toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Voyage militant: Partez à la découverte du Sud d’Israël avec France-Israël et Europe Israël – du 12 au 20 octobre 2015


Voyage militant:  Partez à la découverte du Sud d’Israël avec France-Israël et Europe Israël – du 12 au 20 octobre 2015

Les associations France-Israël, sa section régionale de Dijon, et Europe Israël organisent un voyage militant à la découverte du le sud d’Israël, du 12 au 20 Octobre 2015.

Téléchargez le programme en PDF en cliquant ici – Téléchargez la fiche d’inscription en cliquant ici

Pour s’inscrire merci de contacter :

Joubert Voyages – 18 rue Mogador – 75009 PARIS Tél : 01 48.74.67 68  – Email: [email protected] voyages.com

Programme du voyage:

LUNDI 12 OCTOBRE : PARIS/TEL AVIV 

14H45 Décollage en Vol régulier EL AL 20h10
Arrivée à Ben Gourion
Transfert vers l’hôtel Prima Park de Jérusalem (ou similaire)

MARDI 13 OCTOBRE : JERUSALEM

La vieille ville de Jérusalem et ses remparts est un site inscrit sur la Liste du Patrimoine Mondial. Des murailles successives ont été érigées à Jérusalem à différentes époques pour protéger la ville. La limite de ceux-ci s’est progressivement déplacée vers le nord suivant l’expansion de la ville. Les murailles actuelles de la vieille ville ont été dressées entre 1535 et 1538 par le sultan Soliman le Magnifique, à l’époque ottomane. Dans le quartier juif il existe un petit musée qui s’appelle : ¨ seul debout sur la muraille ¨ il raconte l’histoire de la chute du quartier juif après une défense héroïque d’une poignée de défenseurs devant la légion arabe jordanienne.

On accède aux remparts près de la porte de Jaffa. À partir de cet endroit, on peut marcher sur les murs vers le nord ou vers le sud. Nous prendrons la direction du nord pour rejoindre la porte de damas et plus précisément la mystérieuse et magique grotte de Sédécias. Cette grotte est l’une des carrières d’où furent extraites les pierres ayant servi à la construction du Temple par le Roi Salomon en l’année hébraïque 2928, soit 832 ans avant notre ère.

Le 1er Livre des Rois, Chapitre 5, Versets 15 à 17, nous dit: «Salomon employa 70 mille hommes pour porter les fardeaux et 80 mille pour extraire les pierres de la montagne. Indépendamment des inspecteurs préposés par Salomon aux travaux, 3300 policiers furent chargés de surveiller les travailleurs. Sur l’ordre du Roi, on extraira des carrières de grosses et lourdes pierres, des pierres de taille, pour les fondations du Temple ».

En l’année hébraïque 3162 (598 ans avant notre ère), Sédécias était âgé de 21 ans quand il fut élu Roi du Royaume de Juda. En 3172 A.H. (588 Av. N.E.), il fomenta une révolte contre Nabuccodonozor, Roi de Babylone. Celui-ci marcha avec toute son armée contre Jérusalem. La ville fut assiégée. Une brèche fut ouverte dans ses remparts. Sédécias, sa famille et toute son armée s’enfuirent de nuit par cette grotte et atteignirent la Plaine du Jourdain. L’armée Chaldéenne ayant eu vent de cette fuite, se mit à la poursuite des fuyards par la route habituelle et rejoint Sédécias et sa famille abandonnés par leur armée. Le Roi Sédécias fut fait prisonnier et on l’amena auprès du Roi de Babylone à Ribla qui prononça sa sentence.

D’abord on égorgea les princes devant leur père, le Roi Sédécias, puis on lui creva les yeux et on le mit aux fers. Il fut ensuite transféré à Babylone, où il mourut. Entre temps, le Temple construit par le Roi Salomon fut incendié et entièrement détruit. C’est à cette époque que le nom « Les Carrières de Salomon » fut remplacé par celui de « La Grotte de Sédécias ». Cette grotte fut découverte accidentellement par le Dr. James Turner Barclay en 1854 (5614 A.H.). « Salle des Franc-maçons » Mont du Temple, Jérusalem, Israël.

Découverte et nommée par le Franc-maçon Lieutenant Charles Warren pendant les excavations des années 1860, près de l’Arc de Wilson. Bijou de l’Arc Royal fait de la pierre « Méléké » (Royale) extraite des carrières du Roi Salomon Même type de pierre avec lequel le Temple du Roi Salomon a été construit. Des recherches furent aussitôt entreprises par une équipe d’archéologues sous la direction du Lieutenant Charles Warren. Charles Warren était un Franc-Maçon qui considérait le Roi Salomon comme le plus grand constructeur des temps bibliques et comme le Grand Maître de notre Ordre.

Il entra en négociations avec des Frères haut-placés dans la hiérarchie de l’Empire Ottoman afin de permettre à tous les FF. de l’étranger, en visite à Jérusalem, de se rendre et de travailler dans les Carrières du Roi Salomon, renforçant ainsi les liens de fraternité entre FF. de tous les pays. En 1868, le F. Robert Morris, savant américain, G.M. passé de la G.L. de Kentucky, créa sous l’Obédience de la G.L. du Canada la R.L. « Réclamation ». Cette Loge fut consacrée à Jérusalem et il en a été le premier V.M.. La première Tenue se déroula dans la Grotte de Sédécias. Le F. Charles Warren fut l’un des membres participants.

Plus tard, le 28 Mars 1924, la R.L. « Les Carrières du Roi Salomon » fut fondée sous la juridiction de la G.L. d’Angleterre. Elle travailla dans la Grotte de Sédécias, du jour de sa fondation jusqu’au jour de sa mise en sommeil. D’autres travaux maçonniques ont eu lieu dans cette grotte. Pendant l’occupation de Jérusalem par le Jordaniens et jusqu’en 1967, le Roi Hussein aurait aussi travaillé dans cette grotte. Plus récemment, la Grotte de Sédécias a servi de Temple à nos chers FF. de France venus y travailler, effectuant ainsi un pèlerinage toujours émouvant aux sources de la F.M. universelle. Du flanc nord des murailles nous dirigerons nos pas vers le musée Porte Mandelbaum qui nous raconte cette période ou Jerusalem fut divisé pendant 19 ans.

Déjeuner libre Puis, de là, nous irons au Mont Herzl pour visiter le musée et le cimetière.

Le nouveau Musée Herzl propose une rencontre audio-visuelle novatrice de 60 minutes avec le visionnaire de l’Etat juif qui permet de jeter un coup d’œil méditatif sur la situation des Juifs de son point de vue; elle présente de manière passionnante ses grandes ambitions, ses déceptions profondes, la nature tumultueuse de son itinéraire personnel, l’importance de ses réalisations, la grandeur de sa vision et le défi de son patrimoine, nous finirons la journée à la cour suprême. Inauguré en 1992, ce bâtiment remarquable a réussi à marier les styles traditionnels et moderne, les espaces ouverts et fermés, les lignes droites et les courbes. Il est éclairé par une lumière naturelle indirecte qui pénètre dans le bâtiment par une multitude de petites ouvertures situées dans les murs et dans le toit. On y accède par une passerelle piétonne. Le bâtiment est coupé en deux par une longue allée rectiligne qui le relie à celui de la Knesset. Dans le hall d’entrée est exposée une Mosaïque de la Synagogue de Hamat Gader (he) (V-VIe siècle)

Diner

“Conférence avec un journaliste” Nuit à l’hôtel Prima Park (ou similaire)

MERCREDI 14 OCTOBRE : EIN BOQEK LA TOMBE DE RACHEL A L’ENTRÉE DE BETHLEEM

Le Tombeau de Rachel est un site saint d’une haute importance dans le judaïsme. Il est situé à côté de la ville de Bethléem sur le territoire biblique de Judée, en actuelle Cisjordanie. C’est le lieu où, selon la tradition, est enterrée Rachel, femme de Jacob, qui est décédée en donnant naissance à Benjamin. « Rachel mourut donc et fut ensevelie sur le chemin d’Éfrath, qui est Beth Lehem. Jacob éleva un monument sur sa tombe : c’est le monument du Tombeau de Rachel, qui subsiste encore aujourd’hui. » Puis roulons vers Goush Etzion et le musée qui raconte le Massacre de Kfar Etzion Soldats juifs faits prisonniers après la bataille.

Le massacre de Kfar Etzion eut lieu le 13 mai 1948, durant la guerre de Palestine quand le Goush Etzion, un bloc de 4 colonies juives situé à michemin entre Jérusalem et Hébron fut pris par la Légion arabe transjordanienne et des irréguliers arabes palestiniens. Sur les 131 personnes présentes, 127 parmi lesquelles 21 femmes furent tuées dans les combats ou massacrées après s’être rendues. Deux tiers étaient des habitants du village, le dernier tiers était des soldats de la Haganah et du Palmach. Les 3 autres implantations se rendirent sur ces entrefaites et l’ensemble fut ensuite pillé et rasé.

De là, nous prendrons la route de Hebron et en chemin nous nous arrêterons a Azeka sur la valle de Hella.

La vallée des térébinthes (en hébreu vallée d’Elah, en arabe Wadi es-Sunt) est une petite vallée qui se situe à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Bethléem, à environ 20 minutes de Bet Shemesh. Elle relie la Shéphélah aux Monts de Judée, d’où son importance stratégique. Selon la Bible, c’est là que David combattit Goliath. Hebron : Le tombeau des Patriarches est un complexe construit sur un ensemble de grottes. Il est situé en Palestine, dans la vieille ville d’Hébron au sud-ouest de la Cisjordanie. Il est considéré comme le centre spirituel de la ville d’Hébron. C’est un lieu saint du judaïsme et de l’islam. Le lieu est appelé en hébreu Ma-arat Hamakhpelah (המכפלה מערת), ce qui signifie « la grotte des doubles [tombes] ».

En effet, selon la tradition juive, le tombeau cache des tombes jumelles où sont enterrés quatre couples bibliques importants : (1) Adam et Ève ,(2) Abraham et Sarah , (3) Isaac et Rébecca , (4) Jacob et Léa. En arabe, le lieu est appelé « Haram Ibrahim » ( اها ما, le lieu sacré d’Ibrahim) ou encore « Haram al-Khalil » ( ا ما, lieu sacré de l’ami (de Dieu)), et « Al-Maghara » .(la tombe ,ا رة) Un monument fut construit autour du tombeau à l’époque d’Hérode le Grand. Les Byzantins l’ont ensuite transformé en église, les musulmans en mosquée connue sous le nom de Mosquée d’Abraham (Masjid Ibrahim اها ما) et les Croisés en église Saint-Abraham. Aujourd’hui, on y trouve une synagogue et une mosquée.

Diner

Nuit à l’hôtel Inbar hotel Arad

JEUDI 15 OCTOBRE : BEERSHEVA

Réveil a 4.30 du matin pour escalader Massada par la rampe romaine et accéder au sommet pour attendre le lever du soleil sur les monts de Mohab Ou en téléphérique pour ceux qui refuseront de le faire à pied Le site de Massada a été identifié en 1842 et complètement fouillé de 1963 à 1965. Un téléphérique prend maintenant en charge les touristes qui ne souhaitent pas emprunter le sentier du Serpent, restauré sur le flanc est de la montagne.

La rampe romaine s’élève toujours sur le côté ouest et peut être gravie à pied en une quinzaine de minutes, contre 40 par le chemin du Serpent. Massada a été classée patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001. Forteresse perchée sur un socle de granit dominant le désert, près de la mer Morte, Massada, avec ses ruines restaurées, est devenue un lieu de pèlerinage moderne pour Israéliens et touristes. Ballade, baignade, chute d’Ein Guedi

Suivit de la visite et rencontre avec le Moshav Neo Akikar

Diner

Nuit à l’hotel Mashabei Sade

VENDREDI 16 OCTOBRE: MITZPE RAMON PARC TYMNA

Les principales découvertes archéologiques sur le site ont été faites par l’Expedition Arava dirigée par le Professeur Beno Rothenberg en 1959. On peut admirer des gravures rupestres représentant des chars et les ruines d’un temple égyptien érigé au xive siècle avant notre ère, en l’honneur de la déesse Hathor, sculptée dans la pierre, qui était la divinité protectrice des mineurs. Il fut transformé par les madianites au xiie siècle av. J.- C., en une tente-sanctuaire qui ressemble au Tabernacle biblique (Ex.40:16-21). On y a trouvé une statuette en forme de serpent, en cuivre avec une tête dorée qui évoque le serpent d’Airain, appelé Nehushtan, fabriqué par Moïse (Nombres 21,9).

Le beau-père de Moïse, Jéthro, était prêtre de Madian, et il a eu une influence sur Moïse avérée dans le texte biblique (voir parasha Yitro). On continue vers le nord et le Makhtesh Ramon mitspe ramon, un cratère, cirque d’érosion karstique situé dans le désert du Neguev. Il mesure 40 km de long, 2 à 10 km de large et 500 m de profondeur. La ville de Mitzpe Ramon se situe sur l’arête nordique de son cirque.

Nous passons par la région de Mitzpe Ramon sur la route d’Eilat. Nombre de fois nous nous extasions devant son panorama à couper le souffle. Nombre de fois nous nous arrêtons même, là où le temps est arrêté depuis des siècles, le temps de prendre une photo, juste une photo, trop pressés d’aller rejoindre les eaux cristallines du golfe d’Aqaba. Aujourd’hui, nous avons décidé de nous arrêter à Mitzpé Ramon, et de prendre le temps de découvrir cette région unique au monde.

Une oasis au beau milieu du désert du Néguev, à 85km au sud de Beer Shéva. Un point de vue extraordinaire et incomparable, un passage obligatoire pour celui qui découvre le Sud d’Israël. Une leçon d’humilité devant la grandeur désertique. Mitzpe Ramon signifie tout simplement « point d’observation de Ramon ».

Perchée à 800 mètres d’altitude, la ville emprunte en fait le nom du cratère sur lequel elle est nichée. Le cratère de Ramon mesure 40km de long sur 8km de large et est profond en son sein de 500 mètres. Techniquement, un « machtesh » est une vallée érodée, murée de falaises pentues de tous ses cotés, et drainée par un unique cours d’eau. Ce phénomène n’existe qu’en Israël, d’où l’introduction du terme hébraïque dans la littérature scientifique internationale, On trouve d’ailleurs un second machtesh au sud de Machtesh Ramon, né de l’érosion de deux cratères jumeaux : le Mont Arif. Notons que le Machtesh Ramon est une exception à la définition, puisque 2 ruisseaux y cheminent : Le Nahal Ramon (le plus important) et le Nahal Ardon.

Diner

Nuit à l’hôtel Pundak Ramon Inn Mitzpe Ramon

SAMEDI 17 OCTOBRE : MITZPE RAMON

La route des senteurs la myrte et l’encens….cette route qui traverse le Néguev dans sa largeur pour aboutir A Gasa….cette route antique développé par la tribu des Nabateens il y a 2000 ans en y créant des caravan serails bien protégés comme Avdat et Shivta qui deviendront des villes puissantes sous Bysance. Puis à peine plus loin, nous visiterons le Kibbutz de Ben Gourion, et aux pieds du Kibbutz pour les courageux une randonnée pédestre au cœur de la riviere de Tzin.

Diner

Nuit à l’hotel Pundak Ramon Inn Mitzpe Ramon

DIMANCHE 18 OCTOBRE : TEL AVIV

Petit déjeuner

Visite de l’université de Beer Sheva. Puis direction Sderot, accueil par la mairie

Déjeuner libre et temps libre pour faire ses derniers achats de souvenir

Visite du Musée de Yad Mordechai, kibbutz crée à l’origine par des rescapés du guetto de Varsovie ce qui explique le nom du kibbutz (chef de la résistance juive de ghetto) Puis nous remonterons vers le nord de Rehovot et son institut Weizmann

Diner suivit d’une conférence

Nuit à l’hôtel Sea Net de Tel Aviv

LUNDI 19 OCTOBRE : TEL AVIV

Petit déjeuner

Visite du musée du Palmach A l’issue de la Seconde Guerre mondiale, le Palmah joue un rôle primordial dans la lutte contre la politique du gouvernement mandataire britannique, hostile à la population juive. C’est le Palmah qui organise la libération du camp de réfugiés de Atlit. Suivent des actions de sabotage de ponts, de stations de radars, de véhicules policiers, de navires de patrouille et de bateaux de la marine royale britannique, dont le rôle est d’arraisonner les rafiots chargés d’immigrants illégaux.

Le Palmah participe activement à l’immigration illégale et à l’accostage des bateaux sur les côtes de la Terre d’Israël. Se développent au sein de l’unité de forts sentiments de fraternité entre les engagés et leurs officiers. Outre leur préparation militaire, les membres du Palmah sont aussi formés au travail de la terre en vue de futures implantations. Ils fondent d’ailleurs fin 1944 le kibboutz Beït-Keshet.

Dans la période comprise entre le 29 novembre 1947, date à laquelle l’ONU décide de la création d’un état juif, et le 14 mai 1948, jour de la Déclaration d’indépendance de l’État d’Israël, l’activité principale du Palmah tient dans la lutte pour la mainmise sur les routes, dans la protection des convois juifs, dans les assauts contre les bandes armées arabes et dans la prise des positions ennemies. Avec la naissance de Tsahal, l’Armée de Défense d’Israël, la Haganah et avec elle le Palmah sont intégrés au sein de la jeune armée. La majorité des officiers des unités spéciales de Tsahal sont de fait issus des rangs du Palmah. Le 7 novembre 1948, le gouvernement d’Israël décide du démantèlement de l’état-major du Palmah, en argumentant cette décision par le fait qu’avec la création du pays et de son armée, Tsahal et ses unités se doivent d’obéir à une seule et unique autorité supérieure, d’où l’inutilité d’un état-major parallèle.

Visite du Musée Ben Gurion

 Visite de Yaffo et du Musée Ilana Goor

Visite de I 24news

Nuit à l’hôtel Sea Net de Tel Aviv

MARDI 20 OCTOBRE

Petit déjeuner

Transfert vers l’aéroport

17h00 DEPART

Prix par personne: 1 690 €

Le forfait comprend :
Le transport aérien au départ de Paris en vol régulier EL AL
Les taxes aéroport
Le port des bagages
12-14/10/15 Prima Jrs ou similaire
14-15/10/15 Kfar Hanokdim
15-16/10/15 Mashabei Sade
16-18/10/15 Pundak Ramon inn Mitzpe Ramon
18-20/10/15 Sea Net Tlv ou similaire
Les petits déjeuners
Les diners
L’autocar grand tourisme durant le circuit Guide francophone MICHEL Gilboa
Les entrées aux sites mentionnés

Le forfait ne comprend pas :
Les déjeuners
Toutes prestations non mentionnées





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Voyage militant: Partez à la découverte du Sud d’Israël avec France-Israël et Europe Israël – du 12 au 20 octobre 2015

    1. G.GEURY

      Ce serait volontiers mais mes moyens financiers ne me le permettent pas. j’aurais pourtant voulu tant revoir ISRAEL, visité en 1977.

      Bien à vous et bon séjour en Israël.

    2. Masca38

      Afin de faciliter la visite de cet état, ne serait-il pas possible de proposer ces voyages en les préparant pendant 24 mois. Nous pourrions ainsi régler tous les mois ou tous les trois mois ce qui permettrait aux uns et aux autres de verser petit à petit. Il faudrait inclure les repas et une assurance annulation et rapatriement. Quand pensez-vous ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap