toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coopération militaire entre Israël, l’Italie et la Grèce au grand dam des antisémites et pro-palestiniens


Coopération militaire entre Israël, l’Italie et la Grèce au grand dam des antisémites et pro-palestiniens

C’est le dernier indicateur de l’approfondissement de l’alliance militaire forgée entre Israël et le gouvernement grec, sous direction du parti de gauche Syriza.

Le mois dernier, des pilotes d’hélicoptères israéliens ont réalisé des exercices de combat sans précédent de 11 jours près du Mont Olympe, en Grèce [1].

En mai [2] puis en juillet 2015, le gouvernement dirigé par Syriza a également signé un accord militaire avec Israël, qui n’a d’égal que celui, similaire, qui existe entre Israël et les Etats-Unis: garantissant des immunités légales à chaque personnel militaire lors d’un entraînement dans un autre territoire [3].

L’accord militaire a été signé au nom du gouvernement par Panagiotis Kammenos, le ministre de la Défense, membre des Grecs indépendants [ANEL], le junior partner du gouvernement de coalition. Mais il n’y a pas de doute que Syriza donne son soutien: en juillet [le 6 juillet], Nikos Kotzias, le ministre des Affaires étrangères nommé par Syriza [4], a voyagé à Jérusalem pour des discussions au sommet avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou afin de«renforcer les liens bilatéraux entre les deux pays».

Loading...

Plus tôt cette année, des avions de guerre israéliens ont réalisé des missions d’entraînement intensives en Grèce, une expérience qui sera sans aucun doute utilisée pour attaquer la bande de Gaza lors de futurs assauts militaires israéliens.

Des hélicoptères israéliens en Grèce

Selon un communiqué de presse des forces aériennes israéliennes, «la coopération israélo-grecque prend de l’ampleur au cours des dernières années et, à la lumière des succès lors des récents déploiements, des vols mutuels continueront probablement en 2016». 

Le commandant de la base aérienne de Larissa, où des hélicoptères israéliens étaient basés lors des exercices, le colonel Dormitis Stephzanki a été cité déclarant: «Nous comprenons la grande importance d’une activité conjointe avec l’Etat d’Israël, qui contribue à la sécurité des deux pays. Au cours des derniers jours, nous avons travaillé ensemble d’une manière spéciale. Le langage commun, la profonde amitié et les choses que nous avons appris ensemble ont contribué à l’amélioration de la coopération entre les forces.»  

Dormitis a déclaré qu’il était convaincu que l’entraînement en Grèce avait amélioré «l’aptitude[des Israéliens] à prendre en charge des vols chaque fois que cela est nécessaire».  

«Nous avons volé au-dessus de zones montagneuses qui n’existent pas en Israël et nous avons pratiqué des vols à longue distance à partir de bases aériennes en Israël en direction de la Grèce», a déclaré le lieutenant-colonel israélien Matan, le commandant d’une escadre d’hélicoptères Apache, fabriqués aux Etats-Unis. (Les forces israéliennes ne donnent que les prénoms, probablement afin de protéger le personnel d’accusations potentielles pour crimes de guerre).

Learn Hebrew online

Les Apache – baptisés d’après les peuples amérindiens  – ont été largement utilisé par Israël afin de réaliser des opérations importantes contre les terroristes du Hamas, et du Hezbollah, et sur de nombreuses autres opéarations sécuritaires

Le colonel Y, un commandant d’une unité israélienne de reconnaissance, a décrit la participation d’Israël à l’exercice comme étant «historique», ajoutant que «c’était la première fois que les avions qui collectent des informations ont travaillé avec des appareils étrangers sur un terrain inconnu et complexe». 

Coopération multilatérale

Loading...

Selon le Jerusalem Post, les pilotes d’hélicoptère grecs s’entraîneront en Israël au cours des prochains mois. Le journal rapporte que des avions de combat grecs «participeront à l’exercice multinational Blue Flag, qui se déroulera au-dessus du sud d’Israël».  

En juin, un reportage d’Haaretz a révélé que les forces aériennes italiennes, grecques et des États-Unis participeront à cet exercice.

La coopération militaire entre Israël, l’Italie et la Grèce, se poursuit ce qui enrage les officines antisémites pro-palestiniennes, qui sont en échec face à l’avancée d’Israël dans ses relations avec un grand nombre de pays et non des moindres comme la Chine et l’Inde entre autres.

Peut-être que les mêmes Apache et leurs pilotes ont partagé des moments de camaraderie en Grèce, en Italie et ailleurs.

Les gouvernements grec et italien de gauche, ainsi que, bien sûr, l’administration Barack Obama des États-Unis, voire d’autres puissances européennes trouvent un intérêt majeur à ces alliances sécuritaires avec Israël. A cela s’ajoute le rapprochement avec l’Égypte et plusieurs pays du Golfe, tant les dangers sont grands dans cette région, à cause de l’Iran et de ses alliés, qui est la cause essentielle des conflits régionaux et de l’afflux de migrants en grand nombre qui semble être aussi un objectif de déstabilisation régionale.

JForum.fr







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Coopération militaire entre Israël, l’Italie et la Grèce au grand dam des antisémites et pro-palestiniens

    1. sarah

      Les Grecs ont compris une chose. Ce n’est pas l’Europe qui a les compétences militaires pour l’aider en cas de gros pépin mais bien Israël.
      Plus d’un an de combat des armées américaines, européennes et arabes (ils sont au moins 50) contre l’EI et ce mouvement terroriste gagne du terrain. L’Europe perdrait à la pétanque contre deux gamins.
      Je l’ai dit en plusieurs fois : les USA et l’Europe ont perdu toutes leurs guerres depuis 1945 : incompétence, mollesse, trouille et aplatissement devant l’opinion publique comme pour la Guerre du Vietnam entre autres.

    2. michel m

      Pardon pour ce que je vais dire mais, 80% des hommes de la planète ont perdu leur couilles.
      Y a rien à attendre de tous ces lâches. Rappelez vous l’enseignement:
      « Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? » et
      « avant qu’on te tue, lève toi et tue ». (légitime défense).

    3. Philippe De Vleeschauwer

      Heureuse que certains pays ont comptis que nous sommes leur allié et que les ennemis sont les terroristes qui fréquentent les mosquées.

      Cette initiative a été tue par la presse notemmant en Belgique.

      Mon pays est a la botte des mulsulmans et de leurs caprices.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *