toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hongrie: Des migrants ont débordé les forces antiémeutes et ont pénétré en territoire hongrois


Hongrie: Des migrants ont débordé les forces antiémeutes et ont pénétré en territoire hongrois

Le gouvernernement hongrois a annoncé que vingt policiers hongrois avaient été blessés dans les heurts avec les migrants.

Des dizaines de migrants ont réussi, à l’issue de plus d’une heure d’échauffourées mercredi en début de soirée, à déborder les forces antiémeutes hongroises et à pénétrer en territoire hongrois depuis la Serbie, au passage frontalier de Röszke, ont constaté des journalistes.

Les migrants ont réussi à arracher le grillage mis en travers des deux voies d’accès vers la Hongrie, puis ont avancé, prêts à en découdre avec les forces antiémeutes hongroise qui ont reculé d’une cinquantaine de mètres et ripostait par des jets de grenades lacrymogènes. Les migrants ne cherchent apparemment pas à en profiter pour s’évanouir dans la nature en Hongrie mais semblent juste vouloir régler leurs comptes avec les forces de l’ordre hongroises.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Hongrie: Des migrants ont débordé les forces antiémeutes et ont pénétré en territoire hongrois

    1. liberté

      il commençent a comprendre ses pseudo refugiée djihadiste donc il font leur missions a defaut casser du blancs raciste refugiées

    2. Jacques

      Ils ne respectent rien, aucune loi : chaque jour davantage on voit qu’il s’agit d’une invasion hostile, violente.
      Ca va virer à la guerre ouverte si ça continue, c’est inévitable. Forcer les frontières d’un pays EST une déclaration de guerre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *