toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vaisseau spatial Orion : La start-up israélienne StemRad va protéger les astronautes des radiations


Vaisseau spatial Orion : La start-up israélienne StemRad va protéger les astronautes des radiations

Un domaine où de plus en plus de startups israéliennes comme StemRad émergent est celui du spatial. La raison est assez simple à expliquer : la Startup Nation bénéficie d’écoles d’ingénieurs de premier niveau mondial en physique, aéronautique.

Dr Hendrik Eijsberg : “Israël est l’un des 9 pays dans le monde capables d’envoyer des engins dans l’espace. Depuis sa création en 1983, son agence spatiale, l’ISA (Israel Space Agency) multiplie les projets de développement : satellites de reconnaissance Ofeq et Eros, satellites de télécommunication Amos, etc.

L’ISA s’apprête à lancer avec le CNES (Centre national d’études spatiales) français le satellite VENmicro-S (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro-Satellite), visant à étudier la végétation et l’environnement sur la planète Terre”.

Loading...

Selon SiliconWadi : « StemRad (Israël) et Lockheed Martin ont annoncé la signature d’un accord de coopération visant à adapter la technologie de protection des radiations mise au point par StemRad et ceci aux besoins des astronautes dans l’espace. Basée à Tel Aviv et à Palo Alto, StemRad a mis au point un vêtement, appelé 360 Gamma, qui protège la source des cellules souches de la moelle osseuse (située au niveau des hanches), afin qu’elles puissent se reconstituer dans tout le corps.

StemRad travaille déjà avec des organisations gouvernementales, des producteurs d’énergie nucléaire et des institutions militaires. Lockheed Martin travaille sur le vaisseau spatial du futur, l’Orion. conçu pour transporter des humains dans l’espace profond, au-delà de ce qui se fait actuellement.

Cet accord de R&D a pour but d’utiliser les compétences reconnues de StemRad pour garantir au maximum la sécurité des astronautes qui resteront longtemps dans l’espace lors du lancement d’Orion.

Randy Sweet, Directeur du développement chez Lockheed Martin : “Notre équipe est persuadée que cet accord peut conduire à la découverte d’une solution innovante permettant de renforcer la sécurité de l’équipage lors de son voyage sur Mars”.

Le projet de coopération a reçu le soutien financier de Space Florida (Agence de développement économique aéronautique de Floride) et de MATIMOP (Bureau du Chief Scientist rattaché au Ministère de l’Economie israélien) ».

Source

Learn Hebrew online




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *