toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ancien directeur de la CIA David Petraeus: « la Syrie est devenue une géopolitique de l’extrémisme et du chaos. Les USA doivent agir agressivement contre le régime syrien »


L’ancien directeur de la CIA David Petraeus: « la Syrie est devenue une géopolitique de l’extrémisme et du chaos. Les USA doivent agir agressivement contre le régime syrien »

WASHINGTON – L’ancien directeur de la CIA David Petraeus, l’architecte de l’augmentation des troupes américaines en Irak en 2007, a déclaré aux parlementaires mardi que la Syrie est devenue une « géopolitique de Tchernobyl » de l’extrémisme et du chaos, et a appelé les USA à agir plus agressivement contre le régime du président syrien Bachar Al-Assad.

Le chaos syrien

« C’est comme une catastrophe nucléaire, les retombées de la crise syrienne menacent de durer des décennies, et entraineront de plus graves des dommages » Petraeus a témoigné devant le Comité des Armés du Sénat. Le général quatre étoiles à la retraite, a commandé les opérations militaires en Afghanistan et en Irak.

Petraeus a commencé son intervention par des excuses au peuple américain suite à des fuites d’informations classifiées qu’il a donné à sa maîtresse et biographe, Paula Broadwell. En Avril, il avait été condamné par un tribunal fédéral à deux ans de probation et à une amende de 100.000 $,.

Loading...

En ce qui concerne l’Irak, la Syrie et l’Iran, Petraeus estime que les bouleversements au Moyen-Orient auront des ramifications désastreuses pour les Etats-Unis, où l’Etat islamique sunnite et l’Iran chiite cherchent la primauté dans un nouvel ordre régional.

« La paix et la sécurité internationales ne nécessitent pas que les États-Unis doivent résoudre toutes les crises, ou intervenir dans tous les conflits« , a-t-il dit.

« Mais si l’Amérique est inefficace ou absent lorsqu’il y a des violations flagrantes des principes les plus fondamentaux de l’ordre international que nous avons toujours défendu, notre engagement vis à vis de ces principes fondamentaux est inévitablement remis en question, et entraineront de plus graves défis pour nous. »

Sur la Syrie, le général Petraeus a déclaré que les Etats-Unis doivent prendre des mesures plus agressive contre le régime d’Assad et de son Armée de l’Air.

Il estime que les États-Unis doivent s’engager à protéger les Etats Arabes sunnites contre l’État islamique et contre tous les ennemis. Et qu’il faut empêcher l’aviation syrienne de bombarder les populations civiles, principales victimes de ce conflit, qui la source de la radicalisation et de la crise des réfugiés en Syrie.

Petraeus estime qu’il faut exhorter Assad d’arrêter les bombardements ou les États-Unis devront empêcher l’aviation syrienne de voler. Il soutient la création d’enclaves protégées par la puissance aérienne de la coalition pour les réfugiés et les forces syriennes modérés.

« Notre armée ne comprend pas pourquoi on laisse voler l’aviation syrienne d’Assad« , a dit le général Petraeus.

Learn Hebrew online

Petraeus craint que continuer à armer des factions syrienne représente un danger de voir ces armes se retrouver dans de mauvaises mains et être utilisées pour abattre des avions civils.

Le Sénateur Jeanne Shaheen a demandé si les Etats-Unis devait abandonner son programme de formation pour les combattants syriens, étant donné les révélations de la semaine dernière indiquant un nombre ridicule de combattants entraînés sur le champ de bataille. Petraeus a répondu non.

« Tout ce que nous voulons accomplir en Syrie doit être accompli par une force sur le terrain« , a déclaré le général Petraeus.

Loading...

Petraeus a mis en garde de ne pas se presser pour évincer Assad sans comprendre ce qui pourrait suivre. Assad est responsable de la mort de son propre peuple, il devient tous les djihadistes qui veulent lutter contre son régime, a précis le général.

La Russie va intervenir

Rejoignant les positions de McCain, le général Petraeus a déclaré que, sans initiative américaine, la Russie et d’autres vont intervenir.

Selon l’évaluation de Petraeus le président russe Vladimir Poutine veut ressusciter l’empire russe et cherche à relancer les relations russes au Moyen-Orient, en partie pour assurer sa seule base navale en Méditerranée à Tartous, en Syrie.

« La Russie est une puissance importante« , a déclaré le général Petraeus. « Poutine est provocateur. Nous ne devons pas être provocateur en retour, mais nous devons faire preuve de fermeté en retour ».

Assistance en Irak

Sur l’Irak, Petraeus estime qu’il faut renforcer l’aide à l’armée irakienne mais que les Etat Unis ne doivent pas suppléer l’armée officielle. Petraeus préfère avoir plus de conseillers, et non des forces terrestres au niveau tactique.

Sur l’accord avec l’Iran

Après l’accord nucléaire de l’Iran, Petraeus a déclaré que cet accord ne fournirait qu’une stabilité à court terme. Les Etats-Unis doit faire preuve d’une plus grande fermeté afin que l’Iran cesse d’enrichir de l’uranium militaire.

« Les États-Unis devons travailler avec les partenaires arabes et israéliens pour lutter contre les actions malveillantes de l’Iran – y compris l’approbation accélérée des systèmes d’armes demandées par les partenaires dans le Moyen-Orient et une plus grande intégration de leurs capacités.« 

Petraeus fait écho à l’appel lancé par le Secrétaire de la Défense Ash Carter pour les États du Golfe à intégrer leurs capacités de défense contre des missiles balistiques.

« Nous devons être prudents, car il y a un désir insatiable d’achat d’armes, les demandes ne cessent jamais, » a dit le général Petraeus « mais nous devons rassurer nos alliés.« 

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News

Source: defencenews

*Image à la Une: David Petraeus témoigne mardi devant le Comité des Armés du Sénat américain sur la politique au Moyen-Orient.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *