toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un député PS, membre du bureau national, juge le gouvernement israélien «plus dur» que l’apartheid


Un député PS, membre du bureau national, juge le gouvernement israélien «plus dur» que l’apartheid

Alexis Bachelay, élu socialiste des Hauts-de-Seine, considère que le projet «Tel-Aviv sur Seine» s’apparente à un «Pretoria-sur-Seine» inspiré de «l’Afrique du Sud avant la libération de Mandela».

«Aurions-nous eu l’idée d’un Pretoria-sur-Seine avec l’Afrique du Sud avant la libération de Mandela et la fin de l’apartheid?», s’est-il ainsi interrogé sur Twitter, avant de répondre lui-même: «Je dis non». Une comparaison pour le moins osée de la part du co-fondateur et porte-parole de la «Gauche forte» qui, interpellé par un internaute, est finalement allé encore plus loin.«Au vu de ce qui se passe en Palestine, le régime de Pretoria était peut-être plus doux que l’extrême-droite qui gouverne en Israël», a-t-il estimé.

 

Joint par le Scan, le parlementaire avoue avoir «vraiment hésité avant de s’exprimer sur le sujet» et se demande s’il «n’aurait d’ailleurs pas mieux fait de fermer (sa) gueule» (sic). Sans toutefois regretter un seul mot pour autant: «Le développement séparé est une notion qui se trouvait au cœur même du système d’apartheid. Or c’est très exactement ce qu’Israël, via sa barrière de séparation et ses colonies, est en train de mettre en place en Palestine», détaille-t-il d’abord.

«Palme d’or du tweet le plus bas de plafond et débile», lance Jérôme Guedj

Et Alexis Bachelay, qui se dit «aussi choqué par la politique israélienne que par celle de Pretoria», de justifier ce qui l’a conduit à juger cette dernière «plus douce» que la première. «C’est au conflit survenu l’été dernier à Gaza que je me référais dans mon tweet. La militarisation de l’apartheid n’a jamais atteint un tel niveau et servi un tel usage de la force que ce que l’on contaste aujourd’hui», explique-t-il finalement.

Trop tard, pour le conseiller départemental PS de l’Essonne Jérôme Guedj, qui s’est précipité pour fustiger les propos de son camarade. «Bravo, tes efforts ont payé: palme d’or du tweet le plus bas de plafond et débile. On sent l’effort…», a lancé l’élu frondeur au parlementaire sur le réseau social. «Je ne comprends pas bien cette agressivité. C’est ma seule expression sur ce sujet. Quels efforts? Juste de la tristesse…», a aussitôt répondu l’intéressé, visiblement surpris. Il a depuis décidé de «suspendre temporairement» son activité sur Twitter.

Pas suffisant, non plus, pour l’opposition, d’où les critiques n’ont pas tardé à fuser.

«Honteux dérapage qui compare une démocratie amie, Israël, au ‘régime de Pretoria’ sous l’apartheid», a d’abord dénoncé le député les Républicains des Alpes-Maritimes Éric Ciotti sur le site de microblogging. Avant d’y être rejoint par l’eurodéputée LR Nadine Morano, qui a jugé «l’amitié Paris-Tel-Aviv et l’amitié franco-israélienne salies par ces déclarations», exigeant même des «excuses publiques» de son auteur.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Un député PS, membre du bureau national, juge le gouvernement israélien «plus dur» que l’apartheid

    1. Robert Davis

      bacheley est un demeuré pur jus et un propagandiste qui se croit convaincant. On ne peut même pas dire de lui que « ce qui est éxagéré est insignifiant » car ce sont de purs mensonges sans valeur du tout. Le gouvernement d’Israel n’est ni d’extrême droite mais CENTRE GAUCHE avec quelques ministres qui essayent maladroitement à faire du centre droit sans y réussir et l’apartheid n’existe tout simplement PAS DU TOUT. Pour qu’il y ait apartheid il FAUT QUE DEUX PEUPLES VIVENT ENSEMBLE comme en A.S. Or en Israel AUCUNE DES DEUX PARTIES NE VEUT VIVRE AVEC L AUTRE. Seul un demeuré ne comprend pas cela. Ce qu’il faut pour avoir la paix c’est LA SEPARATION DES DEUX PEUPLES SUR TOUTE LA PALESTINE PAS SEULEMENT EN PALESTINE OCCIDENTALE, L UNE EN PALESTINE OCCIDENTALE L AUTRE EN PALESTINE ORIENTALE SINON C EST DE L IMPERIALISME LES ARABES VOULANT LES DEUX. Si les médias français ne nous donnent pas la parole c’est qu’ils ont choisi l’impérialisme arabe et ne veulent pas que cela se sache.

    2. Laurence

      Tous ces demeurés savent ils exactement ce qu’est l’apartheid ???

      Tous ces demeurés sont ils allés voir d’eux meme ce qu’il se passe en Israel ???

      COMMENT PEUT ONT FAIRE POUR QU’ILS LA FERMENT UNE BONNE FOIS POUR TOUTE !!!

    3. taieb

      Qu il voie ce qui ce passe en syrie en irak au yemen avant de dire des propos rasiste anti israelien je soutien robert davis et de dire que ce n est qu un demeure q il ne comprend rien de la situation du proche orient

    4. Paul

      C’est ce même mec qui récemment à la télé critiquait Poutine pour avoir annexé la Crimée… sauf que cet idiot ne sait apparemment pas que maintenant une bonne partie des Français (à gauche comme à droite) soutient Poutine pour la défense de la souveraineté nationale qu’il incarne; et ne sait pas non plus que face à un mec du gabarit de Poutine il ne tiendrait pas 30 secondes.
      Bref cet homme n’a pas le sens politique des choses, pas de bon sens même.
      C’est avec des individus de ce genre, bête et sans testicules (pour rester poli), que nous avons perdu la guerre en 1940.
      À zapper.

    5. sarah

      Une mini-crotte de député débile qui croit exister en tweetant n’importe quoi : il n’est jamais allé à Tel Aviv, ou à Prétoria, donc il ne sait pas de quoi il parle.
      Il est tellement idiot qu’il sera très facile de trouver un moins idiot que lui pour l’investiture lors des Législatives 2017.
      Alexis, tes jours sont comptés à l’Assemblée. Lol.

    6. David

      Cet élu de 2012 l’a été sur la première circonscription des Hauts-de-Seine soit la partie de Colombes , de Genevillliers et Villeneneuve la Garenne soit des secteurs très musulmans de la banlieue nord ouest .de Paris . Ses rivaux et concurrents étaient les communistes et Front de Gauche . Cet arriviste a été conseiller de Nanterre pendant plus de 10 ans .

      Tout le monde comprendra que cette crapule veut être réélu et donc doit plaire au nouvel électorat qui monte , l’électorat musulman

      Qu’il aille au diable

      Ce sont des opportunistes comme cela qui ont courtisé les Nazis et sont devenus des collaborationistes de la Gestapo

    7. Jacques

      « développement séparé »… de grands mots, pour faire croire qu’il maîtrise le sujet, alors qu’il est complètement à côté de la plaque, les Arabes palestiniens n’étant pas citoyens d’Israël, pour commencer.

      C’est ça quand on est antisémite : on devient complètement c*n, on dit n’importe quoi, on mélange tout, on se détache des faits pour vivre dans le fantasme le plus grossier. « bas de plafond et débile », comme dit Guedj.

      Triste PS, on a vraiment la gauche la plus bête (et la plus méchante) du monde.

    8. Jacques

      Robert Davis : je suis toujours consterné quand j’entends des gens d’extrême-gauche utiliser l’expression ‘extrême-droite » à tout bout de champ, comme une tare à la crème censée réduire au silence et délégitimer leur interlocuteur.

      Si on réfléchit, c’est une effet de perspective normal : tout ce qui est moins à gauche que l’aile gauche du PS, en gros, est considéré comme « de droite », et dès qu’on arrive dans les partis de droite on n’est déjà dans l’extrême-droite à leurs yeux, quant à la véritable extrême-droite, n’en parlons pas, soit elle est purement niée (« les idées du front national »… « lepénisation des esprits »…), soit carrément ils en sont tellement proches, par exemple dans l’antisémitisme, ou dans le programme économique hyper-étatiste, qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en réalité de la même engeance, à savoir de dangereux extrémistes. Pas pour rien que Soral et d’aurtes sont passés du PC à l’extrême-droite, ou que les recrues les plus zélées du collaborationnisme furent des gens de gauche.

    9. Diwan

      Une gauche antisémite héritière de Marcel Déat ex N2 de la SFIO, héritière de Jacques Doriot ex N2 du PCF, héritière de Pierre Laval avocat de la CGT et député d’Aubervilliers, héritière de Jean Luchaire .

      Une gauche pacifiste collaborationniste et surtout antisémite

      Déat est parti en Espagne, Doriot mitraillé dans son auto les autres ont fini comme Brazillac et Fernand de Brinon avec 12 balles dans la peau.

      Bel héritage !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap