toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des déserteurs que l’Europe va transformer en chômeurs…


Des déserteurs que l’Europe va transformer en chômeurs…

Ces migrants sont en quelque sorte des déserteurs. Qui devraient être considérés comme tels par nos gouvernants et nos journalistes qui ne voient en eux que des hommes prêts à redonner à l’Europe une démographie que l’avortement et le manque de motivation ont privé de millions d’enfants.

L’Europe est devenue folle. Son sinistre président Junker, ses députés, ses assemblées, ses associations dites humanitaires, certains de ses gouvernants, présidents non plus de leur nation mais de région, ont décidé sans l’avis de leur peuple, d’ouvrir en grand les portes pour y accueillir des migrants par centaines de milliers, peut-être même par millions. Par réaction émotionnelle. Alors que des milliers d’enfants sont morts et meurent sous les bombes, la torture, il aura suffi d’une seule photo pour qu’ils s’engouffrent la tête la première dans ce qui va s’avérer être la plus grande bêtise du 21e siècle.

Dans très peu de temps, le cheval de Troie va agir. Car parmi ces migrants qui ne sont pas des réfugiés selon le code international, ils sont sans doute des centaines, voire des milliers à avoir été envoyés par l’État islamique pour importer la terreur sur le sol européen jusque là à peu près préservé. À croire que la photo du petit Aylan, relayé par toutes les bonnes âmes de la caste journalistique mondiale, avait été montée pour servir d’appât, pour réveiller la compassion jusque là endormie. 

Car vous l’aurez noté, parmi ces colonnes ininterrompues de migrants qui arrivent du Moyen Orient voire parfois de Libye, peu de familles, peu de femmes et d’enfants. À près de 80 % – selon les chiffres officiels eux-mêmes -, ce sont des hommes de 18 à 40 ans, dans la force de l’âge, costauds, portables dans la poche, habillés sommairement mais correctement, voire à la mode. Des hommes qui venus de Syrie et d’Irak, deux pays en guerre, auraient dus être incorporés dans leur armée respective. Des hommes qui lorsqu’ils sont diplômés, et plusieurs sources ont remarqué qu’ils étaient nombreux, ont abandonné un pays qui a besoin de leur savoir, un pays qui les a éduqués aux frais de la communauté et qu’ils abandonnent tout simplement.

Alors, oui, ces migrants sont en quelque sorte des déserteurs. Qui devraient être considérés comme tels par nos gouvernants et nos journalistes qui ne voient en eux que des hommes prêts à redonner à l’Europe une démographie que l’avortement et le manque de motivation ont privé de millions d’enfants.

En 1940, combien de jeunes Français ont-ils fui leur pays devant l’avancée des forces allemandes ? En 1962, les pieds noirs ont-ils fui leur Algérie natale ou en ont-ils été expulsés ? Qui expulse ces hommes syriens et irakiens ? Daech ? Peut-être bien… en retenant en otage leur famille et en leur fournissant de quoi payer cet honteux exil ? Fuient-ils les zones de combat plutôt que de combattre l’adversaire islamiste ? Mais fuir, c’est évidemment déserter. Déserter car ils savent désormais que l’Europe brisée par l’émotion est prête à leur ouvrir les bras, ses maisons, ses avantages sociaux etc.

Encourager ces hommes seuls, dans la vigueur de leur âge, à prendre la mer, en les accueillant comme des réfugiés économiques, politiques ou je ne sais quoi, c’est édifier son propre bûcher… Et au mieux alourdir les statistiques du chômage dans chacun des pays d’accueil. On comprend mieux dès lors la position adoptée par les anciens pays de l’Est. Après 70 ans de communisme, ils ne souhaitent pas tenter une nouvelle expérience, et remplacer leurs églises par des mosquées. C’est pourtant bien le plan défendu par la classe politique française à quelques exceptions près lorsque ses dirigeants proposent de repeupler des villages vides où l’église du 12e siècle risque vite de devenir une mosquée du 21e siècle…





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Des déserteurs que l’Europe va transformer en chômeurs…

    1. sarah

      Voilà le commentaire que je viens de laisser sur l’article concernant les femmes qui se battent pour leurs pays :

      « Quand on voit que les colonnes de migrants sont composée à 75 % d’ « hommes » jeunes, en bonne santé, on comprend vite qu’ils ont abandonné leurs mères, leurs soeurs, parfois leurs épouses, leurs bébés et enfants en Syrie et en Irak en guerre où le viol et l’esclavage sexuel de femmes et de petites filles sont devenus des armes de guerre de l’EI;.

      Je n’ai aucune espèce de compassion pour ces hommes-là. Je recueillerai dans ces colonnes les quelques mères, leurs bébés et leurs enfants (ije dirai aussi les personnes âgées et les handicapés mais il n’y a ni vieillards, ni handicapés), et je renverrai tous ces hommes jeunes dans leurs pays se battre pour leurs patries. De jeunes femmes le font, les hommes doivent le faire aussi.

      Je me demande quelle espèce d’homme nous accueillons en Europe, des « hommes’ » qui ne veulent pas se battre mais, pire encore, qui laissent les femmes et les enfants de la famille dans un pays où ils risquent la mort, qui n’ont donc ni le sens de la famille, ni celui de la nation. L’Europe accueille des lâches, des sans couilles : cela promet pour l’intégration qui ne se fera pas pour une bonne partie d’entre eux d’ailleurs

    2. sarah

      Ou alors ce sont des migrants économiques qu’il faut alors renvoyer dans leurs pays.
      A ce que je sache, si le quart-monde européen envahissait l’Amérique du Nord illégalement, ces clandestins seraient expulsés sur le champ et personne, ONU et HCR en tête; ne forcerait canadiens et américains à garder ces migrants illégaux..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap