toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

John Kerry sabote une rencontre prévue entre Abbas et Netanyahu


John Kerry sabote une rencontre prévue entre Abbas et Netanyahu

Le secrétaire d’Etat américain aurait récemment empêché la tenue d’une rencontre entre Benyamin Netanyahou et Mahmoud Abbas, selon des sources concordantes israélienne et palestinienne, rapporte dimanche le journal Haaretz.

Le porte-parole du département d’Etat John Kirby a réagi à cette information afirmant que les « détails ne sont pas exacts ».

Le président de l’Autorité palestinienne a rencontré lundi dernier à Paris quatre ambassadeurs israéliens auxquels il a fait part de sa volonté au cours des dernières semaines de rencontrer Netanyahou, mais une « tierce partie qui n’est pas israélienne », a bloqué la rencontre.

Loading...

De hauts responsables israéliens et palestiniens affirment qu’Abbas faisait allusion à un incident qui se serait déroulé durant le mois de septembre.

Le Premier ministre israélien a exprimé récemment à Abbas, par l’intermédiaire de canaux discrets ou publics, sa volonté de discuter en vue de la reprise du processus de paix alors que les pressions de la communauté internationale se font de plus en plus fortes, qu’une vague de violences frappe la Cisjordanie et Jérusalem et qu’Abbas menace d’annoncer lors de son discours cette semaine à l’Assemblée générale des Nations Unies la suspension des Accords d’Oslo.

C’est dans ces circonstances qu’un intermédiaire, qui n’est pas américain, a tenté d’organiser une rencontre entre les deux dirigeants, rapporte le Haaretz. Abbas aurait accepté tout en précisant qu’il voulait au préalable consulter John Kerry.

Ce dernier aurait dissuadé le raïs palestinien, lui demandant d’attendre quelques semaines jusqu’à leur rencontre à New York à l’occasion d ela 70ème Assemblée générale des Nations Unies.

L’Américain et le Palestinien se sont rencontrés samedi soir.

Selon Haaretz, les raisons pour lesquelles Kerry aurait torpillé la rencontre Abbas – Netanyahou ne sont pas claires. Il est possible que Kerry, qui a été le principal acteur des tentatives ces dernières années de reprise du processus de paix, n’ait pas souhaité que le dialogue ne reprenne sans implication des Etats-Unis et de sa médiation personnelle.

Learn Hebrew online

Pour les Israéliens, il est possible que Kerry était préoccupé, au moment de la requête d’Abbas, par l’éventualité d’un rejet par le Congrès de l’accord nucléaire iranien et n’aurait par conséquent pas pu consacrer le temps nécessaire au dossier israélo-palestinien.

A Washington, les responsables américains émettent des doutes quant à la version palestinienne, accusant à demi-mots Abbas de transférer sur les Etats-Unis la responsabilité de l’affaire pour masquer sa réticence à rencontrer Netanyahou.

Les diplomates américains affirment au contraire que maintenant que le dossier nucléaire iranien est derrière eux, Kerry veut porter ses efforts pour trouver une percée dans la reprise des pourparlers entre Palestiniens et Israéliens.

Loading...

« Le secrétaire d’Etat souhaite s’impliquer à nouveau dans ce dossier. Il consulte de nombreux experts et des parties prenantes pour mieux comprendre les options faisant partie du réexamen en cours de notre politique« , a déclaré un haut responsable au département d’Etat.

John Kerry a récemment rencontré le chef de l’opposition israélienne Yitzhak Herzog à Londres avec lequel il aurait, selon certaines sources, discuté l’hypothèse d’un gouvernement d’union nationale. Mais Herzog avait confié au Haaretz qu’il n’était pas dans ses intentions de rejoindre un gouvernement dirigé par Benyamin Netanyahou.

Cependant même si Kerry n’a pas admis publiquement avoir abordé des questions de politique intérieure israélienne, l’établissement d’un gouvernement d’union nationale pourrait permettre à Kerry de relancer l’initiative de paix qu’il souhaite.

« Si un gouvernement d’union nationale est formé en Israël, Kerry pourra aller chez Obama et le persuader que malgré les échecs passés, il y a de de bonnes raisons pour le président de s’investir au cours de la dernière année de son mandat dans les efforts pour promouvoir le processus de paix entre Israël et les Palestiniens« , a conclu le haut responsable américain.

Source





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “John Kerry sabote une rencontre prévue entre Abbas et Netanyahu

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *