toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Irak: Les milices chiites se vengent de l’État islamique en détruisant des maisons sunnites


Irak: Les milices chiites se vengent de l’État islamique en détruisant des maisons sunnites

Des milices soutenues par le gouvernement irakien se sont livrées à une destruction généralisée de maisons et de commerces dans la ville de Tikrit et aux alentours en mars et avril 2015, en violation des lois de la guerre, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.

Les membres des milices ont délibérément détruit plusieurs centaines de bâtiments civils sans raison militaire apparente, après le retrait de cette région du groupe armé extrémiste État islamique (EI).

Le rapport de 60 pages, intitulé « Ruinous Aftermath: Militia Abuses Following Iraq’s Recapture of Tikrit » (« Conséquences désastreuses : Exactions commises par des milices irakiennes après la reconquête de Tikrit »), s’appuie sur des images satellite pour corroborer les récits de témoins selon lesquels les dommages aux maisons et aux magasins à Tikrit ainsi que dans les villes d’al-Bu ‘Ajil, al-Alam et al-Dur couvraient des quartiers entiers.

Après la fuite des combattants de l’EI, des bataillons du Hezbollah et des forces de la Ligue des Justes, deux des milices pro-gouvernementales essentiellement chiites, ont enlevé plus de 200 habitants sunnites, y compris des enfants, près d’al-Dur, au sud de Tikrit. Au moins 160 des personnes enlevées sont toujours portées disparues.

« Les autorités irakiennes doivent sanctionner et exiger des comptes aux milices qui ont dévasté de manière incontrôlée des maisons et des commerces sunnites après avoir mis l’État islamique en fuite », a déclaré Joe Stork, directeur adjoint de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord. « Les milices qui commettent des exactions et leurs commandants agissant en toute impunité affaiblissent la campagne contre l’EI et exposent tous les civils à un plus grand danger. »

Avant le début de la campagne, les chefs des milices chiites avaient promis de se venger pour le massacre perpétré en juin 2014 par l’EI d’au moins 770 cadets chiites de l’école militaire du Camp Speicher, près de Tikrit. Dans des vidéos montrant les démolitions de maisons, les miliciens chiites sont vus en train d’insulter les résidents sunnites en scandant des slogans chiites.

Les milices font partie des Forces de mobilisation populaire, composées de plusieurs dizaines de milices chiites, que le gouvernement a créées en réponse à l’avancée rapide de l’EI à travers les provinces de Ninive et Salah al-Din en juin 2014.

Les membres des milices reçoivent des salaires et des armes du gouvernement mais agissent en coordination peu organisée entre elles et avec l’armée irakienne ainsi que d’autres forces de sécurité. Le 7 avril, le gouvernement irakien a reconnu les Forces de mobilisation populaire comme une force de sécurité distincte sous le commandement du Premier ministre Haider al-Abadi.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap