toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo]«ONPC»: Echange très tendu entre Léa Salamé et Jean-Christophe Cambadélis sur les migrants et le FN


[Vidéo]«ONPC»: Echange très tendu entre Léa Salamé et Jean-Christophe Cambadélis sur les migrants et le FN

«Bravo Léa Salamé!!! », «Salamé–1: Cambadélis: 0», mais aussi pour certains, moins nombreux, «belle performance de Cambadélis». Samedi soir sur Twitter, les téléspectateurs d’On n’est pas couché comptaient les points alors que le ton montait vivement entre la chroniqueuse de l’émission et le premier secrétaire du Parti Socialiste, invité à l’occasion de la sortie de son livre: A gauche, les valeurs décident de tout.

«Où était le Parti socialiste cet été?»

Léa Salamé commence par le citer: «Vous écrivez: «Je fais à la gauche le reproche d’avoir abandonné ses valeurs d’être technocratique et d’avoir tout basé sur l’économisme». Très bien, on va parler des valeurs». De là, la chroniqueuse se jette dans une plaidoirie sur la question des migrants:

«Elles sont où les valeurs de gauche quand il s’agit des migrants? Depuis 2015, les afflux de migrants augmentent de plus. On va en avoir 800.000 cette année en 2015 en Europe. Il y a déjà 2.500 morts et on ne vous a pas entendus».

Et Léa Salamé de poursuivre: «Où était François Hollande qu’on a vu tellement prompt à réagir au moment de la Grèce (…)? Où était-il au moment de la crise des migrants? Où était le Parti socialiste cet été? Il ne s’est rien passé aux universités de La Rochelle. Il n’y a pas même pas eu une pétition qui a été signée au PS (…) Vous aviez un silence totalement assourdissant, et vous nous parlez des valeurs de la gauche.»

Pour la chroniqueuse: «Il a fallu qu’une dirigeante allemande de droite conservatrice [Angela Merkel NDR] vous fasse une leçon d’humanisme pour que vous arrêtiez d’être tétanisé sur cette question des migrants».


Jean-Christophe Cambadélis – On n’est pas… par onpc

«Pourquoi vous hurlez comme ça?»

Calme d’abord, Jean-Christophe Cambadélis assure avoir consacré une partie importante  de son discours en juin, au congrès du PS, à la question des migrants. Partie qui, estime-t-il, a été passée sous silence par la presse.

«J’ai fait une envolée et des propositions sur la question des migrants et des réfugiés. J’ai proposé une conférence internationale (…). Pas un mot dans la presse, pas une reprise. A tel point que vous, qui êtes une journaliste professionnelle vous ne vous souvenez même pas.»

Le premier secrétaire perd de plus en plus son sang froid. «Le jour où j’ai fait cette proposition, ce qui était plus important que tout ce n’était pas le combat contre les réfugiés, c’était la phrase de Montebourg contre le PS! Cest ça aussi, notre système médiatique!». De quoi lui valoir un «Pourquoi vous hurlez comme ça?» de la part de la chroniqueuse.

Plus tard, le débat s’est aussi envenimé sur la question du FN, Léa Salamé l’accusant de diaboliser le parti. «Le FN n’a jamais écrit qu’il raccompagnerait 4 millions de musulmans à la frontière! Vous voulez le diaboliser»

Prenant la relève de Léa Salamé, Yann Moix a commencé par assurer à Jean-Christophe Cambadélis: «Vous m’êtes un homme très sympathique». De quoi détendre un peu l’atmosphère, mais sans le ménager pour autant par la suite.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Vidéo]«ONPC»: Echange très tendu entre Léa Salamé et Jean-Christophe Cambadélis sur les migrants et le FN

    1. sarah

      Une immigrée libanaise qui a raté son rêve américain parce qu’elle est nulle et s’est ensuite installée en France par dépit, qui défend les immigrés de la même région, cela n’a rien d’étonnant. Elle pue la frustration, l’incompétence et la bêtise.

    2. sarah

      C’est bien fait pour les politiques : ce sont des masochistes. S’ils arrêtaient de venir dans des émissions de deuxième partie de soirée que les français ne regardent pas sauf quelques gauchistes et quelques muzz , l »émission serait supprimée et les bécasses comme elles pointeraient à Pôle Emploi.

      NB : Elle a bien dit à Eric Zemmour qu’elle classe à l’extrême droite : « Vous, le juif. »
      Alors, moi qui la classe à l’extrême gauche, je lui dis : Vous, l’arabe, vous la musulmane,vous souhaitez au fond de votre coeur que la France devienne une terre arabe pour écraser les juifs et les chrétiens. ,: Mais vous récolterez la guerre civile que nous gagnerons. Ensuite, nous vous paierons des vacances à vie dans pays natal.

    3. MisterClairvoyant

      Le diable qui diabolise les anges et les juifs, c’est un comble!
      Au vieux antisémitisme chrétien et politique de la droite et de la gauche, de nos jours s’ajoute l’antisémitisme musulman, et tous trouvent les juifs comme « le bouc émissaire » de tous les malheurs au monde. Je ne suis pas juif, (je suis prophète) et j’ai une vision positive sur le peuple juifs; car c’est une communauté persécuté depuis plus de 3 500 ans, et elle a dû travailler dur pour s’en sortir face à tous ceux qui la persécutent, la discriminent, la dénigrent ou la massacrent. Mais les occidentaux sont comme de chiens lévriers qui courent derrière des leurres de peaux de renard en Angleterre, et des peaux de lièvre partout ailleurs, l’on fait et le font encore les églises, les nazis, les musulmans, les bobos et les gauchistes. Il y a trop de méchants qui veulent diaboliser les juifs pour tenter de justifier leur haine, leurs massacres antisémites depuis des siècles qui ne sont en rien justifiables. Car de nos jours, on peut savoir tout sur les pogroms, la Shoah etc et tous les mobiles de l’antisémitisme, la haine ancestrale contre les communautés. De nos jours, la haine de l’autre attend d’autres communautés, chiites, sunnites, yézidis, araméennes, coptes, musulmanes, indigènes etc dans d’autres régions du monde, que l’on massacre pour les spolier ou pour leur religion. Amen !

    4. PAUL

      Léa Salamé est fille d’ancien ministre libanais de la Culture, politologue et professeur à Sciences Po Paris ; sa mère, Mary Boghossian, est d’origine arménienne[1]. Elle quitte le Liban pour Paris avec sa famille à l’âge de cinq ans pour fuir la guerre[2]. Elle a une sœur cadette, Louma qui est chargée de communication à l’Agence France-Muséums Louvre Abou Dabi[3].

      Après une scolarité secondaire à l’École alsacienne[4], des études de droit à l’université Panthéon-Assas[5], Sciences Po Paris[1] et une année à l’université de New York (elle sera blessée lors des attentats du 11 septembre 2001)[2], Léa Salamé entre comme stagiaire sur La Chaîne parlementaire où elle va faire ses armes avec Jean-Pierre Elkabbach dans Paroles du monde.

      L Salamé n’est pas une pauvre boat people ; n’exagérons rien ; elle devrait dire merci la France ; quant à Cambadélis , no comment , ils peuvent se bouffer le nez sur les plateaux tv ; c est pas grave

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap