toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tarascon : Un musulman égorge son beau-père au nom de Daesh mais la piste islamiste est volontairement écartée…


Tarascon : Un musulman égorge son beau-père au nom de Daesh mais la piste islamiste est volontairement écartée…

L’homme aurait évoqué Daech, mais la piste du drame familial est privilégiée.

Pendant de longues heures, l’accès à la rue du Prolétariat a été barré par les policiers. C’est là, au numéro 4 de cette petite artère du coeur de ville, qu’un terrible drame s’est noué, hier. Au petit matin, un jeune homme de 25 ans, d’origine marocaine, aurait égorgé son beau-père, un ouvrier agricole à la retraite.

Tôt dans la matinée, l’individu s’est ensuite rendu au commissariat de Tarascon, pour confesser son crime, de façon plutôt confuse, puisqu’il a cité Daech. Selon nos informations, il ne s’agissait pas toutefois de revendiquer ce meurtre au nom de l’organisation terroriste. L’individu, débarqué quelques jours plus tôt du Maroc et ne parlant pas un mot de français, aurait simplement cité Daech et mimé un égorgement pour tenter d’expliquer ce qu’il venait de faire aux policiers.

Policiers qui se sont aussitôt rendus sur place, et qui n’ont pu que constater le décès du beau-père, qui vivait seul dans son logement. Ils ont même retrouvé l’arme du crime dans la maison.

Quartier sous le choc

« Subir un tel drame dans sa commune, c’est un véritable choc, c’est triste et dramatique« , indiquait hier le maire Lucien Limousin, qui s’est rendu sur place hier matin, vers 9 heures. Et un peu plus tard, à quelques mètres des lieux du crime, les Tarasconnais, observant le ballet des policiers et des hommes et des femmes de la police technique et scientifique dans leurs combinaisons blanches, étaient eux aussi sous le choc. « Mais dans quel monde vivons-nous ?, s’emportait un employé municipal à la voirie. C’est un petit vieux qui ne faisait de mal à personne !« 

« Il n’y avait pas plus gentil que lui, confirmait un homme dont les parents habitaient juste à côté de la victime. Quand il travaillait dans les champs, il ramenait tout le temps des fruits à ma mère ! » La jeune Mélissa, qui habite à quelques mètres de là, évoquait aussi « un monsieur très gentil. Quand je me suis réveillé, j’ai vu tous ces policiers en bas de la fenêtre, j’ai eu peur. C’est une ville tranquille, on n’a pas l’habitude de tout ça !« 

Un peu plus loin, dans un square, la famille de la victime essayait d’encaisser le choc. « Je n’ai pas encore vu le corps de mon père, je ne sais pas s’il est vivant, pas vivant, la police m’a dit d’attendre ici, racontait Hamid, un de ses fils, visiblement abasourdi. Najim, un neveu, était présent lui aussi, et pas tendre à propos du suspect. « J’avais entendu qu’au Maroc il faisait des conneries, qu’il buvait, fumait du cannabis. Il s’embrouillait avec tout le monde. Mais c’est un gros choc !« 

Hier soir, l’enquête, confiée à la police judiciaire de Marseille placée sous l’égide du parquet d’Aix, se poursuivait, et le suspect était toujours auditionné par les policiers.

Il devrait être déferré aujourd’hui, mais, aux yeux des enquêteurs, la piste du différend familial ne faisait guère de doute, tandis qu’un éventuel lien avec l’islamisme radical était écarté.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Tarascon : Un musulman égorge son beau-père au nom de Daesh mais la piste islamiste est volontairement écartée…

    1. MisterClairvoyant

      Quand on égorge les gens comme des moutons, on se demande, comment et pourquoi? Il est en France et ne parle pas un mot de français. Serai-t-il tombé de la planète Mars, que sa ne m’étonnerais pas.

    2. bouvard

      ce ne sera pas avec la sinistre de notre justice que nous réglerons ce problème des crimes et égorgements il faut faire sauter tout ce putain de gvrt de socialauds et le plus vite sera le mieux ciao

    3. bouvard

      et surtout « écartons la piste islamiste çà pourrait alerter ces pauyvres français n’est-ce-pas ? dormez tranquille il ne se passe rien et surtout pas avec l’islam…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap