toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie : le groupe Etat islamique a décapité l’ancien directeur des Antiquités à Palmyre


Syrie : le groupe Etat islamique a décapité l’ancien directeur des Antiquités à Palmyre

Puis ils ont « suspendu son corps à la colonne d’une place centrale du site historique. » Les actes de sauvagerie s’enchaînent au Moyen-Orient, au su et au vu d’un Occident léthargique qui continue de courber l’échine devant le monde arabo-musulman. Jusqu’où ?

Tout récemment encore, l’annulation d’un événement de caricatures de Mahomet en Grande-Bretagne, de peur de la réaction de djihadistes islamiques, a marqué une nouvelle reculade. Et pourtant face à son effondrement inéluctable, l’Occident persiste dans sa folie et son déni de la réalité ne se privant pas de critiquer et vilipender Israël, la seule démocratie qui se bat courageusement pour la démocratie, contre la haine et pour sa survie.

Khaled Al-Assaad était « l’un des plus éminents experts du monde antique ». Le groupe Etat islamique a décapité celui qui dirigea pendant quarante ans (1963-2003) le service des Antiquités de la célèbre cité de Palmyre (Syrie). L’information a été donnée mercredi 19 août par le chef de ces Antiquités réfugié à Damas, Maamoun Abdelkarim, et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Agé de 82 ans, il a été exécuté par des jihadistes mardi après-midi.« Daech a exécuté l’un des plus éminents experts du monde antique. Il parlait et lisait le palmyrien et nous nous adressions à lui, quand nous recevions de la police des statues volées pour qu’il détermine si elles étaient vraies ou fausses », a déploré Maamoun Abdelkarim.

Accusé d’être un partisan du régime, Asaad avait été détenu et interrogé pendant plus d’un mois par les militants ultra–radicaux a dit Maamoun à Reuters.

« Imaginez qu’un tel savant qui a donné ces services mémorables à ce lieu et à l’histoire serait décapité … et son cadavre encore accroché à l’une des anciennes colonnes dans le centre d’un carré à Palmyre, » dit Abdulkarim précisant  qu’Asaad était connu pour nombres d’ouvrages savants publiés dans des revues archéologiques internationales sur Palmyre, qui dans l’antiquité a prospéré comme carrefour commercial important le long de la Route de la Soie.

Des images montrant son corps accroché à un poteau et la tête coupée au sol ont circulé sur des sites jihadistes. Une pancarte attachée au corps identifie la victime comme étant l’ancien directeur, accusé par les jihadistes d’être un partisan du régime pour avoir représenté la Syrie lors de conférences à l’étranger « avec des infidèles » et d’avoir été le directeur des « idoles » à Palmyre.

« La présence continue de ces criminels dans cette ville est une malédiction et un mauvais présage pour Palmyre, chaque colonne et chaque pièce archéologique du site. »

Les jihadistes ont pris Palmyre fin mai, aux dépens des forces du régime. Le site, qui était un des plus importants foyers culturels de l’antiquité, au carrefour des civilisations romaines, grecques et perses, abrite des ruines vieilles de 2000 ans, mondialement connues et classées par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité. Depuis, la communauté internationale craint que l’EI ne détruise les nombreux trésors archéologiques de cette cité, à l’instar de ce que le groupe extrémiste sunnite a fait en Irak.

Jusqu’à présent, les insurgés qui contrôlent des pans entiers de Syrie et Irak n’ont pas commis de dégradations sur ces ruines millénaires en dépit de leurs  principes islamiques «archaïques» qui considèrent ces objets d’art comme idolâtres.

Image à la Une : Khaled Al-Assaad a dirigé pendant quarante ans le service des Antiquités du célèbre site archéologique syrien, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Traduction adaptation Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Reuters,







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Syrie : le groupe Etat islamique a décapité l’ancien directeur des Antiquités à Palmyre

    1. Debout

      Allo l’ ONU ??… Allo L’ UNESCO ??… Allo l’ EUROPE ??… Allo les Démocraties et les pays libres ???….

      Personne !!….

      Je raccroche et je m’en vais !!….. 🙁 🙁 🙁

    2. Alauda

      Le supplice de Khaled Al-Assaad (82 ans) a été mentionné hier aux infos nationales. Épouvantable. Que repose en paix cette éminente figure d’érudition qui a tenu, tel un capitaine de vaisseau, à ne pas quitter ce qui a fait le sens de toute sa vie.
      C’est terrible ce qui se passe là-bas, voir le Moyen-orient tombé aux mains de cette bande d’incultes qui ne connaissent que le pouvoir des armes et de la terreur empêche de respirer.
      Quand sera-t-il mis fin à cet ignoble et répugnant califat ?

    3. rahel

      Et ils nous la jouent pleureuse quand un bebe paix a son ame, est soit disant assassine et qu on accuse sans preuve les juifs, ces barbares s asassinent entre eux aides de la complicite des medias, des politiques ils effacent devant nos yeux, les oeuvres d art, les monuments, les sculptures appartenant a d autres civilisations ou d autres religions, si eux le font, il est temps que la mosquee d al asqsa disparaisse de Jerusalem, je prie pour l aneantissement de cette mosquee afin que notre 3eme temple reprenne sa place, effacons ceux qui veulent nous effacer

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap