toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Judaïsme et accueil des réfugiés : une excellente réponse de Benjamin Lachkar


Judaïsme et accueil des réfugiés : une excellente réponse de Benjamin Lachkar

Quelques figures minoritaires et peu influentes de la communauté juive, ces dernières semaines, se sont précipitées sur le devant de la scène afin d’exposer leur point de vue sur le cas des réfugiés/migrants, s’empressant d’associer l’histoire juive européenne et l’immigration incontrôlée qui envahit les capitales européennes. Benjamin Lachkar propose un point de vue majoritairement partagé par les juifs francophones, un point de vue motivé par la raison.

Devons-nous en tant que Juifs accueillir des réfugiés syriens chez nous, en Israël ou dans les pays où nous vivons ?

Comment rester insensible face à ces familles, ces femmes et ces enfants fuyant la mort, les massacres et la guerre ?

Loading...

Comment pourrions-nous en tant que Juifs, après la Shoah et alors que la Torah nous rappelle sans cesse de ne pas oublier que nous avons été des étrangers en Egypte, ne pas tout faire pour aider ces gens qui ne cherchent qu’une vie meilleure ?

C’est en résumé le type de propos qui ont été développés par plusieurs leaders juifs principalement en diaspora comme le Grand rabbin de France Haim Korsia ou le très respecté ancien Grand rabbin du Royaume-Uni Jonathan Sacks, et, nettement plus marginalement, en Israël.

L’émotion qui nous submerge lorsque nous voyons des images comme celles du pauvre Aylan mort sur une plage de Turquie rend notre jugement moins rationnel, et dans le monde politiquement correct dans lequel nous vivons, il n’est pas toujours aisé de rappeler quelques vérités objectives sans passer pour un monstre dénué de tout sens moral. Je vais pourtant prendre le risque.

On remarquera pour commencer que si le drame atroce du petit Aylan touchait réellement les gens et qu’ils y réfléchissaient sérieusement, ils ne chercheraient pas à ouvrir les frontières de l’Europe pour accueillir des réfugiés, bien au contraire.

Plus les réfugiés seront accueillis, plus ils tenteront l’aventure de la traversée de la Méditerranée et plus il y aura de naufrages et d’enfants qui mourront noyés. Donc la « générosité » mal placée de certains Européens condamnent d’autres Aylan à une mort certaine.

Mais intéressons-nous plus spécifiquement aux propos tenus par certaines autorités morales juives. En y regardant de plus près, on remarque que les justifications juives à l’accueil des réfugiés se scindent en fait en deux argumentations différentes. La première touche à la morale issue de la Torah, des Prophètes, du Talmud et de la culture juive dans son ensemble.

Learn Hebrew online

En effet, la Torah et la tradition rabbinique demandent de bien traiter l’étranger qui vient dans notre pays – c’est-à-dire en Terre d’Israël. Cela ne concerne donc pas les Juifs de diaspora. Mais la Torah comme la tradition rabbinique ne sont pas connues pour faire dans l’angélisme et l’irresponsabilité gauchisante et imposent des conditions assez strictes.

Pour être accueilli, l’étranger doit devenir un Ger Toshav : il doit accepter la souveraineté juive sur la terre d’Israël ainsi que les sept lois noahides.

A ces seules conditions peut-il prétendre vivre, selon la tradition juive, sur la terre d’Israël. Je ne prétends absolument pas que la loi israélienne moderne devrait s’aligner sur cette tradition, je souligne seulement ce qui a été établi par nos Sages et notre tradition sur le sujet au cours des millénaires écoulés.

Loading...

La tradition juive paraît donc mener dans une impasse pour justifier l’accueil des réfugiés syriens, en Israël comme en diaspora.

C’est pourquoi un deuxième argument, plus pertinent, est utilisé : celui de l’histoire juive.

Les Juifs ont été persécutés, exterminés, chassés de pays en pays. Beaucoup d’entre nous ont été des réfugiés ou sont des fils ou petit-fils de réfugiés. Comment ne pourrions-nous pas nous identifier avec la situation critique que connaissent ces centaines de milliers de Syriens, d’Irakiens ou d’Afghans en proie à une catastrophe humanitaire ?

Probablement parce que les situations n’ont pas grand chose à voir. Si la situation des Juifs était si terrible, c’est parce qu’ils n’avaient pas de pays à eux ; ils étaient persécutés en raison de leur différence, et pendant la Shoah, exterminés systématiquement pour la simple raison de leur existence ; ils étaient des citoyens intégrés de leurs pays, pacifiques, et avaient pleinement intégrés les valeurs occidentales.

Or, à l’exception des minorités non-musulmanes telles que les Yazidis et les chrétiens d’Orient, qu’il faut évidemment aider et si nécessaire accepter comme réfugiés, y compris en Israël (dans la limite de nos moyens), parce qu’ils sont la cible de persécutions, les réfugiés syriens fuient leur pays ancestraux où ils ne sont ni persécutés ni exterminés, mais subissent tragiquement les conséquences de la guerre civile qu’ils ont eux-mêmes initié (avec de très bonnes raisons d’ailleurs).

Ces réfugiés ne partagent pas les valeurs des pays occidentaux, bien au contraire, comme la présence des millions de musulmans déjà présents en Europe nous l’a démontré et les Juifs européens ont été les premiers à en faire les frais.

Les Syriens sont élevés dans la haine d’Israel et les malheurs qui les frappent ne semblent pas avoir provoqué chez eux de remise en question sur le sujet.

Même si tous ne sont pas antisémites, et même si tous les antisémites parmi eux ne passeront jamais à l’action, il suffit d’une petite minorité active pour rendre la vie des autres impossible. Par quel dérèglement de la raison des Juifs militent-ils pour importer encore plus d’antisémites violents en Europe ?

La tradition et l’histoire juives n’ont jamais milité pour le suicide. Au contraire.

Quant à ceux qui pensent que faire preuve de générosité envers les Syriens permettra de transformer leurs perceptions sur les Juifs ou Israël, je les invite à étudier 6 000 ans d’histoire humaine.

« Aucune bonne action ne restera impunie, » dit le proverbe et rares sont les gens qui pardonnent à ceux qui les ont aidés de leur avoir montré l’étendue de leur faiblesse et de leur humiliation.

En tant que juifs, militons pour sauver les Yazidis, les Chrétiens et les autres minorités persécutées, et aidons les Kurdes à établir un Etat libre et indépendant.

En tant que citoyens de nos pays respectifs, décidons de l’accueil des réfugiés fuyant la guerre en fonction des intérêts nationaux de chacun. C’est, à mon sens, la seule conduite morale à adopter.

 

Source: Time of Israel





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Judaïsme et accueil des réfugiés : une excellente réponse de Benjamin Lachkar

    1. Laurence

      Je suis d’accord les minorités doivent etre sauvées car eux risquent la mort certaine (Yézidis , Chrétiens , et autres minorités persécutées ) aidons les Kurdes à avoir leur état
      Le monde devraient faire préssion pour que les pays arabes aident leurs freres

    2. Alauda

      « Aucune bonne action ne restera impunie »
      Étonnante sagesse juive. Texte très fin.
      S’il pouvait inspirer mon pays.

    3. michel boissonneault

      regarder cette photo avec ses gens si sympathique , avec ce sourire qui semble remercier l’accueil …… en vérité ils ont tous une gueule d’assassin et les vrai victimes oublier sont les chrétiens , kurdes et les yizidis….. uniquement c’est 3 groupes auraient l’autorisation de migrer et que les muzz assassins reste a jamais au moyen-orient

    4. zanaroff

      Comment voulez vous que l’Europe voit clair. Ils sont incapables de voir le Bien et le Mal. Ils inversent les valeurs. Ils transforment le Bien en Mal et le Mal en Bien. Le peuple, lui ne reste pas dupe mais comme on dit, on a les dirigeants qu’on mérite. Dieu lui voit le dessous des cartes. Cette migration forcée et voulue sert pour la destruction de l’Europe judéo chrétienne. Le monde s’islamise à grands pas. Mais ils ont un peu oublié qu’il reste l’ours et le dragon rouge qui vont clôturer cette future guerre terrible qui s’annonce. Lisez la prophétie de Daniel sur la fin des temps. Les intelligents comprendront, les autres seront aveugles. En attendant, il ne reste que la prière pour tenir debout devant l’arrivée de l’Ancien des Jours, l’Alpha et l’Oméga.

    5. Ratfucker

      Imaginons, dans un futur (pas si utopique), que les Européens soient obligés de demander asile en terre d’Islam. Combien de belles âmes musulmanes seraient-elles émues par le drame des migrants non musulmans? La réponse est dans un passé bien présent: le naufrage du Struma (767 morts) et le projet d’Himmler d’échanger 5.000 prisonniers allemands contre 5.000 enfants juifs, farouchement combattu par le Mufti qui estimait que leur place était à Auschwitz.

    6. sarah

      LES MUSULMANS N’ONT JAMAIS CONNU DE GENOCIDE. A PARTIR DE CETTE AFFIRMATION EVIDENTE, ILS NE SONT ABSOLUMENT PAS LES JUIFS D’HIER.
      TOUS LES JUIFS QUI AFFIRMENT LE CONTRAIRE SONT DES MENTEURS, GRANDS ET PETITS RABBINS COMPRIS.. ILS FONT RENTRER LES LOUPS DANS LA BERGERIE, LOUPS QUI ASSASSINERONT CEUX DE LEUR COMMUNAUTE DEMAIN DANS LES ECOLES, LES MUSEES, LES SUPERMARCHES. CELA S’APPELLE DE LA TRAITRISE.

    7. GIBERT

      YAN ! YAN ! YAN !

      Que de colère… ou de haine ? Respires un bon coup et reprends le cours de tes idées.
      NON, Israël n’a pas à accueillir les ennemis. Ce n’est pas sa fonction que de devenir le « panier de Cléopâtre ». (la France non plus)
      Mais c’est la gauche et l’extrême gauche qui sont à combattre, pas les homos!
      Si ton combat dévie, c’est ta cause qui meurt.

      L’idéologie des sectes gauchos est le pire venin de l’humanité. Mais en Israël, pourquoi viennent-ils ? Quelle est leur motivation?
      C’est là, qu’il faut mener l’enquête et prendre ensuite les décisions qui s’imposent.

    8. Maurice

      gog et magog

      Il y avait une mégapole, ou le système social était d’une obscurité totale, L’héritage qu’ils nous ont laissé, c’est les pyramides, une tombe grande comme une montagne pour un seul et unique homme, summum de l’égoïsme. Un homme qui a vécu dans ce privilège a décidé de changer le système social: cet homme c’est Moise, il a piétiné les racines de l’égoïsme du système obscure, il a fait la loi sociale : la Bible et un jour de repos obligatoire. 2000 ans après l’empire de Rome se heurta violemment. L’adhésion en masse des soldats de l’Empire de Rome a la Bible, a obligé Rome a détruire Israël et à s’empare de son héritage sans aucun autre forme de procès

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *