toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France est-elle antijuive ?


La France est-elle antijuive ?

C’est la question lancinante qui est au cœur du dernier livre du philosophe, politologue et historien des idées Pierre-André Taguieff, « Une France antijuive ? Regards sur la nouvelle configuration judéophobe », CNRS Éditions (voir lien vers source en bas de page). Dans cet essai brillant et iconoclaste, Pierre-André Taguieff explore et analyse les formes les plus récentes de la haine antijuive, portée par un antisionisme radical mâtiné de complotisme et une islamisation croissante de la cause palestinienne. Cet intellectuel non-Juif, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique de France (CNRS) et auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages, est l’un des meilleurs spécialistes français de l’analyse des discours antisémites, antisionistes et islamistes. Il vient de publier aussi un excellent livre sur l’antisémitisme dans la prestigieuse Collection « Que sais-je ? » des Presses Universitaires de France (PUF).

La France de 2015 est-elle antijuive ?

Je répondrai d’une façon nuancée à cette question. La France n’est pas devenue ou redevenue antijuive, mais il y a une France antijuive dans la France contemporaine. Il ne s’agit pas d’une renaissance, ni d’une résurgence, mais d’une réinvention, d’une nouvelle naissance, offrant au regard socio-historique plus de discontinuités que de continuités, plus de différences que de ressemblances. Ce qui reste stable, c’est la puissance du rejet, de la haine et du ressentiment, mais aussi du mépris et de la peur, passions négatives qui fusionnent dans la diabolisation, mode de construction de l’ennemi chimérique, dont “le Juif” reste le paradigme et l’emblème. Mais le contexte de la nouvelle configuration antijuive n’est plus national ni européen ou occidental, il est devenu planétaire. L’erreur d’interprétation majeure de l’actuelle vague antijuive consiste à la réduire à un phénomène franco-français, à la penser sur le mode d’une répétition de l’Affaire Dreyfus, ou comme un “retour des années trente” ou à la période 1940-1944.

Selon vous, on peut distinguer aujourd’hui trois France qui sont à la fois étrangères les unes aux autres, séparées et mutuellement hostiles ?

Il y a la France urbaine des élites mondialisées, la France périphérique des classes populaires (comprenant une partie importante des classes dites moyennes) et la France des banlieues (des “quartiers populaires” ou des “cités”), où se concentrent les populations issues de l’immigration. Les passions antijuives ont désormais pour foyer principal la population des banlieues de culture musulmane dont la jeunesse est souvent touchée par l’échec scolaire, le chômage et la marginalisation sociale, ce qui la fait basculer parfois dans la délinquance. Cette population est particulièrement sensible à la propagande antisioniste et à l’endoctrinement islamiste, où la haine des Juifs joue un rôle majeur. C’est dans cette troisième France que se trouve le terreau des nouvelles passions antijuives, ainsi que l’armée de réserve du militantisme judéophobe. La “cause palestinienne” y a trouvé ses adeptes les plus inconditionnels, ses militants les plus fanatiques, qui se disent en guerre contre le “sionisme”.

Vous affirmez dans votre livre qu’aujourd’hui en France, la haine antijuive est nourrie par un antisionisme radical. Ça veut donc dire, qu’à vos yeux, le “nouvel antisémitisme” ou la “nouvelle judéophobie” (terme que vous privilégiez dans vos analyses) l’“antisionisme”?

En effet. Plus précisément, ma thèse est que l’antisionisme radical, dont l’objectif est l’élimination d’Israël en tant qu’État juif, constitue le noyau dur de la nouvelle judéophobie. Encore faut-il définir précisément l’antisionisme que je qualifie de radical, absolu ou démonologique. Cinq traits permettent de caractériser le style et le contenu du discours des antisionistes radicaux :

Le caractère systématique de la critique d’Israël, une critique hyperbolique et permanente faite sur le mode de la dénonciation publique et recourant aux techniques de la propagande (sloganisation, amalgames, etc.).

La pratique du “deux poids, deux mesures” face à Israël, c’est-à-dire le recours au “double standard”. Cette pratique systématique de la mauvaise foi, dès qu’il s’agit de l’État juif, conduit à la condamnation unilatérale d’Israël, indépendamment de toute analyse des faits.

La diabolisation de l’État juif, traité comme l’incarnation du mal, impliquant une mise en accusation permanente de la politique israélienne fondée sur trois bases de réduction mythiques: le racisme/nazisme/apartheid, la criminalité centrée sur le meurtre d’enfants palestiniens (ou musulmans) et le complot juif mondial (dit “sioniste”), dont la “tête” se trouverait en Israël.

La délégitimation de l’État juif, la négation de son droit à l’existence -donc la négation du droit du peuple juif à vivre comme tout peuple dans un État-nation souverain-, ce qui implique d’isoler l’État d’Israël sur tous les plans, en organisant notamment contre lui un boycott généralisé (la campagne BDS -Boycott-Désinvestissements-Sanctions- s’inscrit dans ce dispositif, en tant que visage “humanitariste” donné à une propagande de guerre).

L’appel répété à la destruction de l’État juif, impliquant la réalisation d’un programme de “désionisation” radicale, ou plus simplement une guerre d’extermination, où l’Iran nucléarisé jouerait le rôle principal. C’est cet appel à l’éradication qui forme le cœur du programme de l’antisionisme radical, qui, mode de stigmatisation et de discrimination conduisant à la diabolisation de l’État d’Israël, relève du racisme et comporte une claire intention génocidaire.

Aujourd’hui, en France, très nombreux sont ceux qui établissent une analogie entre “islamophobie” et “antisémitisme”. Ce parallèle vous surprend-il ?

Il s’agit à la fois d’un argument très élaboré utilisé par les propagandistes antisionistes et d’un cliché désormais installé dans l’imaginaire social. À l’analyse, cette analogie s’avère sans fondement et trompeuse. Mais elle est très répandue dans les milieux politiques et culturels, et fait l’objet de diverses théorisations pseudo-historiques ou pseudo-sociologiques. Sa forme la plus en vogue chez les intellectuels de gauche et d’extrême gauche est ce que j’appelle la “thèse de la substitution”: l’“islamophobie” aurait historiquement remplacé l’antisémitisme en Europe. L’antisémitisme ne serait donc plus qu’un phénomène résiduel, un ensemble de survivances. D’où l’appel de certains “antiracistes” autoproclamés à lutter prioritairement contre l’“islamophobie”, qui serait la forme de racisme dont la montée serait la plus inquiétante. Ce lieu commun, pièce maîtresse de la propagande “antisioniste”, rend aveugle aux évolutions historiques réelles. Car, loin de n’exister qu’à titre de trace d’un passé dépassé, la judéophobie s’est transformée. Elle s’est reconfigurée autour de la diabolisation du “sionisme” et d’Israël.

Michel Garroté

http://www.cjnews.com/en-francais/la-france-est-elle-antijuive







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “La France est-elle antijuive ?

    1. michel boissonneault

      oui la france est anti-juive , oui l’europe est anti-juive , oui le grand retour est une priorité pour la survie car l’europe est condamner a vivre ( a mourir ) sous la charia car l’invasion de tout ses primates a majorité 97% d’homme vont détruire toute forme de loi et système républicaine

    2. Debout

      -1- je ne sais si la photo illustrant cet article représente Alès et un groupe de musulmans frères-prêcheurs…Ils ont l’air avenant et bien sympathique 🙁 Ils vous persuaderaient probablement très facilement du bien-fondé de leur doctrine(au besoin avec le procédé « enfoncez-vous bien ça dans la tête » !) 🙁

      -2- plus sérieusement, je ne crois pas que la France « traditionnelle » soit redevenue anti-juive….Je crois surtout qu’avec le nouveau type de population (la jeune génération arabe et musulmane en France), c’est le conflit Israélo-palestinien et la haine d’Israel qui développe un peu partout ce sentiment, et
      peut-être aussi parmi quelques groupuscules, ou vieux « anciens » des années 30-40 effectivement !

      -3-par contre oui, il se développe une peu partout un sentiment d’islamophobie ET IL Y A DE QUOI !!! Et une majorité de musulmans encore
      « modérés » et tranquilles NE FONT RIEN pour nous aider à prouver le contraire. Et tant qu’ils ne feront rien (on peut toujours espérer le contraire !!) ce sentiment ne fera que croître et agrandir le fossé séparant nos communautés ! Par ailleurs, la France est quelque peu « gênée aux entournures » par l’importance de plus en plus grande d’ une communauté musulmane, dont une partie qui commence à dicter sa loi, avec de l’animosité et du ressentiment vis-à-vis de la communauté juive en général !

      -4- il se peut très bien que la France et nos gouvernants soient bêtement « ligotés » avec notamment le Qatar et l’Arabie Saoudite par des intérêts économiques, financiers, politiques et même ….électoraux !… On ne veut ni limiter ni arrêter ces échanges par d’ autres considérations…Genre de calcul
      risquant de nous coûter très très cher !!…

    3. Roland

      OUI, je crois que ce bel échantillon de « Français » illustrés par cet article sont anti juif, nous avons les mêmes en Belgique. Les Belges de souche anti juif, je ne crois pas, ce dont je suis certain, c’est la montée des Européens qui rejettent tous ces barbus. Au fait ou ces « Français » travaillent t’ils avec leurs déguisement?

    4. Ada

      je ne sais pas si la France, mais beaucoup des fancais, oui, ils sont. Je l’ai senti il y a 15 ans quand j’ai eu une colaboration professionelle en France et au moment que j;ai dit que je suis juive l’attitude de mes partennaires de travaille a change J’ai ressenti beaucoup de haine.

    5. Églantine

      Alès… ville fleurie …..( voir image d’illustration)

      Elles sont pas belles leurs fleurs…..
      moi j’aime pas….!!!
      Par-contre elles poussent très vite…dommage…le chiendent aussi…!!!!

      Bonne journée ensoleillée et fleurie à tous.. 🙂

      Églantine

    6. zanaroff

      On a ce qu’on mérite. L’Europe subit le jugement de la fin des temps. A force de taper sur Israel et sur sa politique de survie, bein voilà que l’Europe vire au cauchemar. Ca me fait rire jaune de voir ça. Mais croyez moi les européens de souche et même les européens d’origine diverses multiples et culturelles ne voient pas d’un bon oeil l’islamisme radical. Certains ont fui la terreur et ils constatent avec amertume que la terreur les poursuit. Que l’on soit arabe, juif, chinois, russes, américains, européens, il faudra un jour éradiquer définitivement le terrorisme islamique et arracher ses racines pour le détruire définitivement. Qui aura le courage de débarrasser le monde de cette abomination ? Le chevalier sans tête peut-etre, qui peut se battre encore même la tête coupée. Bref, il faudra des hommes forts, braves, courageux, et qui aiment Dieu, la vie et la liberté. Ou sont les Fils de la Lumière ? Quand je dis cela je pense aussi aux milliers de musulmans atteints par cette terreur. Je prie pour eux pour que Yeshoua viennent les sauver et les délivrer. Fils d’Ismael vous méritez mieux que la terreur et la mort. Vous êtes appelés à servir le Dieu d’ABRAHAM d’ISAAC et de JACOB. Cette prophétie de la fin des temps s’accomplira un jour prochain. Vous servirez l’Eternel sur les montagnes d’Egypte et d’Assyrie. Voyez plus loin, voyez plus haut. Voyez le DIEU D’ABRAHAM votre père et votre ancètre Ismael qui a cru en ce Dieu d’Amour qui l’a sauvé dans le désert.

    7. Marcel

      A mes amis extraterrestres…
      Une chose est certaine: l’Amour vaincra la mort, et c’est déjà une réalité pour nous qui sommes morts !
      C’est pourquoi comme vous, je suis auprès du Vainqueur…!
      L’ Amour est la Vie et le Vainqueur !
      Nous n’avons plus de regrets, ni d’amertume, ni de rancœur, et nos larmes sont essuyées.
      Tous ceux qui nous ont calomniés, torturés et tués, sont devant nous.
      Et dire qu’ils ont contribué sans le savoir à notre sanctification et à notre Résurrection !
      Béni soit le Prince de la Vie, aujourd’hui et pour toujours !

    8. Pinhas

      Merci Marcel .

      Entièrement d’accord avec ta philosophie .

      Pour Marinel ,

      Tu ne te trompes pas , c’est bien lui .

    9. Armand Maruani

      Si elle ne l’était pas , que ça serait alors ?

      Demandez à ceux qui quittent la France ou envisagent de la quitter .

      Posez la question aux petits Juifs qui fréquentent des écoles juives .
      Regardons autour des synagogues , autour des institutions Juives etc….. et pourquoi tant de policiers pour soit disant nous protéger ?

      Je ne parle même pas de l’anti sionisme c’est kif kif .

      .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap