toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie, migrants : Sarkozy pour « un bombardement massif de l’Etat islamique. Dialoguer avec Poutine… Il faut suspendre Schengen, comme l’a fait Mme Merkel »


Syrie, migrants : Sarkozy pour « un bombardement massif de l’Etat islamique. Dialoguer avec Poutine… Il faut suspendre Schengen, comme l’a fait Mme Merkel »

Dans un entretien au quotidien Le Parisien, l’ancien chef de l’Etat critique sévèrement la position française dans la lutte contre Daesh. Il affirme également qu’il ne dira pas avant septembre 2016 s’il est candidat aux primaires de la droite.

En 2011, vous êtes intervenu en Libye pour fait tomber Kadhafi. Le regrettez-vous ?

NICOLAS SARKOZY. Non, non et non. Ça me fait plaisir que vous me posiez la question, c’est important pour moi. Kadhafi était sans doute un des dictateurs les plus violents, les plus inhumains, les plus sanglants de la fin du siècle précédent.

Loading...

Il disait : « Je ferai couler des rivières de sang à Benghazi. » Les jeunes Libyens sont descendus dans la rue et nous ont demandé de les sauver. Et moi, j’aurai dû rester tranquillement dans mon bureau ? Oui, les avions français sont intervenus.

La guerre a duré dix mois, sans un dommage collatéral. La Libye a été libérée. Des élections générales ont eu lieu en juillet 2012, les modérés l’ont emporté. J’ai quitté l’Elysée en mai 2012. Qu’est-ce qui s’est passé après ? On a laissé tomber la Libye.

Qui on ?
La communauté internationale avec au premier rang la France et M. Hollande. Il fallait organiser l’armée libyenne, la police. Rien n’a été fait. Pourquoi ? Uniquement parce que c’est moi qui suis intervenu. C’est la réalité.

Comment mettre fin au conflit ?

M. Hollande nous dit : Après y avoir bien réfléchi, je vais envoyer des avions d’observation. Ah bon ? Ça doit leur fait peur aux dirigeants de Daech, ils sont certainement terrorisés…

Non, il faut intervenir pour gagner, donc bombarder massivement le groupe Etat islamique. C’est un scandale qu’on laisse ces barbares tuer, violer, détruire Palmyre, le cœur de la civilisation mondiale.

Il faut construire les conditions de la création d’une armée de libération de la Syrie, s’appuyer sur les voisins, dialoguer davantage avec la Russie et Poutine. Pensez-vous vraiment que Daech peut mettre en échec 22 des pays les plus puissants au monde ? En quelques mois, la Syrie peut être libérée. C’est une question de leadership.

MIGRANTS, INTÉGRATION

Learn Hebrew online

Que voulez-­vous dire par suspension de Schengen ?

On est face à une vague migratoire jamais connue dans l’histoire de l’Europe. Il y a une semaine, Mme Merkel a dit qu’elle accueillerait les réfugiés.

En trois jours, l’Allemagne a été submergée, parce que tout le monde s’est précipité.

Loading...

Il faut maîtriser la situation en suspendant Schengen, comme l’a fait Mme Merkel, et en le réformant. Je suis pour le rétablissement des contrôles aux frontières pour les étrangers non communautaires, tant que la crise est là.

Dans les années 1980, l’école de la République savait s’adapter, me donner du poisson ou des œufs mayonnaise quand il y avait du porc. Pourquoi cela pose problème aujourd’hui ?

Face à l’augmentation des phénomènes migratoires et des tentations communautaires, il faut dire stop ! Il n’y a pas de cantine pour les petits juifs, les petits musulmans, ou les autres : il y a la cantine pour tous ! Ce n’est pas à la République de s’adapter au désir de chacun. La seule solution pour apaiser les tensions, c’est la même règle pour tous.

Primaires à droite : « rendez-vous en septembre 2016 »

Interrogé sur la vie politique française, l’ancien chef de l’Etat maintien le suspense. Nicolas Sarkozy explique qu’il dira dans un an s’il concourt ou non à la primaire de la droite et du centre pour briguer un nouveau mandat à l’Elysée. « Rendez-vous en septembre 2016 ! », explique l’ex-chef de l’Etat dans cet entretien réalisé avec un panel de lecteurs du quotidien qui justifie son choix par sa volonté de ne pas perturber les prochaines élections régionales.

« Dans trois mois, il y a les élections régionales. Si je dis dans +Le Parisien+ que je suis ou non candidat, je mets par terre la campagne de tous les candidats. Je ne suis pas focalisé sur mon nombril » explique-t-il en effet.

Une réponse qui a immédiatement provoqué une réaction ironique de la part d’Alain Juppé. « Je suis bouleversé. Ce suspense est absolument intolérable« , a souri l’ancien Premier ministre au micro de France Info.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Syrie, migrants : Sarkozy pour « un bombardement massif de l’Etat islamique. Dialoguer avec Poutine… Il faut suspendre Schengen, comme l’a fait Mme Merkel »

    1. Alice

      j’ai assisté à son meeting sur l’Immigration , tellement loin de la caricature montée de toute pièce par la gauche, reprise par le FN ,Service d’ordre assuré par des militants, tout ce qu’il y a de plus charmant, aucun gros bras pour faire barrage à un quelconque opposant , la salle ou se tenait la réunion était tellement pleine qu’avec d’autres personnes nous avons été orientés dans un plus petit local Un journaliste manquant d’éducation a été prié de faire son numéro ailleurs , il voulait enregistrer son compte rendu alors que N.Sarkozy parlait, donc on lui a dit d’aller ailleurs, personne ne l’a molesté , ni même insulté; toute cette propagande pro gauche finalement pour aboutir à Hollande qui voudrait un autre mandat avant de laisser la place à valls pour deux mandats lui aussi
      pas à dire tout baigne !

    2. Alauda

      Tout ce qui fonctionnait a été cassé par les actuels. Absolument tout. L’idée de remettre Schengen à plat remonte à 2012. La gauche avait hurlé.

      Comme dit un collègue d’origine algérienne, je n’ai pas envie que la France tourne à l’affrontement comme dans les années 90. La gauche, à force de jouer avec le feu, va perdre son électorat « d’origine ». On ne la plaindra pas.

    3. rouffart

      M. Sarkozy a vraiment raison. Mais d’ici les élections présidentielles, si rien ne change, ce sera la guerre, en France comme dans toute l’Europe si les « politichiens » ne réagissent pas, dans le bon sens…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *