toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Migrations: La Slovaquie dit « Non aux quotas obligatoires »et ne se prosternera pas devant l’Allemagne ou la France


Migrations: La Slovaquie dit « Non aux quotas obligatoires »et ne se prosternera pas devant l’Allemagne ou la France

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a une nouvelle fois refusé mercredi les quotas de migrants proposés par la Commission européenne indiquant ne pas vouloir « se prosterner » devant l’Allemagne ou la France.
« Lorsque l’Allemagne ou la France disent quelque chose nous ne devons pas nous prosterner (devant eux) et répéter la même chose.

 Nous avons notre propre opinion », a déclaré M. Fico à la presse en référence aux propositions faites quelques heures plus tôt par le président de la Commission européenne.
Jean-Claude Juncker a demandé aux Etats membres d’accueillir 120.000 réfugiés se trouvant actuellement en Hongrie, Grèce et Italie, débordées par l’afflux de migrants aux portes de l’Europe.
Ce chiffre vient s’ajouter aux 40.000 réfugiés arrivés en Italie et en Grèce au printemps dernier dont la Commission a demandé qu’ils soient répartis entre les 28 Etats membres de l’UE.
Selon la nouvelle proposition de Bruxelles, la Slovaquie devrait accueillir 1.502 refugiés. Mais Bratislava, comme d’autres pays de la région refusent le système de quotas.
« Nous disons non aux quotas obligatoires. Je ne veux pas me réveiller un jour et avoir 50.000 personnes dans ce pays dont nous ne savons rien », a déclaré M. Fico.
« Je ne veux prendre aucune responsabilité pour une attaque qui puisse se produire uniquement parce nous avons sous-estimé quelque chose. Je ne vais pas cesser de parler des risques associés à la migration », a-t-il ajouté.
« Le gouvernement slovaque est prêt à contribuer à la protection des frontières extérieures de l’Union européenne, soit par le financement, soit par les forces militaires ou par un autre type d’assistance », a-t-il précisé.
En juillet, la Slovaquie a accepté temporairement 500 migrants ayant demandé l’asile en Autriche, et a indiqué le mois dernier qu’elle accorderait l’asile à quelque 200 chrétiens syriens.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Migrations: La Slovaquie dit « Non aux quotas obligatoires »et ne se prosternera pas devant l’Allemagne ou la France

    1. moka

      Si seulment les musulmans pouvaient se rendre compte du dégout que suscite cette religion dans le cœur d un grand nombre de personnes.

    2. sarah

      « Je ne veux prendre aucune responsabilité pour une attaque qui puisse se produire uniquement parce nous avons sous-estimé quelque chose. Je ne vais pas cesser de parler des risques associés à la migration », a-t-il ajouté

      En France et en Occident, par contre, on sous-estime tout parce que les dirigeants se désintéressent de leurs peuples pour embrasser la pensée dogmatique d’un amour universel au dépens de leurs concitoyens.
      Je vais faire une analogie : cet enfant que son père a tué en le mettant dans une machiné à laver est à l’image du désintérêt total des institutions et des dirigeants envers le citoyen. Les services sociaux que l’on peut ici comparer à l’Etat étaient au courant du grave danger que représentaient ses parents, pourtant ils ont laissé ce petit garçon dans sa famille au nom d’un dogme qui prône que les enfants doivent rester dans leurs familles même s’ils se font battre, violer ou tuer dans des conditions atroces. Si les services sociaux représentent l’Etat, ce petit garçon représente le peuple et ses parents, tous les barbares qui puissent exister,sur terre.

      Le dogme de l’amour qui étreint toute l’humanité glorifié, exalté par les « humanistes » et les dirigeants essentiellement Occidentaux est au-dessus de tout et ne peut être contredit sans que l’on passe pour quelqu’un d’inhumain, d’intolérant, de fermé, de raciste. Mais à coup sûr, ce dogme nous tuera aussi sûr le dogme des liens familiaux à tout prix et à n’importe quel prix a tué ce garçonnet.

      NB : Je n’ai jamais voulu travailler en PMI à cause d’un stage que j’avais fait où j’ai vu deux petites violées par leurs pères qui étaient retournées chez leurs parents au nom de la sacro-sainte loi des liens familiaux : ces fillettes ont été violées de nouveau deux mois après leur retour dans leurs familles. Je n’ai jamais souhaité exercer dans cette branche car j’aurai eu la certitude d’être complice.

    3. Martel

      On ne peut qu’applaudir le réalisme, le patriotisme, et la responsabilité des gouvernements d’Europe centrale et d’Europe de l’est. Alors que les gouvernants d’Europe de l’ouest, aveugles ou traîtres, importent massivement ces populations extra européennes islamiques, qui vont venir s’ajouter aux masses étrangères qui colonisent déjà nos contrées. Vous croyez qu’ils vont s’intégrer ? Non, ils viennent pour être des arabes musulmans en France, pas pour devenir des français. On peut assister à l’avenir à une fracture entre l’ouest et l’est de l’Europe, l’ouest sombrant dans le chaos et la guerre ethnico religieuse, et l’est établissant des protections à ses frontières pour se protéger de l’invasion.

    4. Pinhas

      Tout à fait d’accord avec Martel.

      Les migrants non Chrétiens seront bien entourés par les musulmenteurs en place en France depuis très longtemps , trop longtemps .
      Ces arabes haineux de nos coutumes viennent grossir l’armée ennemie déjà mis en place par hollande et sarkozi.

      Je ne pense pas un instant que tout se passera bien et les semaines à venir donneront à réfléchir aux bobos bourgeois au cerveau enfumé par l’antisémitisme média politique .

      On est mal …..

    5. Jacques

      J’aime bien les prises de position non seulement courageuses, mais surtout pleines de bon sens, de ces dirigeants des pays d’Europe centrale, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne… bien sûr ces peuples ne sont pas parfaits, mais ils ont tous connu une histoire difficile, au cours des dernières décennies, voire siècles ; l’oppression et la dictature, ils connaissent et n’en veulent plus !

      Bravo à eux de dire tout haut ce que beaucoup, y compris en Europe occidentale, pensent, mais ne peuvent pas dire ouvertement, censurés par les médias, méprisés par les tenants du politiquement correct, cette nouvelle dictature.

    6. Franc Adler

      Le Premier ministre slovaque Robert Fico : Est admirable, que du bon sens !!
      Dommages qu’il ne préside l’EUROPE UNION !

    7. Aaron

      Un homme dont le courage est à louer; la boniche Merkel et son valet de l’Elysée sont des minables, comparativement à lui.

    8. Christian De Lablatinière

      @ sszorin: encore un obsédé du complot maçonnique ! vous êtes ridicule la franc-maçonnerie n’a plus aucune influence ni aucun pouvoir depuis des décennies

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap