toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations: Un leader de l’Etat islamique avoue avoir été financé par les Etats Unis. L’administration Obama savait qu’elle finançait des groupes djihadistes en Syrie


Révélations: Un leader de l’Etat islamique avoue avoir été financé par les Etats Unis.  L’administration Obama savait qu’elle finançait des groupes djihadistes en Syrie

L’un des dirigeants de l’Etat islamique, Yousaf Al Salafi, un homme soupçonné d’être le commandant pakistanais de l’Etat islamique arrêté en janvier 2015, a avoué au cours de son interrogatoire avoir reçu de l’argent des États-Unis rapporte le site Infowar.

Quelques mois après les révélations d’Al Salafi sur le financement en provenance des États-Unis, Michael Flynn, l’ancien directeur de la Defence Intelligence Agency, affirme avoir averti l’administration Obama il y a trois ans que les groupes qu’ils finançaient en Syrie étaient réellement des groupes islamiques djihadistes.

Il y a quelques jours, un groupe de 50 analystes du renseignement  se sont plaints que leurs rapports sur l’État islamique et la branche syrienne d’Al-Qaïda ont été modifiés par des hauts fonctionnaires pour minimiser le danger que représentait l’Etat islamique.

Loading...

Le 22 Janvier, le droit agences appliquer au Pakistan ont affirmé qu’ils arrêtés non seulement al salafiste, mais aussi deux autres personnes lors d’un raid dans la ville de Lahore.

Une source proche de l’enquête du Daily Express indique que lors de l’enquête Yousaf Al Salafi a admis qu’il a reçu un financement pour lancer l’organisation au Pakistan et «recruter des jeunes pour combattre en Syrie.»

Daily Express cite des sources selon lesquels John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain,  était au courant des révélations d’AL Salafi sur le financement de ces groupes djihadistes. Le Daily Express met en cause plusieurs responsables américains qui auraient participé à ces financements.

Yousaf Al Salafi a avoué qu’il a fait du recrutement de personnes avec un complice pakistanais afin de les envoyer en Syrie. Il ajoute qu’il recevait autour de 600 $ US par personne.

Un document de 2012 récemment déclassifié montre que «Les salafistes, les Frères musulmans et Al-Qaïda étaient répertoriés comme les «principaux moteurs de l’insurrection en Syrie.»

Le document a également révélé que « l’Occident, les pays du Golfe et la Turquie soutenaient l’opposition en Syrie tandis que la Russie, la Chine et l’Iran soutiennent le régime. »

Learn Hebrew online

Selon le document déclassifié « l’administration Obama a été averti en 2012 que ces djihadistes islamiques voulaient créer un «Califat salafiste dans l’est de la Syrie » et que l’ISI [de l’Etat islamique d’Irak ] pourrait déclarer un État islamique par son union avec d’autres organisations terroristes en Irak et en Syrie, ce qui créera un grave danger en ce qui concerne l’unification de l’Irak et de la protection de son territoire ».

Maintenant, plus de 50 analystes du renseignement ont officiellement revendiqué que leurs rapports sur l’État islamique et la branche d’Al-Qaïda en Syrie ont été modifiés par des hauts fonctionnaires. Une enquête sur la manipulation présumée a été ouverte.

Ces derniers mois, les membres de l’administration Obama ont tenté de convaincre la population que la lutte contre ISIS serait bientôt terminée. « ISIS est en train de perdre » déclarait en juillet 2015 le général John Allen, chargé de coordonner la campagne contre l’État islamique…

Loading...

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Révélations: Un leader de l’Etat islamique avoue avoir été financé par les Etats Unis. L’administration Obama savait qu’elle finançait des groupes djihadistes en Syrie

    1. Alauda

      Le samedi 30 mai 2015, un article paru dans Agora vox, intitulé « Le faux califat : l’atout stratégique des USA » laissait déjà entendre que les daechiens n’étaient pas sortis par génération spontanée.
      Un lien mène au document déclassifié dont il est question plus haut.
      Tout ce qui arrive est cousu de fil blanc, planifié de longue date.

    2. Robert Davis

      ous voulez dire financé par son COLLEGUE obanana. Toute la politique d’obanana a pour but de renforcer l’islam politico-militaire. Ce qui ne le comprennent pas sont des ânes ou des couards.

    3. DANY83270

      la conclusion de cet article, c’est que c’est Obama qui finance l’Etat Islamique , mais pourquoi le journaliste ne le dit pas ouvertement ?

    4. ARIELLE

      SOMBRE OBAMA…. VIVEMENT QU’IL FINISSE SON MANDAT….IL LAISSERA LE SOUVENIR D’UN HOMME QUI A FUIT SES RESPONSABILITES A L’ECOUTE DU MONDE DESTRUCTEUR

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *