP : la dépêche de l’AFP se devait de rapporter l’assassinat d’un couple devant leurs enfants par des terroristes palestiniens. Hélas, le « journaliste » français de l’AFP, et son collègue palestinien, se livrent à un exercice consistant à « noyer » l’information essentielle dans une série de pseudo justification qui finalement a pour but de légitimer l’acte terroriste. Peut-on encore parler de journalisme quand on se livre ainsi à un tel exercice de propagande ?

Mais ces deux pseudos journalistes n’en sont pas à leur coup d’essai comme vous le lirez en fin d’article: Andrea Bernardi est déjà connu pour avoir diffusé des fausses informations qui n’étaient que des montages de la propagande palestinienne.

Laissons les Goys qui défendent Israël décortiqué l’article de la l’AFP:

Loading...

Les forces israéliennes ont mené une chasse à l’homme apparemment infructueuse vendredi en Cisjordanie pour retrouver les meurtriers d’un couple de colons tués sous les yeux de leurs enfants, tandis que s’élevaient des appels au calme face au risque d’embrasement. Ouais…

Une multitude d’incidents ont été rapportés en Cisjordanie, sous tension depuis le double meurtre commis jeudi soir près de Naplouse, dans le nord du territoire occupé. Ouais…

La police palestinienne a signalé des jets de pierre contre des véhicules palestiniens par des colons ainsi que des dizaines d’oliviers brûlés. Une voiture palestinienne a été incendiée et des tags « vengeance » et « Henkin », du nom des victimes, ont été découverts non loin de la colonie où elles vivaient. Ouais…

Un Palestinien de 35 ans a été blessé par balles par des tirs de colons, selon l’agence palestinienne Wafa. Des heurts ont opposé Palestiniens et forces israéliennes aux abords de la Vieille ville à Jérusalem-Est et à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie. Ouais…

Au même moment, des centaines de soldats recherchaient les meurtriers d’Eitam et Naama Henkin à travers la Cisjordanie quadrillée par les contrôles routiers. Ouais…

« Nous allons les traquer jusqu’à ce que nous mettions la main sur eux et sur ceux qui les ont envoyés », a promis le ministre de la Défense Moshé Yaalon. Ouais…

Learn Hebrew online

Le couple d’une trentaine d’années, habitants de la colonie de Neriah, rentrait en voiture d’une réunion d’étudiants en religion avec ses quatre enfants quand il a été criblé de balles par au moins deux individus à bord d’une voiture entre les colonies d’Itamar et Elon Moreh, ont indiqué les autorités israéliennes. Ah enfin ?!? Il vous faut 7 paragraphes pour arriver au coeur du problème ? Vous connaissez l’expression « Il n’y a pas mort d’homme » ? Chez les gens qui ont les sens des priorités,  c’est la perte de vie humaine qui est le plus important, pas les émeutes ou échauffourées qui déstabilisent vos sacro-saints status quo politiques stériles. Il vous faut 7 paragraphes pour arriver à la mort d’homme. Ça en dit long sur votre sens des priorités !

Alors on reprend les éléments foireux :

  • « Cisjordanie », nom inventé entre 1948 et 1967 quand cette région était sous domination jordanienne reconnue par personne hormis la Grande-Bretagne. Ce nom n’a plus lieu d’être au minimum depuis 1988 quand la Jordanie a renoncé à ses revendications mais même avant, il était mensonger et preuve d’une annexion illégale. Si ça vous fait mal d’appeler ce territoire par ses noms historiques de Judée et de Samarie, vous pouvez vous rabattre sur la géographie qui parle de cette région comme la chaîne des Monts de Judée. Mais à chaque fois que vous dites « Cisjordanie », vous reconnaissez l’annexion illégale par la Jordanie en 1948 et vous faites du révisionnisme historique et géographique.
  • « Colons » : En premier lieu, ce sont des êtres humains, un mari et sa femme dans une voiture où étaient leurs 4 enfants. Vous avez oublié ce que c’est, des humains ou bien vous ne voyez que l’étoile jaune médiatique qu’on leur colle systématiquement parce qu’ils veulent vivre sur la terre de leur ancêtres ? Pourquoi, lorsque les politiciens français ravagent un paysage en accordant des permis de construire juteux à des promoteurs immobiliers qui se foutent du voisinage et de l’environnement, vous appelez ça de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire alors que lorsque des Juifs développent et urbanisent un territoire en friche sur leurs terres historiques, vous les traitez de colons ? Les Monts de Judée n’ont aucun statut juridique qui empêche des villages juifs de s’y construire avec des infrastructures et un tissu économique qui est porteur de développement social pour toute la région. Arrêtez de suivre comme des moutons les avis partisans d’une organisation politique captée par des dictatures comme l’ONU et faites votre boulot de journalistes indépendants qui ne se font pas dicter leurs articles par des influences politiques. Ou alors postulez comme propagandistes dans les partis, vous y serez plus à votre place !
  • « Des jets de pierres par des « colons » : Vous vous foutez de qui ? Ca fait des années que les automobilistes israéliens sont quotidiennement victimes de jets de pierres et de parpaings sans aucune provocation, ce qui a conduit à la mort d’un sexagénaire il y a 15 jours. Oui, un mort ! Mort d’homme ! Vous percutez avant d’essayer de scandaliser vos lecteurs avec la réaction excédée, exaspérée et légitime d’habitants qui viennent d’apprendre l’assassinat d’un couple de leurs concitoyens ? Des oliviers brûlés et des bagnoles brûlées ? C’est tout ? Arrêtez, je vais pleurer d’effroi. Sérieusement, il y a deux parents de famille qui ont été assassinés dans une embuscade et vous vous inquiétez des incendies de végétation ? Qu’est-ce qui ne tourne pas rond, chez vous ?
  • « Palestinien blessé », « heurts entre Palestiniens et Armée à Hébron », mais qu’est-ce que ça vient foutre là, ça ? A part montrer que les Palestiniens font de l’obstruction à la justice en s’opposant aux recherches israéliennes, ça n’a aucun intérêt à figurer dans la longue litanie de paragraphes qui précèdent le coeur du problème! Vous faites ça parce que vous suivez l’AFP, notoirement antisioniste et qui fait confiance à des journalistes palestiniens totalement partiaux qui tordent systématiquement les faits pour attirer de la pitié sur les pauvres petits palestiniens martyrisés. Eh bien vos chers palestiniens, ils ont cyniquement profité de ce drame pour déclencher des affrontements avec l’armée dans l’espoir de déclencher une escalade et ils ont fêté la mort de ces parents de 4 enfants par de scènes de liesse avec tirs d’armes à feu, distribution de gâteaux, cris de victoire et drapeaux aux vents ! Ca ne vous file pas la gerbe? Qu’est-ce qui ne tourne pas rond, chez vous ?

Bref 7 paragraphes truffés de propagande et d’irresponsabilité pour détourner la compassion sur les Palestiniens au lieu de la famille victime d’un attentat horrible qui a détruit la vie de 6 personnes: 2 parents morts et 4 orphelins qui ont pris une peine à perpétuité de manque et de souffrance et qui vont devoir se construire sans l’amour de leur parents. Le plus jeune ne se souviendra même pas de leurs visages, de leur tendresse et de leur amour. Il n’aura que des photos et des tombes. Mais pour vous, c’est encore la situation politique du processus de paix qui est importante ? Ils ne recrutent que des sociopathes, à l’AFP ?

Loading...

‘On a entendu des enfants pleurer’

« Vers 21H00, on a entendu des tirs très intenses et tellement forts qu’on s’est dit que les colons attaquaient », a relaté à l’AFP Hamid, un riverain palestinien. « On a entendu des enfants pleurer (…), on y est allé et on a entendu une troisième salve, on ne savait pas ce qui se passait ».

Les enfants, âgés de 4 mois à 9 ans, sont traumatisés mais indemnes. Ouf, on est rassurés, hein ? Ils vont juste devoir vivre toute leur vie sans leurs parents et avec le souvenir affreux de cette nuit où la dernière image qu’ils ont de leur parents sont des corps sans vie couverts de sang mais tout va bien ! C’est pas possible. Ce sont des robots qui ont écrit cet article, je ne peux pas croire que ce sont des humains ! 

C’est l’aîné Matan qui a prononcé le kaddish funéraire rituel, soulevant des sanglots parmi les milliers de personnes réunies dans le grand cimetière de Har Hamenuhot à Jérusalem. Auparavant, la foule avait écouté silencieusement le président israélien Reuven Rivlin saluer la mémoire des défunts et s’adresser aux colons présents qui sont, avec l’armée, en première ligne d’une « charge terroriste » et en paient « l’insupportable prix ».

Dans un communiqué dont l’authenticité ne pouvait être vérifiée , un groupe se présentant comme affilié au Fatah, le parti du président palestinien Mahmoud Abbas, a revendiqué l’attaque. Ah ben oui, dépêchez-vous de les excuser en remettant en doute l’authenticité du communiqué. Dans le cas du terrorisme palestinien coutumier du fait de casser du Juif partout où il peut, c’est vrai qu’il y a un doute légitime. Lorsque Francis Heaulme revendiquera le viol et le meurtre d’un gamin, c’est vrai qu’on se précipitera à dire qu’on ne « peut pas le vérifier !

L’ONU, le département d’Etat américain et l’Union européenne ont condamné l’attentat et lancé un appel au calme devant le risque d’escalade. Eux aussi, il n’y a que ça qui les inquiète ? Et lancer un appel aux autorités palestiniennes pour qu’elles condamnent l’attentat et leur mettre la pression pour qu’elle coopèrent entièrement à l’enquête sur cette horreur, ça leur écorcherait la gueule ?

Le ministre de la Défense a également appelé les colons au calme. Si un jour, un journaliste de l’AFP fait construire une maison dans un champ à côté de chez moi, je ferais une campagne contre la colonisation de mon village en disant qu’on ne peut plus procéder aux élections municipales tant qu’il sera là, aussi.

‘Encouragement au meurtre’

« Nous assistons en ce moment à un débordement » de violence, a-t-il assuré sur les lieux du crime. Il l’a attribué, en partie seulement, aux tensions autour de l’esplanade des Mosquées, site sacré pour les musulmans et les juifs et théâtre, avec la Vieille ville de Jérusalem qu’elle surplombe, de heurts répétés ces dernières semaines. L’Esplanade a été construite par le Roi Hérode le Grand en 19 av JC pour agrandir l’espace autour du Second Temple Juif qu’il restaurait. Une esplanade pour un Temple, donc on dit Esplanade du Temple. Et il est sacré pour les Juifs bien avant et dans de bien plus grandes proportions que pour les Musulmans. Ce n’est même pas de parti-pris, c’est juste de l’histoire !

La poursuite de la colonisation en Cisjordanie, où 2,8 millions de Palestiniens vivent une cohabitation conflictuelle avec près de 400.000 colons, reste un autre important facteur de crispations. Vous continuez à appeler colonisation ce qu’en France vous appelez aménagement du territoire,vous êtes désespérant d’incohérence.

Un bébé palestinien et ses deux parents avaient trouvé la mort cet été dans un incendie imputé à des extrémistes juifs qui se seraient vengés de ce qu’ils estiment être des atteintes à la colonisation. Premier point : Quel rapport avec l’affaire en cours ? Encore une scandaleuse tentative de détourner de la compassion sur les Palestiniens alors que des Israéliens sont agressés TOUS LES JOURS, 365 jours par an, en Israël ou dans les Monts de Judée. Pourquoi rappeler cette affaire et pas celle des 3 adolescents juifs enlevés et assassinés l’an dernier, ce qui a déclenché une guerre ? Déjà oublié ? Pas nous. Deuxième point: vous vous dépêchez de dire que la revendication par le Fatah ne peut pas être vérifiée alors qu’elle existe et dans le cas de l’affaire de Douma ou aucune preuve établie ne peut être avancée pour accuser des extrémistes juifs après 3 mois d’enquête, là, ça ne vous pose pas de cas de conscience ! Qu’est-ce qui ne tourne pas rond, dans ce qui vous sert de cerveau ? 

Pour la droite palestinienne, je suppose que vous vouliez dire « droite israélienne », les coquilles ça arrive à tout le monde, non ? Bon, ça ne plaide pas en la faveur du professionnalisme de l’AFP mais sur ce point, on sait tout ce qui a à savoir, déjà le principal responsable, c’est le président Abbas, coupable d’incitations à la haine. « Chaque parole que prononce Abou Mazen est un encouragement au meurtre de juifs », a dit la ministre de la Culture Miri Regev en employant le surnom de M. Abbas.

M. Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netnayahu ont donné cette semaine par leurs discours respectifs à l’ONU la mesure du fossé qui les sépare d’une reprise des négociations de paix, le premier déclarant que les Palestiniens n’étaient plus liés par les accords passés.

Les violences liées au conflit ont fait au moins 27 morts côté palestinien et au moins 6 côté israélien en 2015, selon un décompte de l’AFP à qui on fait confiance sur le sujet comme à Bernard Madoff comme banquier

02/10/2015 17:19:04 – Beit Furik (Territoires palestiniens) (AFP) – Par Andrea BERNARDI, avec Jonah MANDEL à Jérusalem – © 2015 AFP

Alors ça, c’est intéressant! Andrea Bernardi, c’est aussi le journaliste qui s’est fait briser sa caméra par des soldats de Tsahal il y a quelque jours! Voici l’article du Monde sur cet incident où l’on apprend que Bernardi bosse avec Abbas Momani, que l’on a déjà croisé lors de l’affaire de la famille Tamimi à propos des violences d’un soldat israélien sur un gamin palestinien. C’est marrant, j’ai comme un sentiment de contentieux entre Tsahal et une certaine équipe de journalistes de l’AFP qui forcément, perdent l’objectivité nécessaire pour être crédible dans leur boulot. Et donc je comprends mieux les 7 paragraphes de relativisme affiché avant de présenter le cas de « Mort d’Homme ». Pas vous ?

Pug – Ces goys qui défendent Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “AFP – Agence France Palestine – Il faut 7 paragraphes à l’AFP avant d’évoquer le massacre des parents israéliens devant leurs 4 enfants !‏

    1. myriam

      DEHORS.
      Un autre exemple criant
      La BBC a titré : « Un Palestinien tué après une attaque qui tue deux personnes à Jérusalem ». (« Palestinian shot dead after Jerusalem attack kills two »).

      La vraie information est la suivante : ce palestinien avait tué un jeune homme, blessé sa femme et leur bébé de deux ans, puis avait tué l’homme qui était venu à leur secours, avait ensuite voulu tirer sur les policiers israëliens avec l’arme qu’il avait volé à celui qui voulait aider cette famille. et les policiers ont fini par abattre ce terroriste : c’était la seule solution.
      Devant le mécontentement (c’est trop peu) d’Israël ; la BBC a rectifié la fausse information en titrant cette fois-ci :
      « Jerusalem: Palestinian kills two Israelis in Old City » Jérusalem : Un palestinien tue deux israëliens dans la vieille Ville.

      Moi, je pense qu’il faut à présent un remède de cheval à toutes ces dérives volontaires journalistiques et pas que du mécontentement et de plates remontrances..Israël devrait fermer les bureaux de tous les organismes de presse étrangers visiblement pro-palestiniens qui délivrent une information tronquée régulièrement. Ce pays garderait-il des infirmières françaises, britanniques ou chinoises qui ne font pas leur métier correctement?? NON. Alors, tous les journalistes plient bagage.

    2. Troie Cassandra

      Piotr Smolar dans le journal Le Monde martèle le mot « COLONS » six fois dans son article pour désigner ce couple de parents ISRAELIENS lâchement assassiné. Ce journaliste, en fin de compte, les assassine une seconde fois en leur déniant toute légitimité sur la terre d’ISRAEL.

    3. Pénélope

      Piotr Smolar dans le journal Le Monde martèle le mot « COLONS » six fois dans son article pour désigner ce couple de parents ISRAELIENS lâchement assassiné. Ce journaliste, en fin de compte, les assassine une seconde fois en leur déniant toute légitimité sur la terre d’ISRAEL.

    4. Pénélope

      Le journal Le Monde martèle le mot « COLONS » six fois dans un article pour désigner ce couple de parents ISRAELIENS lâchement assassiné. Ce journal, en fin de compte, les assassine une seconde fois en leur déniant toute légitimité sur la terre d’ISRAEL.

    5. madeleine

      L’APF renommée Agence France Palestine emploie des journaleux tous acquis à la cause « palestinienne » puisqu’ils vivent à Gaza. l’AFP reproduit donc en France et dans le monde les articles et photos mensongers, orientés, ainsi que des vidéos bricolées, telle celle relative à l’Affaire Al Dura que lui envoie ses journaleux.
      Dénuée d’éthique et de conscience, cette agence antisémite sévit toujours. Je pose la question de savoir comment il se fait qu’elle ne soit pas encore interdite et fermée.

    6. Laurence

      Nous devons tous nous rassemblés et manifester notre colère face à cet injustice
      Nous ne devons plus accepter cette désinformation cela va nuire aux Juifs de france

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *