toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sara Brajbart-zajtman : la haine du juif, la haine de soi !


Sara Brajbart-zajtman : la haine du juif, la haine de soi !

OPINION

Le torchon brûle au sein de la communauté juive (francophone) de Belgique. En effet, suite au meurtre d’un bébé arabe en Judée-Samarie, assassiné par on ne sait trop qui (peut-être par ses propres voisins de village, l’enquête nous le dira), Serge Rozen, le président du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB), s’est fendu d’un communiqué injurieux accusant les « juifs » de « perversion » et, sans une seule preuve, d’être les responsables du crime. Le tout, dans son message initial, en terminant par un « Je suis Palestinien ! » (Effacé ensuite.)

Certains membres du CCOJB se sont désolidarisés de ses propos mais la majorité de cet organisme a été « colonisé » par le CCLJ (« Centre Communautaire et Laïc Juif »,  issu historiquement du Parti Communiste, époque Staline, et encore très à gauche), qui y a « implanté » ses apparatchiks. Ces derniers « occupent » fermement le terrain et refusent de le rendre à ses légitimes propriétaires, les Juifs francophones ! La technique est simple : sous prétexte qu’il serait dangereux d’établir une liste électorale, on ne fait voter que les organisations juives… dont les dirigeants les plus friqués s’auto-élisent, les uns les autres, aux différents postes. Bien sûr, ce petit monde est du genre bobo et ne tient aucun compte du vulgum pecus qui, en majorité, soutient – contrairement au gauchistes sensés les représenter auprès des autorités belges – le gouvernement élu démocratiquement par les citoyens de l’Etat hébreu.

goldigauche

Cela chauffait donc, les derniers jours, sur la page Facebook du CCOJB, où certains de ses obligés se voulaient défendre la position du « camarade-en-chef du presidium ». Soudain, une certains Sara Brajbart-Zajtman a montré son vrai visage – l’antisémitisme de gauche – en publiant (sans aucun commentaire, ce qui voulait bien dire qu’elle en partageait les idées) le lien d’un texte intitulé « Con comme un colon »

(http://blog.slate.fr/sagalovitsch/2015/08/03/con-comme-un-colon/)

Si le début (composé d’insultes gratuites envers les Juifs vivant en Judée-Samarie, telles que : « rois des emmerdeurs », « pieds nickelé du judaïsme », « hommes au cerveau circoncis »), est encore supportable, les quelques phrases suivantes passent à la vitesse marxiste supérieure :

« La preuve éclatante que l’abus de religion est dangereux pour la santé mentale.

C’est celui qui prend la Bible pour un cadastre et qui t’explique les yeux dans les yeux que sa maison construite en territoire occupé se trouve être l’endroit exact où selon le psaume 124 du livre d’Esther, la nièce de la grand-tante de Moïse a élu domicile pour engendrer le petit-fils de la gouvernante du Roi Salomon. »

Viennent ensuite, directement, les pires poncifs de l’antisémitisme à la Goebbels .

Le juif y est, c’est bien connu,  un fainéant (« Il faut bien comprendre que le Juif religieux, le vrai, l’authentique, le cent pour cent casher, est un vrai branleur de première. »), juste capable de « parasitisme » (« Au lieu de travailler comme tout un chacun, il préfère passer ses journées à se triturer l’esprit sur des textes sacrés que depuis la nuit des temps il essaye d’interpréter afin de mieux comprendre l’origine du comment du pourquoi. ») et à l’esprit retors (« Spécialiste en décorticage de versets bibliques, il joue aux mots croisés avec les lettres de l’alphabet hébraïque, il compile des statistiques sur la récurrence de locutions adverbiales qui tendrait à légitimer l’hypothèse que selon toute vraisemblance, Dieu sait aussi bien jouer au badminton qu’au hockey sur glace, il décrypte des versets mystiques pour dire avec certitude l’heure exacte où tu peux aller jouer au tennis avec ton voisin de palier. »)

Il est bien sûr asocial (« Et pendant qu’il  ”étudie”, silence dans la salle, prière de la fermer, Rabbi Jacob prie »), dominateur (« Madame prépare dans son chaudron sa soupe aux choux ») et ne parvient pas à contrôler ses pulsions sexuelles (« qu’elle fera avaler à sa quinzaine de moutards »).

Petit clin d’œil sur les payess, que les nazis trouvaient également très amusant de couper en rue aux juifs (« avant de les emmener chez le coiffeur se faire tirer les papillotes ») et on réattaque.

Les juifs sont  exclusifs et racistes  (« Tout cela ne prêterait pas à conséquence… si pour les plus exaltés d’entre-eux, ils ne possédaient pas une légère tendance à imaginer que Dieu, dans son infinie sagesse, les avait désignés pour être son scrupuleux porte-parole. ») et sont à éradiquer  (« Les Juifs religieux purs et durs sont un cancer de la société israélienne. »).

Ce sont « Des parasites » qui profitent de la société sans rien lui apporter («  exemptés d’impôts, exemptés de service militaire, exemptés de tout …  vivant des subsides d’un état qu’ils gangrènent de l’intérieur ») et qui contrôlent le pouvoir « en l’acculant à aller de surenchères en surenchères afin de s’assurer de leur vote. »

Bref ! Selon  l’auteur mis en exergue par Sara Brajbart-Zajtman, le juif « pollue » : à la douche, donc, où le zyklon B va nettoyer tout cela !  Il faudrait agir une bonne fois pour toutes afin que ces esprits ancrés dans le marbre du temps ne polluent d’aucune manière le domaine public (…) Israël s’en porterait bien mieux et le monde entier avec. »

Bien sûr, la Sara Brajbart-Zajtman invoquera – comme un vulgaire Dieudonné – « l’humour » pour se couvrir ; bien sûr – à l’instar du Sieur M’bala M’bala qui prétend ne viser « que les sionistes » – elle dira aussi ne viser que « les religieux » (sionistes ou non). En tant qu’ancienne philosophe, ancienne directrice de «Regards», magazine juif (dit) progressiste, et ancienne rédactrice en chef d’«Avigall», la revue du KKL (« Keren Kayemeth LeIsraël » ou « fonds pour l’existence d’Israël », un organisme officiel israélien), elle ne peut ignorer le poids des mots… elle qui se prétend « philosophe et intellectuelle » !

En mettant ce texte sur la page Facebook du CCOJB, elle a insulté tous ceux d’entre nous qui sont morts – et meurent encore – sous les tortures de l’Inquisition, sur les bûchers, dans les autodafés, dans les pogromes, sous le joug de pouvoirs islamistes, dans les ghettos et les camps d’extermination, dans les goulags, sous les attentats terroristes arabes, simplement pour ne pas renier la Torah… elle a même craché sur la mémoire de ses propres ancêtres !

Sara Brajbart-Zajtman est une antisémite de la pire espèce, celle que l’on nomme, en anglais, une « self-hatred Jewish » (« Juive qui se hait elle-même »). Le moustachu teuton voulait nous éliminer physiquement, des Juifs de gauche le suivent aujourd’hui en tentant notre annihilation spirituelle ! Plainte a été déposée auprès de la Ligue Belge Contre l’Antisémitisme…  J’espère que, bien qu’il s’agisse d’un membre important de l’establishment communautaire, cette plainte sera suivie d’effets !

© Yéh’ezkel Ben Avraham  pour Europe-Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Sara Brajbart-zajtman : la haine du juif, la haine de soi !

    1. sarah

      CE QUI CARACTERISE LA GAUCHE RADICALE A TRAVERS LE 20 EME SIECLE, C’EST D’AVOIR EXTERMINE LES LEURS UNIQUEMENT PARCE QU’ILS NE PENSAIENT PAS COMME EUX OU NE VIVAIENT PAS COMME EUX. C’EST DANS LEUR ADN POLITIQUE A JAMAIS.

      Des criminels féroces les juifs religieux ??? Et les idoles de l’extrême gauche et de la gauche avec leur petit livre rouge, ce n’étaient peut-être pas des criminels fanatiques???,
      STALINE : un criminel de masse qui a massacré ceux de ces concitoyens parce qu’ils ne pensaient pas comme lui .
      POL POT : les Khmers rouges de Pol Pot exterminé ceux de leurs concitoyens qui ne pensaient pas comme eux : c’est le génocide cambodgien. En cela, il a rejoint Hitler au « panthéon » des génocidaires (Hitler lui-même avait des idées socialistes à ses débuts avant de devenir Socialiste National et non pas National Socialiste (mauvaise traduction de l’allemand en français ou supercherie des gauchistes pour mettre beaucoup plus l’accent sur National). : Hitler était en définitif un hybride entre l’extrême droite et l’extrême gauche qui se ressemblent beaucoup.
      CASTRO FIDEL : a tué tous ceux qui avaient des opinions différentes de celles de la dictature castriste.

      Cette Sarah Brajbart-Zajtman et tant d’autres gauchistes sont les enfants spirituels de ces trois grands criminels : elle serait prête à trucider ceux de son peuple qui n’ont pas les mêmes idées qu’elle, ni le même mode de vie

    2. sarah

      …les Khmers Rouges de Pol Pot ONT exterminé ceux de leurs concitoyens qui ne pensaient pas comme eux…

    3. sarah

      Je conseille le film « La déchirure » qui parle d’une grande amitié entre un reporter américain et son interprète cambodgien à ‘l’époque du génocide cambodgien.
      C’est un film mais il faut le voir rien que pour voir comment les communistes étaient des humanistes. C’est du cynisme bien sûr.

      Dans un documentaire que j’ai vu il y a huit ou dix ans,si vous portiez des lunettes au Cambodge,à cette époque, vous étiez considéré comme un intellectuel.et les Khmers Rouges vous éliminaient.

    4. PAUL

      @4.sarah , excellent film sur le régime des kmers rouge ; je m’en souviens très bien , je crois que l’acteur asiatique principal est décédé bêtement il y a quelques années, alors qu’il avait survécu aux tortures des communistes

    5. sarah

      @ Paul : l’acteur asiatique Haing S. Ngor est mort en 1996 à 55 ans tué par un membre d’un gang de Los Angeles. Il avait eu pour ce film l’Oscar du meilleur second rôle masculin bien que je pense que son rôle aurait dû être le premier. Mais cela se voit parfois malheureusement à Hollywood surtout quand l’acteur est un étranger.

      Ce film est tiré de faits réels (j’étais sûre à 95 % hier soir) : l’homme incarné dans le film par Ngor s’appelait dans la réalité Dith Pran né en 1942 au Cambodge, décédé en 2008 d’un cancer du pancréas aux Etats-Unis. Il disait avoir pour mission d’être un messager pour faire perpétuer l’horreur du génocide cambodgien.

    6. naftali

      n’oublions pas ,le djoun mao,qui a massacré plus de 80 millions de ses sujets chinetoks.ça fais un paquet hein le catin brabjabt t’aime bien les muzz du coin catin que tu es! allez chienne pour la valeur de ce beau chabath je te souhaite un bon cancer fulgurant,le fiel s’arretera de couler de ce trou pourri que t’as ,qui s’appelle une bouche chez les nornaux,et j’irai cracher sur ta tombe!

    7. Esther

      Il y a des tas de sites soi disan juif Francai cree par ces gens sous pretexts d’avancer l eta non juif israelien sites utiliser pour attaquer les Juifs et installer des Lois fasciste a l encontre de la population Juive en Israel.

    8. Robert Davis

      Je pense que l’anti-sionisme qui tourne carrémment à l’antisémitisme des juifs de gauche a pour cause la PEUUUUUR! La peur des antisémites qu’il faut apaiser selon eux et cela les américains du type jstreet le disent carrémment, les américains étant plus francs que les français. C’est évidemment une grande erreur : montrez votre peur à un chien et il vous saute dessus! Et les antisémites sont des lâches à 99% c’est ce qui les caractérise le plus clairement. Ils sont rarement intelligents ou alors ont un esprit étroit comme céline. Par conséquent le fait de chercher à les apaiser ne peut que les exciter encore plus. Alors que faire si on est un couard? se taire. On ne peut pas demander à un couard de prendre la défense d’Israel dans un pays aussi antisémite que la Belgique mais il est plus intelligent de se taire que de montrer sa trouille! Si j’habitais la Belgique je pense que je me tairais en attendant que ça passe car le temps travaille pour Israel et contre l’Europe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap