toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran veut renforcer le front anti-israélien au Moyen-Orient et bouter l’influence américaine hors du Moyen-Orient


L’Iran veut renforcer le front anti-israélien au Moyen-Orient et bouter l’influence américaine hors du Moyen-Orient

Ali Akbar Velayati, un haut conseiller du chef de la révolution islamique,qui est aussi le directeur du Centre de recherche stratégique de Conseil de renseignements de l’Iran, a souligné la nécessité de consolider la Résistance du Front anti-israélien dans la région.

« La République islamique d’Iran soutiendra toujours ce courant (Front de Résistance) et bien sûr, avec l’accord nucléaire, il aura plus de pouvoir pour agir dans ce sens avec ses amis dans la région » a-t-il noté.

Le responsable iranien a en outre souligné que  les crises régionnale ne sont pas à caractère religieux ou sectaire.

Velayati a ajouté que les problèmes régionaux ont leurs racines dans les complots ourdis par les ennemis de l’Islam, qui cherchent à abuser de certaines différences religieuses et présenter une image violente des musulmans.

Bouter l’influence américaine hors du Moyen-Orient

Ce haut responsable iranien a dit que le principal devoir de l’axe de la résistance dans la région est de bloquer l’influence des États-Unis, et de se protéger des complots américains qui veulent semer la discorde entre les pays musulmans.

Ali Akbar Velayati, un haut conseiller du chef de la révolution islamique, l’ayatollah Seyyed Ali Khamenei, a fait ces remarques lors d’une allocution à la cérémonie d’ouverture de la huitième Assemblée générale de la Radio islamique et Union de Télévision dans la capitale iranienne, à Téhéran, dimanche.

Le responsable iranien a déclaré que le devoir de l’axe de résistance, y compris des pays comme l’Iran, l’Irak, la Syrie, le Liban et la Palestine « est non seulement de lutter contre la domination des étrangers dans leur pays », mais aussi de réduire l’influence des Etats-Unis dans la région.

Velayati a également déclaré que le complot de Washington est de susciter des conflits entre les différents groupes et sectes dans les pays musulmans, appelant à un front uni contre ce complot.

Il a en outre noté que les mercenaires combattent actuellement dans les pays musulmans pour matérialiser les objectifs des États-Unis, verront se dresser contre eux des combattants en Irak, la Syrie et d’autres pays musulmans.

Velayati a déclaré que leur rêve d’hégémonie sur les pays musulmans en particulier en Irak et en Syrie ne verrait pas le jour.

Il a noté que les Etats-Unis ont échoué dans leur agression militaire contre l’Afghanistan et l’Irak, ajoutant que Washington et ses alliés envisagent maintenant de partitionner la Syrie.

« La Syrie est l’anneau d’or de la résistance contre les sionistes » a déclaré le fonctionnaire iranien, ajoutant que les Etats-Unis et ses alliés n’avait pas réussi à atteindre leurs objectifs dans ce pays arabe en raison de la direction du président Bachar al-Assad et de la résistance de la nation syrienne.

Le conflit en Syrie a fait plus de 240 000 morts depuis Mars 2011.

Le responsable iranien a également évoqué les développements au Yémen, en soulignant que les Etats-Unis et ses alliés ont aussi l’intention de diviser ce pays arabe pauvre.

Velayati a accusé la communauté internationale de rester silencieuse sur le meurtre de personnes yéménites dans des frappes aériennes de l’Arabie saoudite, depuis le 26 Mars – sans mandat de l’ONU – dans le but de miner le mouvement Houthi Ansarullah afin de restaurer le pouvoir de l’ancien président yéménite en fuite, Abd Rabbuh Mansour Hadi, un allié de Riyad.

Selon l’ONU, le conflit au Yémen a tué plus de 4.000 personnes, près de la moitié des civils, depuis la fin  Mars. Les Sources yéménites locales, cependant, disent que ce chiffre est beaucoup plus élevé.

presse tv iran

JForum





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’Iran veut renforcer le front anti-israélien au Moyen-Orient et bouter l’influence américaine hors du Moyen-Orient

    1. Marianne

      Nous avons eu une démonstration sur la frontière du Golan hier !

      Voir l’article avec la vidéo dans laquelle 4 hizbollahs se font caresser par des frappes de Tsahal !

    2. Robert Davis

      On dirait bien qu’il est le destinataire de ses élucubrations. « Se non e vero é ben trovato »! Plus ils disent de c. mieux cela vaut notamment pour convaincre Sénateurs et Députés US que donner la bombe à l’iran est une monstruosité qui coûtera beaucoup plus que les 150 milliards que les épiciers espérent gagner en iran!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap