toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Suisse : un film sur la persécution des chrétiens d’Orient refusé au Festival de Locarno


[Vidéo] Suisse : un film sur la persécution des chrétiens d’Orient refusé au Festival de Locarno


« Les terroristes d’ISIS se trouvaient à une demi-heure d’où nous réalisions les interviews et j’ai envisagé de ne pas revenir vivante à la maison. Pour la première fois de ma vie, j’ai écrit un testament ».

« Noun », un documentaire de la cinéaste zürichoise Aida Schlaepfer sur la persécution des chrétiens, a été rejeté par le Festival de Locarno (Suisse) pour des « raisons de qualité ». Ce documentaire de 24 minutes met l’accent sur la souffrance de la population chrétienne en Irak, forcée à s’exiler pour échapper à la torture et à la mort.

Au Tessin, ce refus de projection a suscité une controverse. Le journal catholique « Giornale del Popolo » a critiqué la décision des organisateurs de ne pas montrer le film.

Elle-même musulmane, la réalisatrice Aida Schlaepfer a déclaré au portail réformé Ref.ch qu’elle aurait tout autant pu faire un documentaire sur la situation des Juifs en Irak, si elle était comparable à celle des chrétiens.
Elle ajoute que son objectif était moins la dimension religieuse de la question, que de montrer la souffrance humaine rencontrée dans la région. «C’est ce message que j’ai voulu manifester et l’aspect artistique n’a pas été au premier plan. Le refus du film a l’avantage d’avoir fait parler de lui» a-t-elle déclaré.

D’ailleurs, Ticinonews relève que le documentaire sera projeté au Rivellino du château de Locarno et que la cinéaste reçoit des demandes de toutes parts.

Quelques festivals cinématographiques dans des pays arabes ont décidé de le projeter dès l’année prochaine.

A la critique du directeur du festival sur «le langage trop télévisuel» du documentaire, Aida Schlaepfer a expliqué les conditions dans lesquelles elle a tourné: «Les terroristes d’ISIS se trouvaient à une demi-heure d’où nous réalisions les interviews. Dans de telles situations, le temps de penser aux détails artistiques passent décidément au second plan. Quand j’ai accepté le rendez-vous du Minority Rights Group, j’ai envisagé de ne pas revenir vivante à la maison. Pour la première fois de ma vie, j’ai écrit un testament ».

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “[Vidéo] Suisse : un film sur la persécution des chrétiens d’Orient refusé au Festival de Locarno

    1. Laurence

      Et l’europe , la france , l’allemagne ne font rien pour eux !
      Ils préfèrent laisser mourrir de vrais persécutés ,et venir en aide à une population d’hommes qui réclament l’exil en laissant femmes et enfants dans la guerre dans un but ultime d’avoir des djihadistes pour détrure le Judéo Christianisme , ce n’est pas possible autrement

    2. Alauda

      Bref rappel d’un constat de Bruno Le Maire , le 29/07/2014 sur RTL :
      http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/video-chretiens-d-orient-l-action-diplomatique-de-la-france-n-est-pas-a-la-hauteur-accuse-le-maire_658343.html

      Un peu plus d’un an plus tard, les chrétiens d’Orient n’intéressent personne : Merkel s’en fout, Obama s’en bat l’œil, Hollande détourne les yeux.

      Fracture civilisationnelle que nos démocraties vont payer de leur sang avant moins de temps qu’elles ne l’imaginent.

    3. Jacques

      Des acheteurs de pays du Golfe, dont l’Arabie saoudite, et même occidentaux, se rendent sur les marchés aux esclaves de l’Etat islamique, apprend-on au détour de cet article du Point : http://www.lepoint.fr/monde/une-ancienne-esclave-sexuelle-de-daesh-temoigne-01-09-2015-1961057_24.php

      Et nos dirigeants qui font ami-ami avec le Roi d’Arabie saoudite, avec les dirigeants du Qatar et autres pays du Golfe, vont-ils dénoncer ce scandale – preuve au passage que l’islam est le même partout, religion d’oppression, notamment de la femme, partout où il sévit.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap