toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lille: L’enseignant Soufiane Zitouni, a été condamné pour avoir dénoncé les dérives de l’islam radical dans le lycée musulman Averroès


Lille: L’enseignant Soufiane Zitouni, a été condamné pour avoir dénoncé les dérives de l’islam radical dans le lycée musulman Averroès

Le professeur de philosophie Soufiane Zitouni, qui avait vivement critiqué le lycée musulman Averroès de Lille dans Libération, a été condamné vendredi 4 septembre par le tribunal de police pour diffamation non publique et injure non publique. Il a annoncé vouloir faire appel.

L’enseignant de 48 ans avait publié le 6 février une tribune dans le journal Libération, intitulée « Pourquoi j’ai démissionné du lycée Averroès ». Il y accusait les responsables de l’établissement scolaire lillois de jouer un « double jeu », de diffuser « de manière sournoise et pernicieuse une conception de l’islam qui n’est autre que l’islamisme ». Ses propos ont créé un choc : le lycée Averroès, premier établissement privé musulman sous contrat avec l’Etat, créé en 2003, est souvent présenté comme un lycée modèle pour ses résultats au baccalauréat.

Une précédente tribune de M. Zitouni, intitulée « Aujourd’hui, le prophète est aussi Charlie », publiée le 15 janvier, avait suscité de vives réactions au sein de l’établissement. Soufiane Zitouni y dénonçait un climat peu démocratique au lycée musulman, des tensions en salle des professeurs et dans les classes, des thèmes tabous, des prières à la machine à café.

En s’appuyant sur des échanges de mails avec des collègues dans lesquels l’enseignant reprenait ces accusations, l’avocat du lycée Averroès, Hakim Chergui, avait contre-attaqué en saisissant le tribunal de police plutôt qu’une juridiction correctionnelle, où une action en diffamation publique aurait pu prendre des années.

« Il y aura un vrai procès »

A l’audience du 29 mai, le professeur avait dénoncé notamment les « réactions épidermiques » des élèves à la théorie de l’évolution de Darwin, les positions pro-Hamas de certains professeurs ou encore la prescription du port du voile comme « obligation religieuse » par un imam lors du prêche du vendredi.

Le tribunal a déclaré coupable Soufiane Zitouni, « car il n’y avait pas d’éléments de preuve, de documents de nature à justifier » ses propos. Condamné à une peine d’amende de 10 euros pour les faits de diffamation, de 10 euros pour injures, et à 1 euro pour les dommages et intérêts, il doit également rembourser à la partie civile les frais de procédure judiciaire. Le professeur avait choisi de se défendre seul, sans avocat, car, dit-il, « je pensais qu’on pouvait rester au stade verbal, dans le débat d’idées, mais quand on a affaire à l’administration, c’est très technique. La justice française est kafkaïenne ».

A la sortie du tribunal, Soufiane Zitouni a annoncé qu’il ferait appel : « Je vais prendre un avocat. Il y aura un vrai procès avec des preuves tangibles et des témoignages. Je suis serein. Ça ne me déstabilise pas, car je n’en fais pas une affaire personnelle mais collective. » Inquiet de voir « un islam particulier s’imposer de plus en plus en France, un islam qui confond politique et spiritualité, celui des femmes voilés, celui qui manque d’humour », Soufiane Zitouni prévient que le procès du lycée Averroès va devenir celui de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF).

« Ce lycée n’est que l’arbre qui cache la forêt : derrière, il y a les Frères musulmans. Le but de l’UOIF est d’avoir le leadership de l’enseignement musulman en France », accuse-t-il. A ses côtés, l’ingénieur Mohamed Louizi assure avoir de nombreux documents embarrassants qui concernent des membres de l’UOIF. « On va tout mettre sur la table : les déclarations concernant les juifs, le financement du lycée, l’idéologie des Frères musulmans qui doit être mise dans la tête des enfants dès 5 ans, annonce Mohamed Louizi. Je vais tout mettre entre les mains de la justice. »

Demandes de mutation

De son côté, Rachid Hamoudi, directeur de la mosquée de Lille-Sud, seul représentant du lycée présent ce vendredi au tribunal, explique : « Nous avons été insultés et injuriés. Les parents, les familles, les élèves ont été insultés par un professeur. La justice est rendue. Le lycée continue d’instruire les citoyens de demain. » Il assure que cette affaire n’a pas déstabilisé le lycée Averroès. « On [en] a tiré des enseignements, on a réfléchi à comment mieux gérer les choses, mais ça n’a pas laissé de traces, d’autant que les résultats du bac ont été excellents. Et aujourd’hui, le lycée Averroès, c’est sept cent cinquante élèves. »

A la suite de l’affaire, le rectorat avait rédigé en février un rapport d’inspection, dans lequel il estimait que le lycée respectait « globalement » les termes de son contrat avec l’Etat. Il y notait toutefois une confusion entre l’enseignement d’éthique musulmane et la philosophie.

Le professeur de philosophie avait affirmé jeudi 27 août avoir retrouvé un poste « grâce à Najat Vallaud-Belkacem », la ministre de l’éducation nationale. « Les chefs d’établissements cathos ne voulaient pas de moi, ils ont tous émis des avis défavorables à mes demandes de mutation », a expliqué Soufiane Zitouni, qui a travaillé dans l’enseignement catholique sous contrat avec l’Etat de 2003 à 2014. « Si Najat Vallaud-Belkacem n’était pas intervenue en personne auprès du rectorat de Lille, j’aurais dû retourner au lycée Averroès », a-t-il déclaré à l’AFP, précisant qu’il avait retrouvé un poste à la rentrée dans un lycée catholique sous contrat avec l’Etat à Valenciennes (Nord).

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Lille: L’enseignant Soufiane Zitouni, a été condamné pour avoir dénoncé les dérives de l’islam radical dans le lycée musulman Averroès

    1. MisterClayant

      Le ministre de l’enseignement et l’école de la république doit soutenir le prof, monsieur Soufiane Zitouni contre les dérives constaté au lycée Averroés

      C’est le monde à l’envers, l’islam radical, il faut le dénoncer partout, mais surtout dans l’enseignement, car il y va de la santé mental de nos enfants.

    2. Jacques

      « de diffuser de manière sournoise et pernicieuse une conception de l’islam qui n’est autre que l’islamisme »

      On ne peut pas leur en vouloir : l’islam EST l’islamisme ; ce n’est pas pour rien que la racine du terme islam n’est pas judaïsme, ou christianisme, ou bouddhisme, ou autre…
      Ils font juste l’apologie d’un islam qui colle aux textes, littéraliste, fondamentaliste, par définition.

      Allez-y, faites-leur un procès, on va bien rire : les preuves sont accablantes, si l’on gratte un tout petit peu.

      Saleté d’islam, dehors de France !

    3. Marianne

      Etrange que le tribunal de Lille ne l’ait pas condamné à 100 coups de fouets devant la mairie et en présence de la martyr aubry !

      Ce qu’il manque à la France et ce n’est pas grand chose, c’est de faire le pas vers une conversion des sentences, cesser les amendes et les séjours en prison et mettre en place les punitions corporelles, amputations et décapitations et pendaisons.

      En deux mots, mettre en place des réformes !

    4. Pinhas

      Lille / Roubaix / Tourcoing = même combat contre les Français .

      Venez donc voir le Nord …

      C’est fini les villes et villages d’autrefois . Maintenant tu croises des voilures et des barbapoux en chemise de nuit . Tu verras te te sentiras mal dans ta peau car tu sera vu comme minoritaire et mécréant .

      VIVE LA FRANCE MAIS LA FRANCE LIBRE .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap