toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le pardon juif


Le pardon juif


Certains, encore, vont dire que j’inverse les rôles mais je dois exprimer aux juifs de France, qu’ils y soient encore ou qu’ils aient retrouvé Sion, mon admiration et mes remerciements.

Je suis ému. Je suis touché. Je suis bouleversé. J’ai partagé, pour le shabbat, hier la chanson Saussat de Nadau, hommage à la France authentique, avec ses contes, ses vallées, ses traditions, ses accents. Je voulais partager un peu de ma tendre affection pour ce si beau pays tellement imparfait mais tellement attachant et pour les Pyrénées à l’ombre desquelles ma famille s’est épanouie. Ce n’est pas la première fois que je partage, ainsi, des évocations de notre belle France et à chaque fois, je suis surpris et ému de vos réactions, pleine d’amour, d’admiration, de tendresse et d’attachement. Ce n’est pas bien de faire des généralités, je sais mais ce que je perçois dans vos réponses, dans vos mots et commentaires, dans chaque « j’aime » qui honore mes publications sur ces thèmes, c’est que les Juifs aiment la France.

Alors, pour moi qui la veille publie un texte sur la rafle des Eaux-Bonnes du 18 janvier 1943 et le lendemain partage un chant pyrénéen, cet amour pour la France, pour son terroir aux accents chantant et « le val, la lande, la forêt, le petit pâtre brun sous son rouge béret », pour sa langue avec ma maîtrise de laquelle je vous ai séduits, c’est très émouvant de voir que malgré toute notre histoire conflictuelle, malgré les treize expulsions et déportations et en dépit des innombrables violences, meurtres, insultes, accusations et discriminations, c’est encore votre amour pour la France et pour les accents des Vallées qui l’emporte.

Je pense alors au Capitaine Dreyfus, qui tout au long de son injustice et de ses années de bagne, n’a jamais perdu confiance en la justice de son pays et en l’honneur de son armée, quand bien même il en était victime, et qui, après une réhabilitation pourtant partielle et refusée par tant de ses compatriotes, sauve l’armée en septembre 1914 en prenant la bonne décision qui prépare la victoire de la Marne et sert tout au long de la guerre avec honneur et fidelité, malgré une carrière et une santé brisées.

Comment se fait-il que vous aimiez encore autant la France et son peuple alors que nous vous avons autant persécutés, parqués, chassés, haïs, accusés, massacrés, déportés et que tant encore en France ne se feraient pas prier pour recommencer? Comment se fait-il que votre réponse à autant de haine soit autant d’amour, de loyauté, de fidélité, jusqu’à prier en Synagogue pour la République Française? Comment se fait-il que votre vengeance de nos mauvais traitements soit votre honneur de faire parti des nôtres?

Comprenez mon émoi! On m’a dit depuis mon enfance que s’il y avait de la délinquance, c’est parce que j’étais raciste, discriminant, ostracisant, intolérant, réactionnaire et arrogant! On m’a dit depuis mon adolescence que le terrorisme et la violence étaient une conséquence de mon rejet! On m’a dit depuis toujours que l’échec de l’intégration était ma faute parce que je suis trop français, que je suis trop patriote, que je suis trop fier de mon pays et de mes couleurs et que cet attachement à mes racines est forcément un rejet de celles de l’autre! On me dit depuis 15 ans que la haine islamique de l’Occident est le prix historique à payer pour la domination colonialiste humiliante de l’Afrique et du Moyen-Orient et que je ne peux qu’accepter avec amertume cette culpabilité mémorielle et le très pragmatique racket sous forme de réparations et d’aide au développement qui en découle!

Vous, les Juifs qui êtes en France depuis un temps où elle s’appelait la Gaule et contre qui nous avons été les pires dans les raffinements de notre cruauté, invoquant même, ironie suprême, notre fidélité au Dieu d’Israël pour mieux vous haïr, et qui devriez en toute logique nous haïr à votre tour d’une haine millénaire, au lieu de ça, vous vous révoltez plus que nous quand on suggère de transformer nos églises en mosquées, vous vous pâmez de bonheur quand on cite Edmond Rostand ou Jean de La Fontaine, vous gonflez le poitrail d’orgueil et d’admiration devant les troupes qui défilent sur les Champs-Elysées, vous avez la larme à l’oeil d’émotion quand un berger vous parle avec son accent chantant et vous avez la chair de poule quand des chants en patois évoquent les récits de montagne au son de la cornemuse landaise. On peut vous haïr pendant 20 siècles et un seul mot d’amour, une seule main tendue vous fait tout oublier et nous pardonner.
On me dira que je vous cire les pompes, que je suis ridicule dans mon étonnement mais comment ne pas l’être quand vous nous démontrez, par votre attitude tout au long de l’histoire, que les paroles de Jésus dans son Sermon sur la Montagne sont profondément et résolument juives:

« Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent… » Evangile de Matthieu, Ch 5 v 43-44″

Je le répète, je suis ému par cet amour de la France et des français qui ne demande qu’à s’exprimer pour peu qu’on vous laisse le faire. Mais plus loin encore, quitte à rendre furieux tout ceux qui vous accusent, votre attitude n’est pas qu’un beau sentiment, c’est un mode d’emploi. La solution aux problèmes d’intégration, elle est dans votre exemple et dans celui du Capitaine Dreyfus. Et je dirais même que la solution au conflit israélo-arabe est dans votre exemple est dans celui du Capitaine Dreyfus.

Envers en contre tout, refuser la violence, rejeter la vengeance, toujours tendre la main et tenter de s’intégrer en apportant sa culture, sa foi, ses traditions comme un cadeau constructif, pardonner les erreurs des époques passées, aimer le pays, la culture, la langue, le défendre avec loyauté et passion quelque soient les cadavres dans les placards.

Oui, je sais, c’est utopique, totalement rêveur et limite naïf mais pas tant que ça parce que les juifs le font dans tous les pays où ils sont installés: la paix viendra sur la terre d’Israël quand les Arabes refuseront la violence, feront taire la vengeance, tendront la main, auront la chair de poule au son de la Hatikvah, acclameront avec ferveur les troupes de Tsahal, aimeront le drapeau à l’étoile de David jusqu’à être prêt à mourir à ses pieds pour qu’il ne tombe pas, se délecteront d’être invité au Shabbat et voudront être de vrais, loyaux et fiers israéliens tout en étant arabes, musulmans, en conservant leur langue, leurs traditions, leur humour, leur mentalité et en les proposant comme un cadeau à Israël au lieu d’en faire une arme de guerre!

Je l’affirmais déjà dans mon premier texte « Pourquoi je suis Pro-Israélien » et maintenant que je constate cette mentalité si particulière du pardon juif et de la loyauté au pays où ils sont sans rien perdre d’eux-mêmes, j’en suis de plus en plus convaincu: La paix, politique en Israël et sociale en Europe avec les musulmans, viendra quand les musulmans seront prêts à se battre pour que nous restions nous-même et souriront tendrement aux accents de la Vallée d’Ossau ou au son du Shofar sur le Mont du Temple.

Frères et Soeurs Juifs, merci d’exister et d’être vous!

Pug

Ces Goys qui défendent Israël







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le pardon juif

    1. Sarah33

      Ce cher Pug toujours le même souhait : que les musulmans s’installent en Israël et au final soient majoritaires. Ils représentent déjà plus de 20% de la population d’Israël. Chacun de ses textes débute par son admiration pour les juifs avec la larme à l’œil pour finir par son vœu le plus cher……

    2. Aude

      PUG, vous m’avez bouleversee. Francaise de coeur et d’esprit, bien que vivant depuis 2 ans en Israel, j’ai un amour immense pour cette France qui, en meme temps que mes parents, m’a tout donne ; education, culture, amour des belles lettres, le respect de l’autre.. Tous les hommes de ma famille ont repondu presents lors de l’appel du General de Gaulle, certains sont medailles.. La Mareillaise, les defiles de nos troupes a la TV me comblent de bonheur . Oui, les Juifs de France aiment leur pays Et cela n’enleve rien a leur amour et a leur devouement a leur nouvelle Patrie qui merite tellement d’etre aimee.. MERCI, PUG

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap