toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Etat islamique lapide cinq femmes à mort parce qu’elles ne portaient pas le voile


L’Etat islamique lapide cinq femmes à mort parce qu’elles ne portaient pas le voile

Nos gouvernants gardiens de la moralité, sont très préoccupés par le droit des femmes musulmanes dans les pays occidentaux à se couvrir la tête. Barack Obama a affirmé ceci: « En outre, la liberté en Amérique est indissociable de la liberté de pratiquer sa religion. C’est pourquoi il y a une mosquée dans chaque état de notre confédération, et plus de 1200 mosquées à l’intérieur de nos frontières. C’est pourquoi le gouvernement des États-Unis a recours aux tribunaux pour protéger le droit des femmes et des filles à porter le hijab et pour punir ceux qui leur contesteraient ce droit. »- Obama, au Caire, le 4 Juin, 2009 [Le Caire, 4 juin, 2009]

Mais qu’en est-il du droit des femmes et des jeunes filles de ne pas porter le hijab ou tout autre couvre-chef, et de sortir le visage dévoilé?
Qui parle des droits de Aqsa Parvez, étranglée à mort par son père musulman avec le hijab qu’elle refusait de porter; et d‘Amina Ali Muse, une femme chrétienne de Somalie assassinée par des musulmans parce qu’elle ne portait pas le hijab;
et des 40 femmes qui ont été assassinées en Irak en 2007 faute de porter le hijab;
et d’Alya Al-Safar et sa famille, menacées de mort par le cousin musulman parce qu’elle avait cessé de porter le hijab en Grande-Bretagne;
et d‘Amira Osman Hamid, qui a reçu des coups de fouet au Soudan pour avoir refusé de porter le hijab; et de cette jeune fille égyptienne, également appelée Amira, qui s’est suicidée après avoir été brutalisée par sa famille pour avoir refusé de porter le hijab;
et des enseignantes musulmanes et non-musulmanes au Collège islamique d’Australie du Sud à qui on a dit qu’elles devaient porter le hijab ou être congédiées; et de ces femmes en Tchétchénie sur lesquelles la police a tiré avec des balles de peinture parce qu’elles ne portaient pas le hijab; et de ces femmes toujours en Tchétchénie, menacées par des hommes armés de fusils automatiques faute de porter le hijab; et des enseignantes des écoles primaires en Tunisie qui ont été menacées de mort pour les mêmes raisons;

Et  que dire des écolières syriennes interdites d’aller à l’école à moins de porter le hijab;
et de ces femmes à Gaza forcées par le Hamas à porter le hijab.[Hamas has forced];
et de ces femmes en Iran qui protestant contre le régime [protested against the regime] osaient enlever leur hijab dont le port obligatoire figure dans la loi;
et de ces femmes à Londres menacées de mort par des voyous musulmans si elles ne portaient pas le hijab [Muslim thugs threatened to murder ];
et de cette jeune femme musulmane anonyme qui ôtait son hijab en dehors de chez elle et commençait à vivre une double vie dans la crainte de ses parents, et toutes les autres femmes et filles qui ont été tuées ou menacées, ou qui vivent dans la peur du fait qu’elles osent ne pas porter le hijab.

Qui se décidera à montrer sa solidarité envers elles? Les femmes qui ne portent pas le hijab dans les pays musulmans sont beaucoup plus susceptibles d’être victimes de violence que les hijabis en Occident. Qui prend leur défense?

 «ISIS lapide cinq femmes à mort faute de porter le voile, dit Mamouzini, » par Abdelhak Mamoun, Iraqi News le 18 Août, 2015 :

(IraqiNews.com) Dohouk – Un responsable des médias du Parti démocratique du Kurdistan à Mossoul, Saeed Mamouzini, a révélé mardi qu’ISIS a lapidé à mort cinq femmes à Mossoul.

Mamouzini  a déclaré dans une interview pour IraqiNews.com, « des éléments d’ISIS ont lapidé cinq femmes à mort dans le camp de Ghazlani à Mossoul. »

Mamouzini a ajouté que « le prétexte en a été qu’elles ne portaient pas le voile et refusaient de se conformer aux ordres de l’organisation. »

Traduction Europe Israël
© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

SOURCE

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’Etat islamique lapide cinq femmes à mort parce qu’elles ne portaient pas le voile

    1. danielle

      si toutes les femmes musulmanes se révoltaient en enlevant leur sac poubelle ,ces prédateurs islamiques ne pourraient pas toutes les tuer car ils s’auto-détruiraient tout seuls.Ils naissent d’une femme et en ont besoin ILs n’ont même pas assez d’intelligence pour comprendre comment leur allah a pu les faire naitre -eux-si bien,si intelligent, de quelqu’un d’aussi mauvais et satanique qu’une femme.Ce sont de vrais schizo .Mourir à petit feu sous les brimades et les coups ,ou sur le champ par lapidation etc tu crèves quand même ,,,,,

    2. moka

      Les femmes voilées par leur arrogance pensent êtres plus pieuses que ces dévergondes de prostitués infidèles.De par le voile elles se sententent pures plus proche de leur gourou et idole allah.

    3. GV

      Origine du voile : En Mesopotamie pour rendre le culte a la déesse ASTARTE les femmes devaient un jour l’an, se prostituer.
      Les bourgeoises pour ne pas etre reconnues portaient le voile.

    4. Alauda

      J’ai lu cette origine de la beurka une fois.
      Astarté, déesse de la lune et de la fertilité, présente un caractère belliqueux.
      Dans Wikipédia, on lit que « Comme Baal, Astarté est souvent honorée, du moins jusqu’au début du premier millénaire avant notre ère, par des sacrifices humains, surtout par des holocaustes « sacrifices » d’enfants. »

      Cette secte de tortionnaires qui lapide les femmes non-voilées est encore soumise aux cultes les plus archaïques et sanguinaires.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap