toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accueillir tant d’immigrés illégaux impose de sacrifier les plus pauvres des Français…


Accueillir tant d’immigrés illégaux impose de sacrifier les plus pauvres des Français…

OPINION

Comment un pays peuplé de racistes invétérés, dont les autorités se repentent tous les jours des leurs méfaits ancestraux, supposés ou exagérés, sur place ou dans les colonies, peut-il encore attirer autant de réfugiés, au péril de leur vie ?

Essayons de mettre un peu de clarté, de franchise et de logique dans les débats concernant l’exode vers l’Europe de foules de « migrants », comme nos zélites voudraient qu’on appelle ces malheureux. Ils ne vont pas au hasard dans un monde immense et sans frontières. Non ! Ils risquent leurs vies pour quitter leurs pays ravagés et en atteindre d’autres où l’espoir est encore possible. Leur odyssée est jalonnée par des frontières plus ou moins étanches. Il s’agit en fait d’immigrants volontairement clandestins, donc hors-la-loi sur les terres d’accueil, qui ont décidé, délibérément et avec préméditation, de forcer illégalement la porte de ce qu’ils considèrent comme l’eldorado européen.

Le nombre infini des miséreux du monde, défie toute planification, déborde nos structures d’accueil et plombe financièrement ce qui reste des possibilités de notre si généreux État-Providence. Leur espérance est exploitée, avant le départ, au prix fort par d’ignobles individus dits « passeurs » que l’on stigmatise verbalement sans nuire en rien à leur trafic, au contraire. À l’arrivée, ils sont« aidés » par des associations dites philantropiques dont ils constituent le fond de commerce. La France avec ses six millions de demandeurs d’emploi (toutes catégories confondues), un tissu industriel en lambeaux et une dette publique de plus de deux trillions d’euros ne peut raisonnablement pas leur proposer une insertion décente.

Mais la totalité de nos élites ne veut en rien diminuer et à plus forte raison annuler cette immigration-invasion. Par conviction impérative du MAC et panurgisme consensuel !

Leur idéologie, obligatoire pour faire partie des élites, que l’on peut résumer par l’acronyme MAC (Mondialisme, Antiracisme et Cosmopolitisme), le leur interdit formellement. Elles pourraient si elles le voulaient arrêter cette immigration illégale. Mais elles ne le veulent pas et dissimulent cette volonté qui déplaît à leur peuple, derrière l’écran de la compassion, de la nécessité d’accueil du prochain ou du lointain en difficulté, du respect des droits de l’homme… Pourtant on ne fait pas de bonne politique avec des sentiments fussent-ils du meilleur tonneau.

Nos élites savent qu’accueillir tant d’immigrés illégaux impose de sacrifier le soutien nécessaire aux plus pauvres des Français (arrière pensée électorale suggérée par Terra Nova). Elles s’accrochent pour une fois à une tradition : « la France terre d’accueil ». Comme si la France moderne n’avait pas sacrifié d’autres traditions plus utiles !

Comment un pays peuplé de racistes invétérés, dont les autorités se repentent tous les jours des leurs méfaits ancestraux, supposés ou exagérés, sur place ou dans les colonies, peut-il encore attirer autant de réfugiés, au péril de leur vie ?





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Accueillir tant d’immigrés illégaux impose de sacrifier les plus pauvres des Français…

    1. sarah

      L’Europe veut se suicider malgré quelques personnes lucides, qu’elle considère comme des racistes, qui essaient de l’en empêcher. Alors, il faut la laisser se suicider. Et les lucides doivent faire leur deuil de ce continent.

    2. yael

      Les pauvres se tourneront vers M.Le pen. Sans compter les affrontements violents qui vont arriver. Merci a ces salopards de politi-racailles !

    3. Marcel

      Quelle lucidité Jean-pierre!
      Cela s’appelle la politique de remplacement…Mais nos élites ne partiront pas.
      de gauche ou de droite, c’est du pareil au même, à part quelques « voix » qui s’élèvent ici ou là et dont les mé.dias étouffent très rapidement.
      Les plus pauvres de nos autochtones seront et le sont déjà, les premières victimes de cette politique qui a commencé juste après la 2ème guerre mondiale (WW2) !
      Décidément le fossé abyssale entre nos élites et ce qui constituait le peuple de France s’agrandit chaque jour!

    4. Jacques

      Marcel : si les Français n’étaient pas désinformés en permanence, culpabilisés comme jamais, endormis par moult distractions télévisuelles ou autres, ils se révolteraient contre leurs politiciens corrompus et vendus ! La France est le pays des révolutions, ce n’est pas un hasard.
      D’où la très grande culpabilité des médias mainstream, qui ont dépassé Göbbels dans l’art de la propagande et de la manipulation de masse. A mes yeux ils sont encore plus coupables que les politiciens.
      Nos dirigeants avaient le choix entre la trahison du pays et la fermeté ; ils ont choisi la trahison, et ils auront la guerre civile, parce que nous arrivons à un point de non-retour.

    5. Pinhas

      N’avez-vous pas remarqué sur la photo au dessus de l’article , on y voit pas de femmes ou une ou deux !

      Pareils pour les reportages sur les migrants syriens , pas de femmes !!

      Je me fais peut-être des films mais cela me fait penser à un cheval de Troie et à une invasion guerrière .

      Quand on fuit la guerre on ne laisse pas sa femme et ses enfants mais on les protège .

    6. Pinhas

      J’ai reçu ce texte de la part d’un ami et je vous en fait part .

      Salut,

      Je t’ai vu à la télévision dimanche soir. Tu débarquais triomphant de ton bateau pneumatique sur cette île. Je t’ai entendu jubiler, que tu avais 20 ans et que tu fuyais la guerre.

      Les médias occidentaux, gangrenés par des journaleux gauchisants ne savent plus quoi faire pour essayer de nous culpabiliser. J’avouerai que ces images et ton discours m’ont mis mal à l’aise.

      Alors j’ai réfléchi.

      Ce que j’ai à te dire ne va pas te plaire. Ça ne plaira pas non plus à tous ces humanitaires, ces comités de soutien et ces ONG qui t’utilisent comme matière première de leur petit business.

      Si toi qui as 20 ans refuse de te battre pour ton pays, qui va le faire?

      Je vais faciliter ta réponse. Il te suffira d’évoquer les points Godwin pour me discréditer. Tant pis, les leçons de l’histoire seules peuvent nous éviter de refaire indéfiniment les mêmes erreurs.
      Il y a 71 ans, l’Europe a connu un autre débarquement. Des gamins de 20 ans comme toi sont venus par milliers, pas pour nous envahir mais pour nous libérer, pas pour lâchement sauver leur cul, mais pour se battre.
      Ils sont morts pour des idées, pour un rêve de liberté, dans un pays qui n’était même pas le leur. Parce que c’était des hommes de devoir et qu’il fallait le faire.
      Je ne dis pas qu’ils sont morts en héros. La mort n’est jamais belle. Certains ont atrocement souffert, d’autres sont morts comme des chiens. Mais ils l’ont fait.
      Tu commences à comprendre où je veux en venir? Je sais bien qu’il y a des perspectives plus réjouissantes que de devoir prendre les armes et se battre. Le politiquement correct et la bien-pensance dominante font que l’on glorifie désormais les fuyard et les déserteurs.
      Sache qu’il y a encore dans cette Europe de sans-couilles quelques hommes d’honneur, quelques patriotes, estampillés vieux cons rétrogrades par toute la frange des fiottes qui te soutiennent, pour qui tu n’es qu’un lâche.
      Tu n’as pas de courage, tu n’as pas d’honneur, tu n’as plus de pays. Je ne te méprise pas, tu n’en vaut pas la peine.

      Tu as réussis à escroquer tes parents pour avoir de quoi payer les passeurs, tu continueras à vivre en parasite puisque c’est comme ça que ça fonctionne et que c’est l’idéal qu’on t’a fait miroiter.

      Il y a cette autre question qui découle de la première et qui entretient mon malaise.

      Si tu n’aimes pas assez ton pays pour te battre pour lui, que viens-tu faire chez moi ?

      Ne me dis pas que tu vas aimer ma patrie comme la tienne: tu viens de lui tourner le dos. Au moindre problème tu reprendras ta route.

      Je sais que je ne peux pas compter sur toi.

      Je suis un sale con nationaliste. Mes propos puent l’extrême-droite. On m’accusera d’être xénophobe, que mes propos sécrètent de la haine. Tes nouveaux petits copains médiatico-humanitaro-donneurs de leçons ne vont pas me louper.
      Tu peux me haïr, c’est facile. Mais sache une chose: dans 30 ans, quand tu regarderas en arrière et que tu verras ce gosse de 20 ans qui a refusé de se battre, tu te détesteras. Tu comprendras ce que je voulais dire. Mais il sera trop tard.

      Tant pis pour toi.

      Jeferson,

      Août 2015.

    7. bernie

      Je n’ai plus 20 ans, mais il est hors de question que je quitte MON PAYS, je me battrai contre les envahisseurs islamistes et contre les gogos qui leur tendent les bras. Mais avant, il y a une urgence : refuser de les laisser s’installer. Les maires vont recevoir un courrier pour les inciter à accueillir ces fossoyeurs de notre culture. Faisons signer des pétitions dans chacune de nos communes. Organisons nous aussi des manifestations pour dire NON.Nos dirigeants ne sont pas courageux. C’est la loi du plus fort qui l’emporte. Nous l’avons vu avec les bonnets rouges, les gens du voyage, les agriculteurs. D’après les sondages la majorité des Français sont contre l’accueil des migrants, alors SORTONS DANS LA RUE ET CRIONS TRES FORT.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap