toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les camps d’été du Hamas à Gaza: 25 000 enfants formés à la guerre et à l’esprit du djihad


Les camps d’été du Hamas à Gaza: 25 000 enfants formés à la guerre et à l’esprit du djihad

Le 28 juillet 2015, la chaîne de TV Al-Mayadeen a diffusé un reportage sur les camps d’été de « l’Avant-garde de la libération » du Hamas, qui proposent un entraînement militaire aux jeunes. Selon ce reportage, 25 000 participants ont été formés dans différents camps à travers la bande de Gaza, dont l’objectif était « d’insuffler l’esprit du djihad aux lionceaux ».

Les images mises en ligne montrent des formations navales et militaires, y compris l’usage d’armes à feu, des combats à mains nues et des exercices militaires.

Présentateur : Ceci est la première étape de la création de l’armée de libération. La formation d’aujourd’hui constitue la préparation pour demain, comme disent les Brigades Izz Al-Din Al-Qassam. Les camps d’été de « l’Avant-garde de la libération » sont un élément constitutif pour former la génération future, élevée dans la culture de la résistance. La colonne vertébrale de cette culture est constituée de jeunes de 15 ans, mais elle n’exclut personne, pas même ceux qui ont presque 60 ans. Elle a un unique objectif.

Rashed Anwar Abu Diqqa : Je vais au camp d’été parce qu’il enseigne beaucoup de choses utiles aux jeunes. J’ai un seul message à l’attention du monde : avec l’ennemi qui a tué mon père lors de la récente guerre, il ne peut y avoir aucun dialogue, sinon celui des armes.

Présentateur : Ici, les différences s’estompent. Les affiliations et les partis politiques ne sont pas un obstacle pour les membres du camp, qui sont unis sous la bannière de la résistance. La forme physique, les aptitudes militaires, les valeurs du scoutisme et les leçons de religion font partie de la formation qu’ils reçoivent pendant plusieurs heures par jour dans les camps, qui durent dix jours. 25 000 participants ont brandi la bannière de la résistance dans les camps d’été de « l’Avant-garde de la Libération ».

Ils ont eu lieu dans différents camps d’entraînement à travers la bande de Gaza. Leur slogan et leur prière sont uniques : il n’existe pas de substitut à la patrie de Palestine. Nous nous trouvons ici à plus de 90 kilomètres de Jérusalem, mais pour ces jeunes, la distance est bien moindre.

L’aspiration à se rendre à la mosquée Al-Aqsa se mêle à celle de la libération, qui s’exprime dans chacun des chants qui résonnent dans ces camps.

Sergent instructeur : L’objectif de ces camps est d’insuffler l’esprit du djihad et du combat à ces lionceaux, pour qu’ils deviennent la prochaine génération de la libération.

Instructeur : Nous sommes venus donner une formation dans cette base militaire, proche du poste israélien où les moudjahidines des brigades Al-Qassam ont connu leurs batailles les plus glorieuses au cours de la guerre de 2014. Avec la volonté d’Allah, nous serons la génération qui libérera Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa.

Un membre : Je dis à l’ennemi sioniste : Toi, qui prétends être une armée invaincue, seras défait. C’est la génération de « l’Avant-garde de la Libération », et par la volonté d’Allah, elle te vaincra et reconquerra sa patrie.

Titre : Equipes navales de l’Avant-garde de la Libération – Brigade de Khan Younis.

MEMRI_ Hamas Summer Camps in Gaza Train Youth in Warfare, Instill Spirit of Jiha2

MEMRI_ Hamas Summer Camps in Gaza Train Youth in Warfare, Instill Spirit of Jiha3

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Les camps d’été du Hamas à Gaza: 25 000 enfants formés à la guerre et à l’esprit du djihad

    1. sarah

      Et c’est ce genre d' »enfants » que les médias et politiques vont nous contraindre à plaindre jusqu’aux larmes s’ils reçoivent le retour de boomerang (le retour de boomerang est toujours plus fort) de la part d’israëliens de l’autre camp.Ne comptez-pas sur moi.
      Ces enfants savent tirer depuis l’âge de 5 ans comme les petits américains. Il ne me semble pas qu’on pleure ces enfants et ces adolescents américains.
      Mais en Europe, le palestinien, même terroriste, est un ange avec des ailes dans le dos.

    2. Armand Maruani

      Il faut penser au S.A.V .

      Comment alimenter les vierges ?

      Les israéliens se chargent de les envoyer et basta , on peut pas être partout .

      Qu’ils se démerdent .

    3. capucine

      ces 25 000 enfants et ados former dans ces camps militaristes ne doivent plus être considérés comme des enfants , ils sont capable de tuer n’importe sur l’ordre d’un chef de camp !! ces gosses sont aussi nos ennemis , leurs chefs leur apprend la haine des juifs , la violence et aussi comment mettre une ceinture explosive …. qu’ils aillent tous au diable !!!
      Et Ban ki moon exhorte qu’il faut donner 100 millions de $ aux palos dans les plus bref délai ? on croit rêver 🙁

    4. phil

      L’UNICEF ET LES ONG BIEN PENSANTES, OÙ SONT ELLES. CES GOSSES SERONT LES BARBARES DE DEMAIN QUE COMBATTRONS NOS PROPRES ENFANTS. C’EST DÉGOUTANT. ET NOS POLITICIENS QUE FONT ILS? IL PRÉFÈRENT VOTER UNE LOI SUR LA MAYONNAISE ET LES FRITES, VÉRIDIQUE,
      CAR EN BELGIQUE, PAYS SURRĖALISTE, ON PRĖFÈRE S’OCCUPPER DE CE GENRE DE PROBLÈMES PLUSTÔT QUE D’OUVRIR LRS YEUX ET ADMETTRE QUE NOUS SOMMES EN GUERRE.

    5. sarvenaz

      Les enfants palestiniens, aussi bien, que les enfants juifs sont innocents, ce sont les gouvernants qui sont fautifs !

      qu’attendez-vous d’un enfant lorsqu’on lui dit que les juifs ont tué son père ? et de même pour un enfant juif à qui on apprend la haine du palestinien car il a tué son père !!!

      Rien ne vaut la paix !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap