toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Terrorisme : Le Maire pour le rétablissement de la double peine et l’expulsion des étrangers fichés


Terrorisme : Le Maire pour le rétablissement de la double peine et l’expulsion des étrangers fichés

LE SCAN POLITIQUE – Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, l’ancien ministre les Républicains (LR) veut « arrêter, incarcérer, juger et expulser tous les ressortissants étrangers qui ont commis des actes de terrorisme ou qui seraient sur le point d’en commettre ».

Un ton offensif et des propositions clairement à droite. C’est ainsi que Bruno Le Maire a fait sa rentrée, dimanche, lors du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro. Le député de l’Eure est revenusur l’attaque du Thalys, l’occasion pour lui de faire plusieurs propositions fortes. «Tous les ressortissants étrangers fichés sous fiche S doivent être expulsés immédiatement du territoire Français», a-t-il commencé, surpris qu’ils soient aujourd’hui simplement «suivis mais interpellés uniquement lorsqu’ils commettent un acte qui menace la vie de nos concitoyens». «Il faut arrêter, incarcérer, juger et expulser tous les ressortissants étrangers qui ont commis des actes de terrorisme ou qui seraient sur le point d’en commettre», a-t-il poursuivi. Ainsi, l’ancien ministre déposera très prochainement une proposition de loi pour le rétablissement de la double-peine. «Pas dans un esprit polémique mais simplement pour renforcer la protection des Français», a-t-il expliqué alors que Marine Le Pen a déjà proposé certains points qu’il avance aujourd’hui.

L’ancien ministre de l’Agriculture veut «renforcer les moyens judiciaires» de la DGSI car «il ne faut pas suivre mais interpeller les individus dangereux». Enfin, il propose de criminaliser le trafic d’armes de première catégorie, qui n’est pour l’heure qu’un délit. Pour Bruno Le Maire, «la France est la première cible des islamistes radicaux» et doit donc «adapter ses dispositifs»

C’est pour cela qu’il a répété son souhait de voir la France engager ses troupes au sein d’une coalition internationale qui mènerait contre Daech une intervention «sur le sol, en Syrie». Une situation géopolitique dégradée qui pousse déjà des milliers de migrants vers l’Europe: «Il faut les accueillir dans des conditions dignes. Ceux qui viennent pour des raisons économiques doivent être renvoyés, ceux qui sont menacés par des conflits, nous n’aurons pas d’autre choix que de les accueillir».

Sur le front de l’économie, Bruno Le Maire a demandé «la fin des contrats aidés». «Tout l’argent économisé, vous le mettez sur l’apprentissage». Quant à l’imposition, il veut que «sans exception», tous les Français, «même de façon modeste, 10, 20 ou 30 euros» y soient soumis.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Terrorisme : Le Maire pour le rétablissement de la double peine et l’expulsion des étrangers fichés

    1. Pinelli

      Déjà, ce n’est pas une double-peine ! Il est puni en France pour le non respect des lois et ensuite , mauvais citoyen , si double-nationalité (retirée la française) il est normal de l’expulser manu-militari vers son pays d’origine ! c’est tellement logique ! Et pour des actes terroristes : si possible , pas de prison en France ! Renvoi ,si possible, dans son pays d’origine(si ce pays les traque) en paquet cadeau ! Car de ces cadeaux-là, la France s’en passe ! cela coûte très cher à la société .

    2. Alauda

      Pour mettre en œuvre ce genre de mesures de bon sens, qui soulageraient d’autant les services chargés de les surveiller, il faudrait que l’actuel gouvernement change son logiciel en prenant vraiment conscience des risques. A raison d’un attentat tous les deux mois, avec beaucoup de chance dans certains cas, ou une seule victime dans d’autres, il semble qu’à ses yeux la coupe n’ait pas encore débordé. Montrer un peu de poigne, à titre préventif, c’est manifestement trop difficile pour lui.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap