toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hongrie : les clandestins forcent les frontières, 20 policiers blessés, un terroriste islamiste arrêté


Hongrie : les clandestins forcent les frontières, 20 policiers blessés, un terroriste islamiste arrêté

Arrestation de 29 migrants dont un terroriste identifié :

Hungary said on Wednesday it had detained 29 migrants during clashes at its southern border with Serbia, and described one of them as an « identified terrorist ».

Gyorgy Bakondi, a security adviser to Prime Minister Viktor Orban, said 20 police officers were injured in the violence, as migrants threw rocks and concrete at police who used water cannon and tear gas.

« Police also captured an identified terrorist, » Bakondi told state television M1, without giving any more details.

Reuter / Daily Mail

Les réfugiés massés au checkpoint interdisant l’entrée en Hongrie à la frontière serbe ont forcé le passage. Le bilan provisoire des heurts est de 20 blessés du côté des forces de l’ordre.

La tension était à son comble, la situation a finalement dégénéré. Coincés à Rözske, à la frontière serbo-hongroise où la police de Budapest les empêche de passer, les centaines de réfugiés désespérés ont finalement réussi à forcer le passage malgré les gaz lacrymogènes et les canons à eau utilisés par les forces de l’ordre.

Les migrants ont réussi à arracher le grillage mis en travers des deux voies d’accès vers la Hongrie, puis ont avancé, prêts à en découdre avec les forces anti-émeutes hongroise qui ont reculé d’une cinquantaine de mètres et riposté par des jets de grenades lacrymogènes. Les migrants ne cherchent apparemment pas à en profiter pour s’évanouir dans la nature en Hongrie mais semblent juste vouloir régler leurs comptes avec les forces de l’ordre hongroises.

Source

En direct

Policiers anti-émeutes + unités spéciales anti-terroristes contre les clandestins

Hongrie : canons à eau et gaz lacrymogène contre des clandestins

La police hongroise a tiré des gaz lacrymogènes et a usé de canons à eau sur les réfugiés qui protestaient à travers la grille de la frontière de Roszke. Depuis deux jours, les personnes bloquées côté serbe demandent l’autorisation d’entrer en Hongrie par ce point de passage.

Des centaines de policiers anti-émeutes, soutenus par des unités spéciales anti-terroristes avec des véhicules blindés tentent de dissuader les réfugiés depuis mardi.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Hongrie : les clandestins forcent les frontières, 20 policiers blessés, un terroriste islamiste arrêté

    1. sarah

      Pourtant, médias et politiques nous affirment qu’il n’y pas de terroristes parmi ces migrants. On nous aurait menti. 1 sur 29; cela risque de faire 1000 sur 29000.
      Je crois plus les autorités hongroises que l’UE, la presse, les radios et télés gauchistes européennes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap