toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour les réfugiés syriens arrivés en Europe, l’ennemi numéro un est Israel


Pour les réfugiés syriens arrivés en Europe, l’ennemi numéro un est Israel

Si une grande partie des européens sont gênés par l’antisémitisme d’une certaine frange de la population musulmane, il semble que l’arrivée de réfugiés syriens notamment, n’améliore pas la situation. 

MILAN – A un centre d’accueil de migrants près de la gare centrale de Milan, Mahmoud, deux ans,  dort sur un oreiller dans un pyjama gris rafistolé, épuisé après avoir fui Damas il y a un mois avec ses parents.

Leur voyage dans la mer Méditerranée de la Libye a été marquée par la violence, la faim, la déshydratation et la peur de se noyer dans les eaux agitées.Pourtant, malgré la cruauté subie aux mains de passeurs libyens, malgré la souffrance qui a été infligée par leur propre gouvernement lequel les a forcés à fuir pour sauver leur vie, la famille de Mahmoud et d’autres réfugiés syriens n’ont en tête qu’Israël comme seul et véritable ennemi.

« Tout d’abord je respecte toutes les religions, y compris le judaïsme … En Syrie, nous avons toutes les races et religions qui vivent ensemble, nous sommes tous frères … mais Israël, Israël est l’ennemi ultime, c’est ce que l’on nous a dit depuis que nous étions enfants, » dit le cousin  Mahmmoud, Adman, 21 ans, étudiant syrien en tourisme. Adman, réalisant qu’il était en train d’être interviewé par un journaliste juif, de surcroit israélien, il a sursauté.

« Wow, je suis en train de trembler. Je ne l’ai jamais rencontré un Juif avant « , at-il dit après une courte pause. « Pourquoi un journal israélien s’intéresserait aux histoires des réfugiés syriens, » a t il demandé.

Il a été interloqué quand je lui ai parlé des débats actuels en Israël traitant de l’absorption des réfugiés en provenance de Syrie, et comment l’armée israélienne traitait les Syriens blessés dans les hôpitaux de fortune près de la frontière.

Malgré sa surprise et l’intérêt porté sur le moment, il m’a averti qu’il ne dirait pas aux autres réfugiés que j’étais juif. « Certains d’entre eux pourraient mal réagir », a-t-il dit.

Sous son foulard violet vif, Salima sourit l’air fatiguée et témoigne:

« Notre maison a été bombardée à trois reprises et la route que mon frère et moi avions utilisé pour aller à l’université n’existe plus » dit-elle. « Il n’y a plus d’avenir en Syrie. »

Toute la famille a essayé de fuir en Egypte il y a deux ans mais sans succès.

« Nous voulions vivre dans un pays arabe frère, nous estimions que c’était important. Mais ils nous ont traité très mal « , ajoute son père Imad, qui a travaillé dans la production d’olives de retour à Idlib. « Nous ne pouvions pas travailler, nous ne pouvions rien faire.« 

La Syrie a accueilli plusieurs centaines de dignitaires nazis après la défaite du régime hitlérien. Adolf Hitler a été présenté pendant plusieurs décennies comme une référence de courage et de bravoure. Les soldats syriens pratiquent encore le salut nazi comme symbole d’une idéologie ayant déjà fait ses preuves dans l’éradication des juifs.

Source: ToI





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Pour les réfugiés syriens arrivés en Europe, l’ennemi numéro un est Israel

    1. Roland

      « L’ennemi n° 1 est Israël, d’accord, mais ce qu’oublient les Français, Belges et autres Européens, c’est que l’ennemi N° 2 est le mécréant. Ce mécréant « Bobo » qui les accueillent hors normes alors que nos cultures sont incompatibles, que leurs « Frères » musulmans les rejettent. STOP à l’Europe dirigée par l’Allemande Merkel qui sortie de la dictature du petit moustachu a connu la dictature communiste. Que veut Merkel, des travailleurs à 2/3 € de l’heure pour diriger encore plus économiquement l’Europe ? Cela va finir par une guerre civile, car nous refusons l’islamisation et la dictature de l’Allemagne, les Allemands nous ont couté 2 guerres, leur nouveau fuhrer féminin veut remettre cela ? Ne croyez surtout pas les journaleux subsidiés a la botte des biens pensants et du P.S, le peuple en a marre de plus en plus…

    2. ruth

      Qu’espérions-nous ???? La Syrie est en guerre contre Israël depuis trois à quatre décennies : ces syriens enfants ou adultes ont été élevés dans la haine d’Israël et comme ils ne différencient pas israëliens et juifs dans les pays arabes, l’avenir des juifs allemands et européens est sombre.
      Nos dirigeants ont une grande part de responsabilités dans la décision de ne pas refouler ces migrants : ils seront coupables des prochains attentats antisémites islamistes. Il faudra donc leur réserver un sort à la JFK..

    3. Robert Davis

      Ces faux « migrants » sont de vrais envahisseurs et ils transportent le conflit du MO avec eux en europe. A leur haine des juifs ne va pas tarder à s’ajouter la haine des chrétiens sitôt arrivés et installés. L’allemagne peut trouver suffisamment de travailleurs en europe pour ne pas les chercher en syrie et les 3 sous qu’ils vont tirer de ces mauvais travailleurs et bons djihadistes ne vont pas conpenser la perte de leur pays.

    4. Nathan

      La Syrie est le CANCER du Proche-Orient et un PIÈGE pour l’Europe. Elle nous amène le malédiction de DIEU sur l’Europe. L’Europe se suicide dans son aveuglement.

    5. Pinhas

      « Pour les réfugiés syriens arrivés en Europe, l’ennemi numéro un est Israel »

      Donc la haine des Juifs va s’amplifier et devenir insupportable .

      Bravo! à nos dirigeants Européens ils nous ont importé de nouveaux bourreaux de nouveaux Nazis .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *