toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pourparlers sur la Judée-Samarie : Bibi craque-t-il face à l’UE?


Pourparlers sur la Judée-Samarie : Bibi craque-t-il face à l’UE?

Israël a discrètement donné son accord pour des pourparlers face à l’Union européenne touchant la Judée et la Samarie. Après avoir laissé faire pour la destruction de deux bâtiments de la ville de Beth-EL ainsi que celle d’une école pour filles dans la même ville, après avoir rompu son engagement pris l’année passée d’y construire 330 unités de logement (puis de l’avoir renouvelé ces derniers jours), après avoir déclaré haut et fort que le gel relatif des constructions dans les territoires de Judée et de Samarie se poursuivra et après avoir repoussé la pression de Laurent Fabius, le Premier ministre israélien vient de donner son accord pour entamer face à l’UE des discussions sur la Judée Samarie.

Le premier ministre israélien a bien précisé que cela ne concernerait que l’amélioration des conditions de vie des arabes dans ces régions ainsi qu’à Gaza. Les européens quant à eux exigent un débat sur les villages juifs qui sont selon eux un obstacle à la réalisation de la solution de “deux états pour deux peuples”.

Le responsable du desk européen au ministère israélien des Affaires étrangères a rencontré l’ambassadeur de l’UE, Lars Andersen et lui a transmis que le gouvernement hébreu est prêt à entamer un “dialogue structuré” sur le sujet palestinien. Les conditions israéliennes: rencontre de fonctionnaires subalternes et sur des questions techniques. Le premier tour des discussions est prévu pour septembre. L’ordre du jour s’avère difficile. En effet la seconde condition israélienne est que ces rencontres n’aient pas pour sujet l’accord définitif entre les deux parties et que le chapitre des villages juifs n’y soit pas évoqué.

“Seul le thème socio-économique des habitants arabes dans ces régions sera abordé” selon un haut fonctionnaire à Jérusalem, contrairement à la position européenne qui voit en celui-ci le thème central pour une future solution. Le gouvernement israélien présentera aussi à l’ordre du jour, des sujets comme la corruption à l’AP et l’incitation à la haine d’Israël. Si le geste du chef du gouvernement peut apparaître comme limité, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une première en la matière et d’un précédent qui selon l’aile droite du gouvernement, pave la voie à une remise en cause de la souveraineté israélienne sur des territoires sous son contrôle.

Loading...

SOURCE







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Pourparlers sur la Judée-Samarie : Bibi craque-t-il face à l’UE?

    1. Laurence

      M. NETANYAHU DOIT ETRE FERME !!!

      Il doit etre FERME FACE A l’EU !!!!!

      QUOI QUE FAIRA ISRAEL CE NE SERA JAMAIS BIEN !!!

    2. Elia

      Si on a des doutes que cela nous appartienne, les autres se l’accapareront !
      Ainsi on pourra aussi perdre le reste !
      Mais, en Israel ils ont de la marge, 20 mille km² c’est beaucoup. En construisant des tours de 300 étages à 40 appartements par étage ça suffirait largement. Les pethouses pourront contempler jusqu’aux côtes éuropéennes. Et les constructeurs pourront porter des sandales en or !
      La paix sera à portée de la main. Les Eurabiens et les Obamas seront aux anges.
      Ils ont tout à gagner de donner encore !

    3. FONTES

      Etant donne que la Judee-Samarie fait partie d’Israel, Bibi doit etre inflexible et ne jamais et jamais accepter la restituition d’aucune partie d’Israel aux soient disant palestiniens.
      Les europeens sont contre l’existance d’Israel, et ils cherchent tout faire pour
      deposseder les juifs de son patrimoine.

    4. Yéochoua

      Ceci nous rappelle de mauvais souvenirs : les pourparlers de Madrid. C’est reparti comme en l’an 80.

    5. Slam

      La faibllesse devant l’ennemi n’a jamais apporté que la mort et la désolation. C’est à désespérer de ce monde. Un cataclysme nucléaire ou un miracle amèneraient peut être paix. En attendant cette paix israel doit durcir ses positions. Il faut assainir le pays, dégager tous les malfaisants. S’ouvrir à d’autres pays non inféodés au monde musulman. L’Europe est morte, les États Unis pour l’instant ne sont pas vraiment des amis. Restent l’Inde, la Chine une bonne partie de l’Asie. L’immobilisme mène à la faiblesse qui mène à la mort. L’intégralité de la terre d’israël est aux juifs, pas aux musulmans. Qu’ils aillent en Iran se faire chouchouter par l’ayatollah khamenei qui a le cœur sur la main.

    6. larretch

      bibi a tout faux face aux nèocommunistes europeens et islamos gochos parce l’europe ce n’est que ça

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *