toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage: Malgré l’indignation de l’image de l’enfant mort 55% des français ne veulent pas accueillir les migrants


Sondage: Malgré l’indignation de l’image de l’enfant mort 55% des français ne veulent pas accueillir les migrants

Malgré l’indignation générale après la mort de deux petits enfants syriens sur la plage de Bodrum, en Turquie, 55% des Français ne veulent pas que la France octroie le statut de réfugiés aux migrants ni accueillir de nouveaux migrants.

Une photo peut-elle changer le monde ?

Les Français viennent de répondre à cette question dans le sondage Odoxa pour Paris Match et iTélé réalisé le 3 et 4 septembre pour l’émission CQFD, au lendemain de la diffusion du tristement célèbre cliché d’Aylan, enfant de trois ans retrouvé mort sur la plage de Bodrum, en Turquie.

Une majorité de Français refuse un assouplissement de la politique migratoire. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et Aujourd’hui en France, dévoilé dimanche 6 septembre, ils sont 55% à ne pas vouloir que la France octroie le statut de réfugiés aux migrants qui affluent actuellement à travers toute l’Europe. Ainsi, seuls 44% souhaitent que le pays imite l’Allemagne.

5066567_web-sondage-migrants-1

Cette division s’illustre encore plus en fonction des opinions politiques. Si les sympathisants de gauche sont pour un meilleur accueil des migrants (69%), les sympathisants de droite sont en revanche largement opposés, dans la même proportion (69%), à cela. D’ailleurs, Nicolas Sarkozy préconise de créer des centres de rétention aux portes de l’Europe.5066567_fdj-sondage-migrants-2

Contre les quotas, pour une intervention militaire au sol en Syrie

Concernant la question spécifique des migrants syriens, qui fuient la guerre sévissant dans leur pays, les Français ne font pas de différenciation particulière.

Ils sont 62% à estimer qu’il faut traiter ces personnes comme les autres alors que 36% pensent que ces migrants « méritent un meilleur accueil en tant que réfugiés de guerre ».

La politique de l’Union européenne par rapport à cette crise humanitaire se trouve par ailleurs sous le feu des critiques. 78% désapprouvent l’action des dirigeants de l’UE et seulement 21% jugent qu’ils ont bien réagi.

En outre, 69% des Français ne veulent pas entendre parler de quotas pour répartir les migrants et les demandeurs d’asile entre les pays de l’Europe. François Hollande s’est en tout cas récemment prononcé en faveur de l’instauration d’un « mécanisme permanent et obligatoire ».5066567_fdj-sondage-migrants-3

Enfin, alors que le chef de l’État songe à mener des frappes aériennes contre l’État islamique en Syrie, les Français voudraient que l’armée française s’engage encore plus. Comme certaines voix politiques, ils sont 61% à être favorables à l’envoi de troupes militaires au sol, selon ce sondage réalisé par Internet les 3 et 4 septembre auprès d’un échantillon de 1.003 personnes représentatifs de la population française selon la méthode des quotas.

52% à ne pas souhaiter l’accueil de nouveaux réfugiés

52% à ne pas souhaiter l’accueil de nouveaux réfugiés

Les Français sont 52% à ne pas souhaiter l’accueil de nouveaux réfugiés contre 46 à soutenir la position du Premier ministre Manuel Valls qui a rappelé la nécessité d’accueillir les migrants victimes de persécution. Comme le rappelle le rapport d’analyse d’Odoxa, ils étaient déjà la même proportion mercredi dernier, dans un précédent sondage effectué.  On observe toujours un clivage important entre les sondés qui se revendiquent de gauche – ils sont 73% à souhaiter l’accueil des migrants – et ceux qui s’estiment de droite – ils sont 68 % contre l’accueil des migrants.

HUIT FRANÇAIS SUR DIX ESTIMENT LE GOUVERNEMENT PAS À LA HAUTEUR

62% des Français sont d’accord avec le propos du député des Républicains Xavier Bertrand, qui considère que la déclaration de Manuel Valls risque de provoquer «un appel d’air»

62% des Français sont d’accord avec le propos du député des Républicains Xavier Bertrand, qui considère que la déclaration de Manuel Valls risque de provoquer «un appel d’air»

De fait, et sans surprise après la première réponse, 62% des Français sont d’accord avec le propos du député des Républicains Xavier Bertrand, qui considère que la déclaration de Manuel Valls risque de provoquer «un appel d’air». Le clivage est identique à celui observé sur la première question, avec l’approbation de ses propos par 80% des sympathisants de droite.

2% des sondés jugent que la réponse du gouvernement n’est pas à la hauteur de cette crise migratoire

2% des sondés jugent que la réponse du gouvernement n’est pas à la hauteur de cette crise migratoire

En revanche, les Français se retrouvent pour apprécier la réaction du gouvernement face à la crise migratoire. Ils sont 82% à la juger pas à la hauteur de l’enjeu, et même les sympathisants de gauche sont critiques – ils ne sont que 35% à approuver la réaction de l’exécutif sur la question.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 3 et 4 septembre 2015. Echantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Sondage: Malgré l’indignation de l’image de l’enfant mort 55% des français ne veulent pas accueillir les migrants

    1. sarah

      Comme quoi il y a encore beaucoup de personnes lucides, sensées et qui ne se laissent pas conter en France face à l’abattage médiatique.

      J’ai déjà dit ce que je pensais du rabbin Korsia. dans un autre commentaire L’autre con de service du jour c’est le Pape : il n’a jamais demandé à chaque paroisse d’Europe d’accueillir des chrétiens d’Orient qui ont été et qui sont crucifiés, décapités, violés, brûlés vifs en Syrie et en Irak . Et là, pour des musulmans, il faudrait le faire. De cette manière, il renie le christianisme. Il est comme les politiques : je renie mes concitoyens, les miens pour accueillir d’autres.

      Et quant aux artistes, qui ont signé une pétition en faveur des migrants, aucun n’a proposé de les recevoir dans leurs résidences secondaires de la côte d’Azur mais ils ont juste dit qu’ils donneraient le cachet de l’un de leurs spectacles (pas deux), ce qui doit correspondre à 10 euros pour eux. Et puis, en cas de conflit civil, ils iront se planquer dans leurs appartements new-yorkais, californiens ou montréalais.

    2. Parole

      C’EST ENTRAIN DE SE METTRE EN PLACE!!!!!

      Pour le kosovo ça s’était passé de la même façon, ils vont le faire soyez en sûr, les maisons s’ouvrent .

    3. Armand Maruani

      Le chiffre idéal serait 75% car les 25% restants sont muzz .

      Eh oui ils sont 15 millions .

      Pas besoin de migrants

      Au rythme où ils se reproduisent ils seront d’ici peu majoritaires .

    4. Jacques

      Sarkozy propose des centres de rétention hors d’Europe : il n’a pas tort sur le fond, quoiqu’il vaudrait mieux parler de camps de réfugiés ou d’accueil.

      Sauf que ça ne marchera jamais : la Turquie le fait déjà plus ou moins, mais la Turquie est tout sauf un partenaire crédible ; d’ailleurs les Turcs sont en train d’ouvrir leurs frontières vers l’Europe. La Lybie, n’en parlons pas.

      Non, il n’y a qu’une seule solution efficace : NOUS, nous fermons nos frontières ; nous y mettons les moyens qu’il faut, mais nous STOPPONS l’invasion, car c’est une invasion, il faut appeler les choses par leur nom.
      Appeler les choses par leur nom, la première chose à faire dans toute crise ! C’est là qu’on reconnaît ceux qui seront aptes à gérer la crise… ou pas.
      Ensuite, couler les bateaux vides avant qu’ils n’embarquent des clandestins, ramener les bateaux pleins de clandestins d’où ils viennent, comme le fait l’Australie. Le problème se résoudra de lui-même, car le flot sera tari.
      Il y aura des morts, mais c’est de la responsabilité des gens qui prennent ce risque insensé, ainsi que des passeurs, PAS LA NÔTRE. Il faut cesser de prendre sur nous toute la culpabilité et toute la misère du monde !
      Après, rien ne nous empêche d’aider les pays d’origine au plan économique ou autre, mais c’est tout. Et de façon limitée. Nous n’avons pas à faire de l’interventionnisme ou de l’ingérence dans les affaires de tous les pays du monde, cela suffit ! Nous avons déjà bien assez de problèmes à régler ici en France.

    5. aurelle

      L’Europe accepte plus de 200.000 réfugiés, Le Gouvernement français accepterait 24.000 réfugiés pas plus. J’imagine et je l’espère que les critères seront très sélectifs,.ce sont d’abord des chrétiens qui fuient la barbarie. Les autres qui se permettent de lever la voie avec leur allah akbar, dégageront et seront reconduit directement hors de France. Ces réfugiés représentent une main d’oeuvre notamment pour la construction de gros chantiers.

    6. C. Labrune

      L’utilisation de cette photo d’un enfant mort pour émouvoir les foules a quelque chose d’odieux. C’est un recours au procédé favori de Pallywood , lequel fonctionne encore très bien, hélas, sur les imbéciles. Des enfants morts, et dans des conditions sans doute encore plus atroces, il y en a tous les jours, et depuis des années, dans la Syrie et les pays voisins. Ne parlons pas des crucifixions de chrétiens, du massacre des Yézidis et des décapitations opérées jusque sur notre sol par l’Etat islamique. Tout cela relève de la cruauté la plus barbare et c’est d’une tout autre signification qu’un accident de navigation certes tragique et émouvant, mais dont les parents avaient quand même pris le risque.
      Madame Bismarck, qui fut si féroce avec des Grecs à qui nous devons pourtant quelques uns des meilleurs aspects de la civilisation, semble actuellement sombrer dans la même pathologie calamiteuse qu’un actuel locataire de la Maison Blanche ami de mollahs iraniens qui s’amusent de sa sottise.
      Pendant ce temps-là, rien n’est sérieusement tenté pour éradiquer l’Etat islamique. L’Europe s’enfonce dans le masochisme, elle prépare activement son suicide.

    7. Jacques

      Pour information, un internaute commentant sur le site de Dreuz a posté ce lien : http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/07-09-2015/les-foules-de-migrants-vues-par-un-guide-touristique-polonais-a-la-frontiere-entre-litalie-et-lautriche-ils-ont-sorti-une-vieille-dame-en-la-tirant-par-les-cheveux-et-voulai#.Ve6_SJOz-Bu

      Il s’agit du témoignage d’un guide accompagnateur de pèlerins italiens qui revenaient en car de Pologne, et qui ont été confrontés à une horde de « migrants ». Âmes sensibles, s’abstenir.

      Si on ajoute cela aux vidéos (j’en ai vu deux) de ces « réfugiés » criant « Allaou Akbar », ça donne la chair de poule.
      Et c’est ce qui nous attend demain, en France, si nous laissons faire !!

    8. Laurence

      Jacques

      L’Australie a accepté un quota de migrants , ce pays aussi , alors que l’Australie les ramenés dans leur pays d’origine

    9. Robert Davis

      La guerre a toujours fait des morts enfants compris cela n’a jamais été une raison pour céder son pays aux migrants. Journalistes et éditeurs MILITANTS de gauche sont en train de vider les cerveaux des gens par un lavage de cerveaux tel qu’il ne fait aucun doute que le résultat sera une guerre civile à défaut de quoi les prochains migrants ce sera nous.

    10. Robert Davis

      Jacques : vous avez raison mais pour pouvoir faire cela il faut d’abord se débarrasser par TOUS les moyens des médias MILITANTES de gauche sinon le lav

    11. Robert Davis

      …lavage des cerveaux continuera. Dansd militants il y a militaire et ces médias non seulement ne font pas un travail d’info mais elles participent à la guerre contre l’Occident Israel compris en tant que soldats. On a donc le droit d’utiliser la violence contre elles.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap