toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Reportage vidéo: Le palais du Roi Hérode livre de nouveaux secrets au sud de Jérusalem


Reportage vidéo: Le palais du Roi Hérode livre de nouveaux secrets au sud de Jérusalem

Décidément, le site d’Hérodion est une véritable mine d’or pour les archéologues. Situé au sud de Jérusalem, le palais du Roi Hérode, qui régna sur la Judée de -37 jusqu’en l’an 4 de l’ère vulgaire, révèle chaque année de nouveaux secrets. 

Il y a 7 ans, c’était le sarcophage du Roi qui avait été mis à jour, puis des pièces, des bijoux et des constructions ingénieuses du palais. Cette fois, l’entrée magistrale de l’imposante bâtisse fortifiée a été dégagée ainsi que des souterrains utilisés par Bar Kohba, dans la grande révolte contre les Romains qui allait suivre.

Surprise l’entrée majestueuse soutenue par un nombre impressionnant de voûtes et d’arches, semble n’avoir jamais été utilisée. Pour quelles raisons ? Réponse dans le reportage vidéo ci dessous.

A environ 12 kilomètres au sud de Jérusalem, sur une hauteur en forme de cône tronqué de 758 mètres d’altitude, se dresse Hérodion, le palais-forteresse construit par le roi Hérode.
Surplombant, à l’est, le désert de Judée et les monts de Moab, et à l’ouest, les collines de Judée, il offre une vue impressionnante. Construite comme une véritable ville, la colline servant d’acropole aux autres habitations. (Guerre I, 31, 10 ; Antiquités XIV, 323-325) Hérodion est minutieusement décrit par Flavius Josèphe, l’historien juif du Ier siècle : Cette forteresse, située à une soixantaine de stades de Jérusalem, est naturellement forte et convient tout à fait à une telle construction, car on trouve non loin une colline, élevée à une grande hauteur par la main de l’homme et façonnée comme une mamelle. Dans l’intervalle, se dressent des tours rondes, et il y a aussi une pente abrupte constituée de deux cents marches de pierre taillée. A l’intérieur se trouvent de somptueux appartements royaux conçus à la fois dans un souci de sécurité et d’esthétique. Au bas de la colline, s’étendent des parcs qui méritent d’être visités, entre autres, pour voir comment l’eau, qui manque sur place, est acheminée à grands frais sur une grande distance.
Selon Flavius Josèphe, Hérodion fut construit à l’endroit où Hérode remporta une victoire sur ses ennemis asmonéens et parthes en 40 avant l’ère chrétienne (Antiquités XIV, 352-360).
Pour commémorer l’événement, le roi y bâtit une forteresse et un palais auxquels il donna son nom. Il fit également construire, dans la plaine, au pied de la colline, un centre administratif pour la région, qui n’avait pas encore été peuplée. A Hérodion, il érigea aussi une tombe royale pour lui-même. Josèphe décrit (Guerre I, 33, 8 ;Antiquités XVII, 196-199) le cortège funéraire et l’enterrement du roi. Hérodion, ainsi que Machéronte (dans l’actuel royaume hachémite de Jordanie) et Massada près de la mer Morte, furent les trois dernières places fortes détenues par les combattants juifs après la destruction de Jérusalem en 70 de l’ère chrétienne. Hérodion fut conquis et détruit par les Romains en 71 (Guerre VII, 6, 1).
Le site fut identifié au XIXe siècle ; son nom arabe, Jabal Fureidis, correspond probablement à une corruption de l’ancien nom, Herodis (mentionné dans les lettres de Bar Kochba). Les vestiges du palais-forteresse, au sommet de la colline, ont fait l’objet de plusieurs fouilles depuis le début des années 1960. Les fouilles des édifices situés au pied de la colline ont été menées par intermittence depuis 1972 et jusqu’à nos jours. Hérodion comprenait deux secteurs séparés, remplissant chacun une fonction distincte : une forteresse circulaire, incluant un palais travaillé, entouré d’un mur flanqué de tours au sommet de la colline ; le bas Hérodion, dans la plaine située au nord, constitué par un groupe de constructions royales s’ordonnant autour d’un grand bassin.
SOURCE – Article paru pour la première fois, le 25 décembre 2014.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Reportage vidéo: Le palais du Roi Hérode livre de nouveaux secrets au sud de Jérusalem

    1. Laurence

      Au fure à mesure Israel va délivrer ses trésors cachés !!!!!!!!!!!!!!!
      ET FILKENSTEIN IRA SE RHABILLER !!!!!!

    2. MisterClairvoyant

      Laurence, je te félicite pour ton enthousiasme. Tu es un pilier.
      « Si Dieu le veut on ira tous un jour à Jérusalem », Je suis cette aventure de l’Hérodion depuis plusieurs années. Bravo à Bibi qui à décidé de classer ce site « juif » très important parmi les 101 sites à investir pour les rénover et les récupérer. Il a raison, c’est un lieu symbolique à rénover et à consolider. Puis à le montrer au monde avec fierté, car malgré tous les aléas de l’histoire il ne sera pas mieux conservée cette merveille, qu’entre les mains des juifs, qui l’ont construit de ses mains, de sa sueur et de son sang. Bibi ne le rendra pas en échange d’une Paix impossible et incompatible sur cette terre à deux états. Car la paix actuelle est seulement une paix imposée par Israël et il n’existe une autre alternative.
      La vie des juifs sur cette terre depuis 2000 ans a était très difficile et semé d’embûches et des massacres. Pour la première fois depuis 2 000 ans Israël est maître de rester sur ses terres ancestrales. Les ennemis d’Israël n’aiment pas les monuments juifs, ils risque de disparaître comme les bouddhas de Bâmayan, Palmyre etc.
      Il y aura toujours des traîtres et des conspirations et des menaces à combattre, en Israël, mais l’avenir désormais appartient à Israël. Ces ennemis ne l’aiment pas et ne l’aimeront jamais, donc il faut le savoir et l’assumer sans complexe. Tout en respectant le point de vu des autres, il fait faire aussi faire respecter le sien celui du peuple juif et par extension celui des israéliens.

    3. MisterClairvoyant

      Laurence. Vu la beauté du site de l’Hérodion. Il me semble urgent de sécuriser un circuit de visite pour les touristes et un bâtiment multifonction de culte et de police en cas de besoin sur place, car l’Hérodion plus qu’un mausolée, château ou pyramide, est une petite ville forteresse où tous les juifs doivent s’investir.
      Je pense qu’a l’époque d’Hérode le Grand, l’Hérodion faisait office de ville-palais de loisirs, proche de Jérusalem) pour la cour du roi et ses proches, tout comme Versailles pour les rois de France, qui est pareil de proche de Paris. Des villes et palais satellites de repli pour le pouvoir en place il y a d’autres comme Medina Azahara ville proche de Cordoue en Espagne du 10 siècle, qui devient très touristique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap