toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scoop: Le père du petit Aylan retrouvé noyé sur les côtes turques était le passeur, et non un réfugié, affirme une femme témoin


Scoop: Le père du petit Aylan retrouvé noyé sur les côtes turques était le passeur, et non un réfugié, affirme une femme témoin

Scoop: Le père du petit Aylan retrouvé noyé sur les côtes turques était le passeur et non un réfugié selon le témoignage d’une mère qui a également perdu ses enfants lors du naufrage.

Ce témoignage est confirmé par le Daily Mail.

Voici un extrait de l’interview d’une mère qui a perdu ses enfants par une télévision arabe. Cette femme s’appelle Zaynab Abass. Elle est de Karbala en Iraq. Elle a perdu deux de ses enfants (voir la photo ici): « Traduction complète :
Il est parti piloter prenant deux enfants avec lui et son épouse. C’est Abu Galeb, dont les médias parlent ; le père de l’enfant Aylan. Les medias ont diffusé leurs photos. Il a pris ses enfants et il les a enterrés cote à cote.
Abu Galeb dit que la famille irakienne s’est noyée*. Pourquoi il dit ça? Comment nous nous sommes noyés?
Il disait: « celui qui pilotait est un Turc qui s’en noyé en se jetant à l’eau ». Tout ça est faux. C’est Abu Galeb qui pilotait
« .

Abou Galeb est le vrai nom du père qui était surnommé « le Kurde » car, après avoir vécu à Damas, il a été travailler à Kobané, puis il y a 3 ans il a déménagé avec sa famille en Turquie où il avait un travail.

Cette femme témoigne clairement que c’est bien le père Abou Galeb qui conduisait le camion des réfugiés et qu’il était le « passeur ».

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Scoop: Le père du petit Aylan retrouvé noyé sur les côtes turques était le passeur, et non un réfugié, affirme une femme témoin

    1. michel boissonneault

      c’est _ieu en personne qui a puni cette homme d’avoir voulu profiter des malheurs des autres…. triste fin pour cette enfant de 3 ans

    2. sarah

      C’est donc le père qui a entraîné ses fils vers la mort.
      La belle histoire à laquelle je n’ai jamais cru a du plomb dans l’aile.

    3. MisterClairvoyant

      Il y a que dans le malheur des gens, il y a quelques vérités et beaucoup de mensonges, et de trafics des gens qui font de l’argent, et des politiciens qui font n’importe quoi, et à la fin, « les dindons de la farce », sommes nous. Car nous sommes plongés là dedans, et sollicités pour payer plus d’impôts, pour une politique désastreuse pour la France et le monde occidental, qui se fait manipuler par lui-même, les journalistes des chaines publiques et privées, en quête de sensationnalisme et de parti pris.

    4. Tamara

      Il est vrai qu’on peut se demander pourquoi il est venu avec ses enfants. A t il profité de cette « aubaine » pour venir ou pour autre chose plus machiavélique. En tous les cas la bizarrerie était qu’il est retourné gentiment vers son pays enterrer sa famille qu’il a en effet participé à tuer lui même sans craindre d’être menacé……..
      Il y a surement du vrai dans cette histoire et on finit par savoir.
      Tout comme pour Israël, lorsqu’il se défend parce qu’attaqué, on ne parle que de ses ripostes. Pour les événements sur l’esplanade multiconfessionnelle à Jérusalem, capitale d’Israël, Washington dénonce toutes les « violences » sans nommer et Abbas et le roi de Jordanie dénoncent les « violences » d’Israël à qui comme d’habitude, on lui dit: « tais toi et laisse toi faire »!!!!!!!!!!!!!!!!!! et ainsi en Europe on ne parle que des violences d’Israël et dans plein de dossiers, l’on arrive à savoir mais jusqu’à quand ? ça va mal

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *