toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Hongrie autorise la police et son armée à ouvrir le feu sur les migrants


La Hongrie autorise la police et son armée à ouvrir le feu sur les migrants

 


Le parlement hongrois a adopté lundi une nouvelle législation renforçant encore les pouvoirs de la police et de l’armée à l’encontre des migrants, autorisant notamment l’armée à ouvrir le feu dans certaines circonstances.

Présentée par l’administration du Premier ministre Viktor Orban, la nouvelle loi, qui nécessitait une majorité des deux tiers, a été adoptée par 151 voix contre 12 et 27 abstentions.

Le texte entérine la possibilité de déployer massivement des militaires aux frontières et autorise dans certaines conditions l’armée et la police à ouvrir le feu contre des migrants, à condition que les tirs ne soient pas « mortels ».

L’armée est également autorisée à procéder à des contrôles d’identité, et à procéder à la garde-à-vue de migrants. Le dispositif, qui complète une législation anti-migrants entrée en vigueur le 15 septembre, permet en outre à la police de perquisitionner tout domicile privé où des migrants sont soupçonnés de se trouver.

Pour Viktor Orban, l’Europe est en « danger »

Dans un discours prononcé devant le parlement avant l’adoption de la loi, M. Orban, un partisan de la ligne dure, a estimé que l’Europe était « submergée » par les migrants, un « danger« , selon lui, pour le continent et son « mode de vie« .

La Hongrie a vu transiter 225.000 migrants depuis le début de l’année, qui dans leur très grande majorité ont poursuivi leur route vers l’ouest de l’Europe. Budapest a fait ériger une clôture barbelée sur les 175 km de sa frontière avec la Serbie, et a entrepris de faire de même sur des segments de ses frontières avec la Roumanie et la Croatie.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La Hongrie autorise la police et son armée à ouvrir le feu sur les migrants

    1. Pinhas

      Eux au moins ils comprennent que trop c’est trop .

      Surtout que pour la majorité des ( migrants ) il s’agit d’hommes ….

      Ouvrir les yeux sur ce qui est en train de se dérouler c’est ce que fait le peuple Hongrois .

      Ils ne sont pas hypocrites comme certains dirigeants …….

      Ils ne faut pas confondre accueil et invasion .

      On a critiqué Israël a cause du mur de séparation mais vous verrez , bientôt beaucoup de pays devront en construire en commençant par des barbelés .

      Pensons avant tout aux Français qui vivent dans la rue sans foyer ni refuge .

      Une fois que tous nos  » Sans abrits  » seront tous logés décemment alors nous pourrons également loger certains vrais migrants en famille .

      La France d’abord .

    2. Yehuda

      Un pays en paix la hongrie le fait alor qu’ israel des lanceurs de pierre par milliers un pays en guerre ne le fai pas!

    3. Jacques

      Et encore, si la Hongrie n’était pas membre de l’Union européenne (une erreur !), ils prendraient sans doute moins de gants.
      Quel gouvernement digne de ce nom peut laisser son pays se faire envahir sans réagir vivement ? Aucun !
      Nos gouvernements n’en sont plus réellement, ce sont des ramassis de lavettes et de vendus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap