toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Silence des prédicateurs de l’islam face à la barbarie « Pourquoi les prédicateurs n’appellent pas au djihad contre l’Etat islamique ? Pourquoi aucune fatwa contre EI ? »


Silence des prédicateurs de l’islam face à la barbarie « Pourquoi les prédicateurs n’appellent pas au djihad contre l’Etat islamique ? Pourquoi aucune fatwa contre EI ? »

Dans son éditorial du 9 juillet 2015, intitulé « Pourquoi ne déclarent-ils pas le djihad contre l’Etat isIamique ? Les athées et les infidèles sont plus fervents pour l’islam que les cheikhs », paru sur le quotidien en arabe en ligne Raialyoum.com, l’éditorialiste kurde irakien Anas Mahmoud Al-Sheikh Mazhar critique avec virulence les prédicateurs de l’islam pour leur apathie et leur silence face à l’Etat islamique (EI) et à ses crimes, et se demande pourquoi ils ne déclarent pas le djihad et la guerre contre cette organisation, au regard des dangers qu’elle représente.

Il ajoute que les prédicateurs de l’islam devraient avoir honte, en particulier au vu du fait que des hommes politiques et des armées étrangères se sont empressés de protéger l’islam de l’EI. 

Extraits : [1]

Loading...

Le silence des prédicateurs de l’islam face aux actions de l’EI est incompréhensible

Dans le passé, nous étions habitués à voir des prédicateurs de l’islam monter en chaire à la mosquée et prononcer leurs sermons grandiloquents, attaquant les politiques et actions erronées des politiciens dans leurs pays… Tout ce que le prêcheur devait faire était d’élever sa voix et de crier, et les fidèles et auditeurs gémissaient et criaient « Allah Akbar » après chaque mot sortant de sa gorge. Ainsi, le talent du prédicateur se mesurait à son aptitude à attaquer la politique du gouvernement. Les prédicateurs se faisaient une concurrence rude, et les mosquées les plus appréciées étaient celles qui traitaient fréquemment de politique et attaquaient [les politiciens].

Anas Mahmoud Al-Sheikh Mazhar (Source : Facebook.com, 16 mai 2015)

Anas Mahmoud Al-Sheikh Mazhar (Source : Facebook.com, 16 mai 2015)

Cette « mode » a duré jusqu’à l’émergence de l’EI et sa mainmise sur de larges étendues du [Moyen-Orient]. Ensuite, comme si le destin l’avait ordonné, ces voix se sont tues. Leur intérêt pour la politique a périclité et les questions religieuses ont occupé une partie plus importante de leurs sermons, et pas seulement dans les mosquées. Les cheikhs et les prédicateurs de l’islam qui accaparent les chaînes télévisées se sont mis à parler principalement de la vie et de l’époque du Prophète [Mahomet], des lois et des affaires religieuses, et des questions concernant l’Au-delà et ses horreurs, au point que les téléspectateurs avaient certainement le sentiment de vivre dans un monde totalement différent.

Au regard de la nouvelle conjoncture dans la région, et du complot contre l’islam mené par des organisations extrémistes qui ont déformé cette religion tolérante pour la remplacer par une religion focalisée sur le meurtre, l’assassinat, les flagellations et les amputations de mains, nous voyons les cheikhs et prédicateurs de l’islam vivre dans une paix et une complaisance enviables, sans tenir compte des musulmans perplexes qui sont aujourd’hui confus sur leur foi et ne savent plus distinguer le bien du mal.

Comment les prédicateurs de l’islam, qui se considèrent comme fervents envers leur religion, peuvent-ils rester muets comme des tombes, devant les événements régionaux et les actes contraires à l’islam que ces organisations commettent ? Est-il possible que nous ayons tort et que l’islam véritable soit celui que prêche l’EI ? Si ceci est l’islam, pourquoi avoir honte de le reconnaître ? Et dans le cas contraire, pourquoi s’abstiennent-ils de dire la vérité ?

Certains diront que la plupart des cheikhs de l’islam ont exprimé des positions hostiles envers l’EI. Cela est vrai, peut-on gérer un problème aussi grave simplement par une [faible] opposition verbale, sans prendre de position grave et déterminée reflétant cette opposition ? Nous avons vu des cheikhs de l’islam mener des campagnes populaires importantes contre des sujets triviaux, et c’est un euphémisme, et consacrer tout leur temps et leurs ressources à [ces questions]. Mais face au problème de la déformation de la religion, ils se contentent de [simples] objections verbales et ne les formulent que lorsqu’on les interroge directement.

Loading...

Il est étrange que certains « cheikhs de l’islam » aient encouragé l’empressement des peuples arabes à renverser leurs dirigeants pendant le Printemps arabe, émettant des fatwas appelant au djihad, alors même que les crimes des dirigeants arabes n’étaient pas comparables aux crimes odieux de l’EI. Au cours des décennies [de leur règne], les régimes arabes tyranniques n’ont pas déformé l’islam comme l’a fait l’EI au cours des trois dernières années. Il est également étrange que certains cheikhs étaient furieux lorsque le régime des Frères musulmans en Egypte a été renversé, alors qu’il s’agissait tout au plus d’un groupe ou d’une faction politique. Ces cheikhs ont qualifié ceux qui ont opéré ce changement [le renversement du régime des Frères musulmans] d’infidèles ayant abandonné l’islam, ont même incité le peuple égyptien à la haine contre leur nouveau gouvernement et déclaré le djihad contre lui. Et pourtant, ils restent silencieux face aux actions de ces organisations terroristes qui tentent d’ébranler l’islam en tant que religion, [et il ne s’agit] pas seulement d’un parti ou d’un groupe. Le danger posé par l’EI n’exige-t-il pas d’eux de lui déclarer le djihad ?

Honte à vous qui restez silencieux devant les dangers de l’EI, pendant que des « infidèles » nous protègent 

Il existe trois explications possibles à leur silence face au phénomène de l’EI et à son comportement :

Loading...

La première : les cheikhs et les prédicateurs de l’islam sont des couards qui n’osent pas dire la vérité, craignant d’être tués par des organisations extrémistes, ce qui les incite à agir en contradiction avec leurs [propres] sermons, qui encouragent à dire la vérité, même au prix de sa vie.

La deuxième : ils [croient] dans leurs cœurs que cela est l’islam authentique, saluent [donc] les actions de ces groupes extrémistes et y adhèrent. Par conséquent, les régimes et organes de sécurité doivent considérer ces cheikhs comme tout autre terroriste, et leur appliquer les lois du terrorisme.

La troisième : leurs régimes sont impliqués dans les actions de l’EI et ils ne peuvent désobéir à leurs dirigeants. Par conséquent, ils suivent ces dirigeants au détriment de la vérité, sans comprendre que la responsabilité retombe sur leurs épaules en tant que prédicateurs. Cela fait d’eux des hypocrites.

Si nous accordons aux prédicateurs de l’islam le bénéfice du doute, et choisissons la première option – à savoir qu’ils sont mus par la crainte, même si c’est une option honteuse – nous leur disons : honte à vous de rester silencieux, aveugles, sourds et muets – alors que des armées, des nations et des peuples que vous traitez d’infidèles s’empressent de nous défendre, nous et notre religion, même s’ils se défendent également eux-mêmes. Il est honteux de voir que des politiciens européens que [vous traitez] d’« infidèles » viennent purger l’arène islamique de cette idéologie extrémiste, et que les artistes arabes athées [que vous qualifiez] de « murtadoun » [apostats] critiquent les actions de l’EI qui s’écartent du droit chemin – alors que vous vous cachez derrière les chaires des mosquées et n’émettez pas un son, comme si cela ne vous concernait pas.

Miséreux… N’avez-vous point honte ?

Note :

[1] Raialyoum.com, 9 juillet 2015.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Silence des prédicateurs de l’islam face à la barbarie « Pourquoi les prédicateurs n’appellent pas au djihad contre l’Etat islamique ? Pourquoi aucune fatwa contre EI ? »

    1. Debout

      [email protected]
      Exactement ce que j’allais écrire !

      De plus ils font du mal à leur propre religion et à leurs corrélégionnaires en
      pairaissant accepter de telles horreurs, avec en prime une détestation grandissante de la part d’ une partie du monde civilisé…

    2. Pinhas

      Le jour où l’islam sera déchu le monde sera meilleur .

      Pour ma part je pense qu’une religion est intime et la pratiquer chez soi est la meilleures des choses .

    3. Pinhas

      Le jour où l’islam sera déchu le monde sera meilleur .

      Pour ma part je pense qu’une religion est intime et la pratiquer chez soi est la meilleure des choses .

    4. bataille de Tourtour

      L’islam n’a qu’un vernis de religion. C’est une idéologie politique, totalitaire , et, du point de vue de la spiritualité, d’un vide abyssal. D’où l’étalage de rituels de compensation ,lamentables, dérisoires, ou sanguinaires comme l’Aïd,qui donnent l’illusion aux mahométans d’être « religieux ».

    5. moka

      Les muzz paniquent car ils savent que de plus en plus de kouffars se renseignent sur cette secte mohamétane et ne sont plus dupe de croire aux délires fantasmagoriques d un islam de paix et d amour quand celui ci condamnent les infidèles à l enfer ,les méprisent et appellent à leur destruction . Grâce à au net beaucoup peuvent se renseigner sur cette secte nauséabonde islamique. Je suis ravie d entendre de plus en plus d ex musulmans s exprimer librement de leur reniement .Leur témoignage est une lumière dans les ténèbres mohamétan.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *