toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les fonctionnaires de l’OFPRA racolent les migrants à la gare de Munich pour les faire venir en France


Les fonctionnaires de l’OFPRA racolent les migrants à la gare de Munich pour les faire venir en France

À Munich, une agence tente de convaincre les migrants de venir en France.

Une mission de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) se trouve actuellement en Allemagne pour proposer à 1000 réfugiés d’être accueillis en France, dans le cadre du plan d’urgence.

Les premiers réfugiés sont arrivés ces derniers jours d’Allemagne. Vingt-quatre mille seront accueillis dans notre pays. Comment seront-ils choisis, parmi les centaines de milliers qui attendent aux périphéries de l’Europe? Une mission de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides) constitué d’une dizaine d’experts est à Munich depuis lundi pour sélectionner les 1000 migrants prévu dans le plan d’urgence.

Le directeur de l’organisme, Pascal Brice, a installé un bureau provisoire dans un lieu de premier accueil à Munich. Dans des locaux improvisés, l’équipe tente de convaincre les migrants de venir en France. En effet, ce n’est pas la France qui les choisit (les critères économiques sont prohibés), mais eux qui doivent choisir la France, de manière volontaire (on ne peut pas les obliger à venir). Pour le moment, seuls 300 ont pris les bus de l’Ofpra pour rejoindre notre pays, sur les 1000 qui doivent rejoindre la France en urgence, selon le mécanisme européen permanent et obligatoire de répartition tel que décidé par Hollande et Merkel.

La première mission de l’Ofpra est donc d’informer. La plupart des exilés pensent rester en Allemagne, qui est «à la mode» chez les réfugiés, au vu des discours d’accueil de la chancelière. Ils ont cet «eldorado» en tête dès leur départ. «Nous leur faisons savoir qu’il existe une possibilité de venir en France», explique Pascal Brice. Des prospectus traduits en arabe ont même été distribués à la foule.

On leur a expliqué leurs droits et leurs devoirs.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les fonctionnaires de l’OFPRA racolent les migrants à la gare de Munich pour les faire venir en France

    1. Alauda

      La question qui tue : est-il facile de trouver du travail en France ?
      Les pauvres, s’ils savaient où en est la courbe du chômage…

    2. FANNY

      les patrons veulent des gens qui occuperont à bon marché les emplois pour lesquels les français ne sont pas formés, alors les organismes suivent. Il vaudrait mieux former les Français au chômage.

    3. larretch

      j’ai dit un jour a un clandestin arrivè en france la france c’est comme une jeune fille qui a du vernis sur ses ongles ça brille et dessous c’est de la crase après 6 ans en france il est parti au usa

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap