Forts de leur victoire diplomatique et économique les Iraniens peuvent se permettre de pérorer et de poursuivre leurs déclarations belliqueuses en tout impunité. Lors de la visite effectuée au Liban et sa rencontre avec Hassan Nasrallah, le ministre iranien des Affaires étrangères Muhamad Zarif a déclaré: « L’accord sur le nucléaire signé entre Téhéran et les grandes puissances est une occasion historique de coopération régionale afin de combattre de manière radicale les menaces que représente l’entité sioniste ».

Il a rajouté que « le défi le plus grand auquel sera confronté l’Iran dans la région est le régime sioniste ».

Grâce à l’accord généreusement imposé par les Etats-Unis, l’Iran va pouvoir disposer de sommes gigantesques pour se réarmer et pour armer le Hezbollah et d’autres organisations terroristes. La puissance économique de l’Iran va favoriser son prestige et son influence diplomatique dans la région mais et bien au-delà, et ce pays pourra en pousser d’autres à adopter une politique hostile à Israël. Sans parler de la marche vers l’arme atomique que ce pays a entamé et compte bien achever.

Par