toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meudon: Deux jeunes menacent de commettre un ‘Charlie Hebdo 2’ dans le train


Meudon: Deux jeunes menacent de commettre un ‘Charlie Hebdo 2’ dans le train

Deux jeunes hommes ont menacé les passagers d’un train Paris-Mantes-la-Jolie de commettre un attentat. Ils ont été condamnés à des peines de prison ferme.

Deux jours après le carnage évité du Thalys, certains passagers du train Paris Montparnasse – Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont bien cru à un attentat terroriste, dimanche 23 août au matin.

A cause du comportement délirant de Taoufik et Frédéric, 22 et 23 ans. Les deux jeunes, l’un de Chateaurenard (Bouches-du-Rhône) et l’autre de La Verrière (Yvelines) ont été condamnés ce lundi soir à trois ans et 18 mois de prison avec mandat de dépôt pour « apologie d’actes terroristes » par le tribunal correctionnel de Nanterre.

Ce matin-là en gare de Meudon, deux jeunes filles paniquées tapent à la fenêtre du conducteur du Transilien qui relie Paris à Mantes-la-Jolie. Elles expliquent que deux jeunes sèment la panique, que l’un d’eux interpelle les passagers, de wagon en wagon, pour leur demander s’ils sont musulmans, et que si c’est le cas ils feraient mieux de partir car il menace de « tout faire péter », que « ça va être Charlie Hebdo 2 ». A certains, il laisse entendre qu’une bombe est cachée sous un siège. Le conducteur met son train à l’arrêt et attend l’arrivée de la police, qui place immédiatement les intéressés en garde à vue.

« J’avais bu, j’ai vraiment fait n’importe quoi », regrette Taoufik devant les juges, la main sur le cœur. Les deux alcoolémies relevés sont pourtant faibles mais le prévenu assure ne pas se souvenir de tout. « J’ai rien fait, Madame la juge, j’étais en train de manger un sandwich », jure quant à lui Frédéric, les cheveux tressés très court. Taoufik explique qu’il aurait répondu à une remarque racisted’un voyageur, et qu’il aurait surenchéri en se présentant comme un terroriste « pour rigoler ».

Loading...

« C’est très rigolo ! s’écrie la présidente, effarée. Vendredi, sans l’intervention de jeunes Américains, on aurait eu un massacre. Et donc le dimanche, vous trouvez rigolo de dire qu’il y a une bombe dans le train ! Vous avez une idée du traumatisme que vous avez provoqué ? »

Silence dans le box des prévenus. Déjà condamnés pour des violences ou des vols aggravés, les deux hommes ont été emmenés directement à la maison d’arrêt.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *