toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Invasion migratoire : les médias européens tombent le masque


Invasion migratoire : les médias européens tombent le masque

S’ils le faisaient déjà de manière officieuse, voici désormais que certains grands journaux européens affichent clairement la couleur.

Mercredi 9 septembre, 12 quotidiens ont en effet lancé un appel direct aux dirigeants des États-membres à « agir pour aider les réfugiés » : Libération (France), El País (Espagne), i (Grande-Bretagne), Aftonbladet (Suède), Information (Danemark), Morgenbladet (Norvège), Dennik N (Slovaquie), La Repubblica (Italie), Gazeta Wyborcza (Pologne), Nepszabadsag (Hongrie), Kathimerini (Chypre), The Independant (Grande-Bretagne), Die Zeit (Allemagne).

Pour tous ces titres, « l’Europe en fait trop peu, trop tard ».

Face à cette « catastrophe humanitaire », qui n’est en aucun cas une invasion migratoire généralisée, il convient donc de montrer que l’Europe « est un continent uni bâti sur les principes de solidarité, d’égalité et de liberté ».

En vue de la réunion des ministres des États-membres de l’UE le 14 septembre prochain, les signataires souhaitent les « exhorter à saisir l’opportunité qui se présente à eux et à agir résolument pour gérer cette tragédie humanitaire et empêcher que d’autres vies ne soient perdues ». Mais pour empêcher cela, pas question évidemment de durcir le ton aux frontières afin de stopper cet afflux grandissant.

Il convient plutôt, selon ces quotidiens, de permettre aux « réfugiés » de demander l’asile sans venir en Europe, d’organiser l’accueil dans les pays aux frontières de l’UE, de suspendre les accords de Dublin qui renvoient les demandeurs d’asile à leur premier point d’entrée en Europe, de soutenir une répartition « plus équitable » des migrants parmi les États, d’augmenter les aides pour les pays du Moyen-Orient, et de tenter de résoudre le conflit syrien.

« Nos dirigeants doivent faire preuve de courage et de perspicacité s’ils ne veulent pas échouer à cette épreuve à laquelle est soumise notre civilisation européenne commune. Nous devons agir, et nous devons agir maintenant », concluent les signataires.

Ce qu’ils omettent de dire, c’est que les « réfugiés » en question ne cherchent pas à gagner l’Europe pour faire une demande d’asile. Ils cherchent à gagner l’Europe pour y rester, de gré ou de force, et pas toujours pour les raisons qui nous sont présentées dans ces mêmes journaux…

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Invasion migratoire : les médias européens tombent le masque

    1. MisterClaurvoyant

      Certes il y a un gros problème humanitaire, au Proche Orient et dans tous les pays pauvres du monde qui lutent pour la survie entre conflits, guerres et misères. Le Proche-Orient se délesterai bien 150 millions de pauvres, L’Océanie de 20, l’Afrique de 400 millions, l’Amérique de 500 et l’Asie de 1 600 millions. Je pense que les rédacteurs de ces journaux ont même calculé « les cotas » par pays riche au monde. Le Qatar, l’Arabie, la France etc Qu’il est facile de faire de l’humanitarisme, avec l’argent des uns et la misère des autres. Mais pour commencer l’Europe a ses pauvres à lui fournir un travail, à mieux loger, les former. Dans le flot des migrants il y a de tout et dans les pays d’origine aussi. On n’importe pas des migrants comme des moutons d’abattoir, il faut lui donner un avenir et cela est bien plus difficile. Dans son pays, ils vivent heureux, jusqu’au jour que les médias etc lui ont vendue «une démocratie faisandée »; et le ciel lui est tombé sur la tête. A méditer.

    2. Alauda

      Ce soir au journal télévisé de 20h (TF1), on a vu passer un Algérien dans le flot des migrants de Syrie arrivant par la frontière hongroise. Étonnant, non ! On en a vu aussi refusant de laisser leurs empreintes digitales !
      Ils devraient être tous photographiés et les fichiers devraient être transférés à tous les pays de l’UE.
      Si certains refusent ce minimum exigible et exigé de tout citoyen européen, c’est qu’il existe un non-dit sur leurs réelles motivations. Au moins deux djihadistes ont déjà été repérés grâce à des photos de reporters. Deux aiguilles dans une Rundball de paille. Entrer incognito en UE pour y faire quoi ? Pour s’intégrer ? Mon œil !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap