toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Qu’est ce tu fais pour les vacances…


Qu’est ce tu fais pour les vacances…

HUMEUR

Rhume des foins, moustiques, coups de soleil, nuits endiablées,  l’été a des coutumes auxquelles la France  n’échappe pas. Le sport occasionnel est l’une d’entre elle. Pétanque, pêche aux moules, vol à voile, ou drague intensive, c’est l’occasion de socialiser pour les plus timides, de frimer pour les ambitieux, sortir de l’isolement pour les plus complexés, se faire des potes pour les plus mal aimés, bref, l’occasion d’appartenir.

Appartenir à un groupe. Appartenir au mouvement. Faire partie du club à son tour. Faire partie d’une famille enfin. Avoir sa carte pour ceux qui ne l’ont nulle  part.

Ces heures de fareniente ou désoeuvrement, c’est selon, sont  l’occasion de retrouver ses amis, frères saisonniers, un  peu comme quand on était enfant en colo, ou plus vieux, au camping. On se fait des souvenirs d’anciens combattants pour les soirées d’hiver, quand le climat est  moins propice aux grandes virées entre camarades.

Et pour ceux qui ne partent ni en vacances ni en camping? Mais c’est d’eux dont il s’agit!

On se retrouve quand même.

Quelques G.O, organisent les retrouvailles et de quoi les réjouir eux aussi. Cette année c’est à Paris plage,  rebaptisée pour une journée, Tel aviv sur seine qu’est fixé le rendez vous. L’engouement pour ces rassemblements est en général massif. Cette année en particulier.

Les participants à ces rencontres estivales, désormais afficionados, rapportent même d’une année sur l’autre leurs déguisements de combattants à carreaux rouges ou noirs, les étendards de leurs sections, entonnent hymnes et slogans de reconnaissance, joyeux de se retrouver entre soi, de s’entraîner, se stimuler. Occuper les troupes, leur faire oublier l’injustice d’être scotché à Paris en plein mois d’août, pendant que les autres sont bénévoles à Gaza, tel est le but .

D’ailleurs, un sport, praticable en ville, bat un record absolu auprès de ce public avide de solidarité. Pratiqué tout au long de l’année, il connait  ces dernières année, une forte augmentation en été. On pourrait presque parler de recrudescence si le terme n’était pas si connoté maladie. C’est le sport de combat.

Mais là, pas le choix. On n’est quand même pas au club med. Une seule possibilité. Un seul combat. Ludique. Qui demande peu de tête et beaucoup de jambes. Chaque participant, devenu membre actif, doit être prêt à rejoindre le groupe dès qu’un des  mots de ralliement est prononcé, écrit ou suggéré.

Ce sport de rue est un mélange de Pavlov et Jacques a dit.

Tout ce qui a rapport proche ou lointain avec les mots réflexes, compte aussi. Pour aider les moins avertis,  une équipe de pointe, le

B.D.S, spécialistes de la traque aux oeuvres produits et mots dérivés les aident à les reconnaître, les débusquer  et s’en priver.

À l’instar du full fight, tous les coups sont permis. Tracts, images, auto collants. L’exactitude des faits n’est pas obligatoire.

Tout le monde sait qu’on se fait plus facilement  des copines en dégoisant qu’en admirant… le B.D.S le sait aussi. Relayé par une presse adepte de l’huile sur le feu et affamée de polémiques, par quelques politiques en perte de vitesse ou besoin d’actualité, le B.D.S guide  adeptes et béotiens, trie et choisit pour eux nourriture, expos films et rappelle à ceux qui aurait aimé se la couler douce ou simplement ne pas voir le diable partout où il n’est pas, que l’été est là de nouveau pour se retrouver!

Ami entends tu ?… Tel Aviv ! Ca ne te rappelle rien ? Israel, juifs, sionistes, le code est lancé. Ressort ta banderole, ton drapeau et foulard de soutien, révise tes slogans, appelle tes potes! On remet ça!

C’est comme ça que les banderoles Tel Aviv sur seine sont devenues plus insupportables que les drapeaux noirs daeshée de blanc qui flottaient l’été dernier sur une marmite prête à exploser et qui l’a fait. Le 9 janvier.

Ces petits jeux d’été sont dangereux.

© Nadine Sonsino pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Qu’est ce tu fais pour les vacances…

    1. yoniiii

      hi

      cessais de nommée la gauche et la droite
      il n ya aplus de gauche et de droite

      il y a ceux qui baisse pavillon , les dhimmiphié de service

      et les patriotes combattant pour leur civilisation judeo-chretienne

      les laches dun cote et les combattant , resistant de l autre

      la fracture ce situe a ce niveau la

      by

    2. Robert Davis

      Yonii : vous croyez que c’est par hasard que les lâches antisémites sont à gauche? Il faut stigmatiser la gauche, lui faire bouffer la pousqsière jusqu’à ce qu’ils n’osent plus même se désigner d’une gauche nazie comme Hitler qui était socialiste et non fasciste comme le prétend la gauche. A BAS LA GAUCHE et sa politique de guerres mondiales à la chaine, ses mensonges derrière lesquels elle se cache, son antisémitisme déguisé en antisionisme et sa volonté de détruire Israel pour se protéger des…arabes et se trouver un plus faible qu’elle politiquement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap