toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Marseille: Une fusillade fait un mort et cinq blessés dans le centre ville


Marseille: Une fusillade fait un mort et cinq blessés dans le centre ville

Une fusillade a éclaté, tôt dimanche matin, devant un bar dans le centre de Marseille. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une vengeance après une dispute avec un vigile.

Une fusillade a éclaté très tôt dimanche matin devant un bar de nuit du centre de Marseille, en face de l’Opéra, faisant un mort et au moins trois blessés graves, a-t-on appris de sources judiciaire et policière. Deux autres personnes ont été blessées plus légèrement.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un groupe à bord d’une grosse cylindrée aurait fait feu sur le bar avec une ou plusieurs armes de gros calibre, semble-t-il pour se venger à la suite d’une « dispute » qui avait éclaté un peu plus tôt dans la soirée entre des clients et un vigile du bar, a précisé Brice Robin, le procureur de Marseille.

Loading...

Vers 6 heures, la voiture « a déboulé dans la rue, s’est arrêtée. Les passagers ne sont pas descendus et ont tiré », a relaté une source policière. Marseille était alors sous un puissant orage et un groupe de personnes avaient trouvé refuge sous l’auvent du bar O’Stop, près de l’Opéra, un quartier connu pour sa vie nocturne. Une personne a été tuée à l’extérieur du bar, et d’autres, qui se trouvaient à l’intérieur de l’établissement, ont été blessées par balle ou par des éclats de verre, a précisé une source policière.

« Dommages collatéraux »

« Les victimes qui étaient là sont ce qu’on appelle des “dommages collatéraux”, mais il y a aussi apparemment des victimes travaillant dans la sécurité, dont celle qui est décédée », a précisé André Ribes, l’adjoint du procureur de Marseille, qui se refusait pour l’instant à parler de règlement de comptes. « Une quinzaine ou une vingtaine de personnes étaient présentes », sous l’auvent de l’établissement, a-t-il expliqué. Une cellule psychologique a été ouverte à l’hôpital de la Timone, a-t-il ajouté.

Les enquêteurs ont retrouvé sur les lieux de la fusillade des douilles de 7.62 mm, pouvant correspondre à une kalachnikov, et des douilles de 9 mm. Ils cherchent à savoir si deux armes ont été utilisées par les agresseurs ou s’il y a eu des tirs de riposte. La police judiciaire de Marseille a été saisie de l’enquête. Le dernier homicide par balle à Marseille avait eu lieu le 6 août : un quinquagénaire lié au grand banditisme avait été abattu à l’arme de poing dans une rue commerçante par deux individus, dont un à moto.

« Plan de lutte contre le trafic d’armes »

« Je proposerai d’ici à six semaines un plan global extrêmement offensif de lutte contre le trafic et la détention d’armes dans notre pays », a annoncé Bernard Cazeneuve, invité du « Grand rendez-vous Europe1-Le Monde-Itélé » en réponse à une question sur la fusillade de Marseille.

« Il y a toujours trop de violence dans cette ville. Nous avons obtenu des résultats très significatifs en matière de lutte contre la délinquance dans cette ville où nous avons saisi énormément d’armes », a souligné le ministre de l’intérieur.

« Mais le désarmement de tous ces groupes criminels doit être intensifié. Il faut savoir que chaque année depuis 2013, nous saisissons près de 6 000 armes sur des groupes criminels et que, sur ces 6 000 armes, il y a à peu près 1 200 armes de guerre et je veux procéder au désarmement de tous ces criminels. »

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Marseille: Une fusillade fait un mort et cinq blessés dans le centre ville

    1. français pas naif

      Kalachnicokov, rreprésailles après une dispute : tout indiqué que ce sont des arabes. On le sait’ ces barbares sont très susceptibles : u. Regard de travers peut amener à des coups de couteau dans le dos.
      même l’humour ne passe pas avec ces chiens !

    2. Marianne

      caseneuve déclare vouloir désarmer la France !!!!!

      Je me mare, chaque fois que la police saisit une arme de guerre, 50 entrent sur le territoire !

      Ce sont des containers entiers qui pénètrent annuellement sur le sol français et cela avec les complicités des élus, à tous les niveaux !

      Les mafias musulmanes font un chiffre d’affaire (reconnu par les services français) de 80 milliards d’euros, de quoi corrompre des centaines d’agents des douanes, milieux ouvertement sous contrôles des factions islamistes !

    3. Marianne

      En France, 9 assassinats sur 10 à l’arme de guerre ne sont pas repris par la presse !

      Cette semaine passée, 4 morts en France avec des balles de 7,62 et 14 blessés dont 9 graves !

      Source : ministère de l’intérieur

    4. Alauda

      On attend de voir les reportages de prises d’armes au 20h.
      La dernière fois que j’ai vu des images d’un Ministre de l’intérieur visitant ses troupes et montrant ce type d’objets à la télé, cela remonte à…, sans vouloir être désagréable, à un Ministre qui, devenu Président, a été fort critiqué en boucle pour son utilisation d’une célèbre marque de nettoyeurs professionnels…

    5. Marianne

      En fait, cette déclaration laisserait entendre que le ministre de l’intérieur n’aurait encore rien fait concernant les armes de guerre !

    6. Alauda

      @Marianne,
      Les élections ont eu lieu mi 2012… La narration ne dit rien de ce laps de temps jusqu’à 2013 : « Chaque année depuis 2013, nous saisissons près de 6 000 armes sur des groupes criminels et que, sur ces 6 000 armes, il y a à peu près 1 200 armes de guerre ». A l’échelle du territoire, l’ensemble des prises de guerre ont l’air du contenu de la petite cuillère avec laquelle on souhaiterait vider la mer.

      « Je proposerai d’ici à six semaines un plan global extrêmement offensif… », dit (enfin) le Ministre. J’en déduis qu’avant il n’y avait pas de plan « global offensif ». Or avant…, on ne va pas refaire l’histoire depuis janvier jusqu’à Thalys, tout le monde la connaît sur ce site.
      Les fiches S, les numéros verts… et autres palliatifs inventés par des gratte-papier n’ont pas fait illusion longtemps. On ne combat pas le terrorisme ni les groupes mafieux avec des fleurs. Mais il va falloir encore 6 semaines pour qu’ils accouchent d’une stratégie. C’est effrayant !

    7. Laurence

      Europe-Israël appelle ses lecteurs et sympathisants à un boycott total du journal le Monde et de son groupe.
      Principalement :
      Journal Le Monde
      Courrier international
      La Lettre de l’éducation ;
      Le Monde diplomatique
      La Vie
      Le Monde des religions
      Télérama

      Le 4 mai 2015, le journal le Monde publiait pas moins de 4 articles (1,2,3,4) violemment à charge contre Tsahal, l’armée de défense d’Israël.
      Un beau tir groupé, démontrant une volonté manifeste et prémédité de nuisance massive.
      Une grande partie de la presse a publié les conclusions de ce rapport, mais aucun journal ne l’a fait de manière aussi vicieuse que Le Monde.
      L’auteur unique de ces quatre articles est le correspondant du Monde à Jérusalem, Piotr Smola.
      Deux de ces articles (en lecture libre disponible ici et ici) sont basés sur un rapport de L’ONG ultra-gauchiste israélienne breaking the silence, qui a publié le 4 mai un document contenant, selon elle, les témoignages d’une soixantaine de soldats israéliens ayant participé à l’opération « Bordure protectrice », l’été dernier.
      Il est bon de rappeler que cette organisation reçoit des fonds directement de l’Autorité Palestinienne. Des membres de cette organisation ont participé à des flottilles (Bateau Irène, septembre 2010) ayant pour but de forcer le blocus de Gaza et ont été accusés par la police israélienne de provoquer les habitants des implantations afin de créer des troubles. Même le très à gauche journal Haaretz décrit l’organisation comme très partisane. Sa crédibilité est donc proche de zéro.
      Une conclusion limpide s’impose alors : les rapports de cette ONG ne peuvent pas être utilisés par des journalistes dignes de ce nom comme une source fiable.
      D’ailleurs, la crédibilité de ce témoignage publié par l’article du Monde à été démolit par trois articles réalisés par des militaires, dont un était en fonction à Gaza même lors de l’opération.(voir ici, ici et ici)
      Ce type d’analyse, Piotr Smolar aurait du l’effectuer avant de publier ses articles incendiaires. Simple question de déontologie professionnelle.
      Mais est il encore possible de parler d’éthique journalistique quand le titre même de l’article tente d’induire le lecteur en erreur (technique classique)?
      En effet, celui-ci indique que : « J’ai visé des cibles civiles, parfois juste pour le plaisir », laissant entendre que les soldats israéliens sont des psychopathes complets.
      Le seul problème, c’est que lorsque l’on lit l’article on se rend compte que les »cibles civiles » dont il s’agit ne sont que de simple bâtiments, probablement vides, et non des populations civiles comme le laisse entendre perfidement ce titre, jouant sur l’ambiguïté des mots pour se couvrir.
      Enfin, dernier élément, la photo qui illustre cet article est dans le plus pur style de la propagande antisioniste radicale, qui n’hésite pas à utiliser le thème du crime rituelle, allègrement repris par le correspondant du Monde.
      Jugez par vous-même :
      lemondecrimevirtuel
      Ainsi, au vue de l’ensemble de ces éléments accablants, nous faisons remarquer solennellement au journal le Monde en général et à Piotr Smola en particulier, que 7 français de confessions juives furent assassinés depuis ces 3 trois dernières années, dont deux enfants, et TOUS pour des motifs puisés dans l’antisionisme radical, paravent d’un antisémitisme qui ne trompe plus personne.
      La petite opération médiatique du Monde contre Tsahal, sur le fond comme sur la forme, alimente cette haine meurtrière.
      Nous demandons ainsi fermement au journal Le Monde de cesser immédiatement cette incitation à la haine anti-juive dont il se fait le complice objectif.
      © Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *