toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le leader du Front national à Paris défend «Tel-Aviv sur Seine»


Le leader du Front national à Paris défend «Tel-Aviv sur Seine»


Wallerand de Saint-Just regrette que des «tensions incroyables», entretenues en France par certains «imbéciles fanatiques», empêchent la tenue de «manifestations avec la communauté juive».

«Israël est un pays comme un autre». La polémique suscitée par l’organisation de «Tel-Aviv sur Seine», une journée censée mettre la station balnéaire à l’honneur jeudi à Paris, étonne le chef de file du Front national dans la capitale, Wallerand de Saint-Just.

«Je ne vois absolument aucun inconvénient à ce que cet événement festif ait lieu», confie-t-il ce mardi au Scan, avant de relancer: «Bien au contraire!»

Une position qui contraste avec celle de nombreux élus de la gauche radicale, tous fermement opposés au projet.

Le candidat tête de liste du parti frontiste pour les régionales en Île-de-France dénonce enfin le comportement «irresponsable» de ses opposants franciliens. «Cette extrême-gauche est folle d’agiter les passions comme elle le fait, ça en devient dangereux», s’inquiète-t-il, craignant que l’on «ne doive plus se contenter de la police» mais qu’il faille «appeler l’armée» pour assurer la sécurité des lieux. «Cette histoire peut aller très loin, il ne faut pas oublier les débordements survenus lors des manifestations propalestiniennes l’année dernière».

 

L’élu dénonce un «climat déplorable», entretenu selon lui par certains «imbéciles fanatiques», qui empêche aujourd’hui toute «manifestation conjointe avec la communauté juive».

«Il est assez incroyable que l’on ne puisse plus, en 2015, organiser de quelconque événement qui touche de près ou de loin à Israël ou aux juifs sans que cela ne soulève des passions, des menaces et des dangers», regrette-t-il encore. «C’est révélateur des tensions qui traversent notre pays», estime-t-il.

Changer de stratégie vis-à-vis d’Israël et des Français juifs

Un constat que le trésorier du Front national regrette d’autant plus qu’il juge «nécessaire d’avoir des relations avec l’État hébreu».

«Je le dis calmement et de manière très apaisée», se targue-t-il tandis que son parti semble, depuis quelques années adoucir son ton vis-à-vis d’Israël. En témoigne notamment la visite effectuée, en 2011, par le vice-président du FN Louis Aliot à Jérusalem et Tel-Aviv. Ou la rencontre secrète en mai dernier, à New York, entre Marine Le Pen et l’ancien premier ministre israélien Ehud Barak.

«Les Français de confession juive se sont toujours parfaitement intégrés à notre société», argue encore Wallerand de Saint-Just pour justifier sa position. Comme une manière, là encore, de prolonger la main tendue par la présidente du Front national aux «Français juifs», qui présente son mouvement comme leur «meilleur bouclier contre le fondamentalisme islamiste». Comme une manière, aussi, d’incarner encore un peu plus la rupture entre un FN «dédiabolisé» et celui de Jean-Marie Le Pen, condamné pour «antisémitisme insidieux» et aujourd’hui mis au ban de son propre parti.

Arthur Berdah

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Le leader du Front national à Paris défend «Tel-Aviv sur Seine»

    1. Laurence

      L’ultra gauche veut interdire cette journée , l’Extrème droite veut la laissée
      L’ultra gauche est contre Israel , l’Extrème droite est contre vu que le n2 du FN est contre (et il n’y a pas que lui mais … )
      La police n’a pas à protéger des citoyens qui se rendent à un moment de plaisir ça devient hallucinant , ils n’ont qu’à se servir de la nouvelle loi sur le renseignement !!!

    2. Alice

      Le leader ? il n’est pas le trésorier ? ce matin tout de bloc philippot déballe ses avis sur tout, le porc, Hollande , Tel Aviv plage et blablabla , y’avait intéret à propos de Tel Aviv sans quoi il se retrouvait sur le banc des gauche t ultra gauche ce qui revient souvent le concernant !

    3. PAUL

      lors des manifestations organisées pour soutenir les chrétiens d’Orient , des représentants juifs étaient présents à nos côtés ; donc demain , je serai aux côtés de ces mêmes Français juifs , nous défendons les mêmes valeurs humanistes ; en faisant au mieux

    4. Christine

      Enfin des paroles pleines de bon sens, mais quel ironie de l’histoire de constater que c’est un parti très à droite qui vient à la défense des Français de confession juive et d’Israël !

    5. Teddyvil

      Philippot n’a jamais dit qu’il etait anti israel . Il a juste dit qu’on a le droit de critiquer certaine decision d’israel . Aussi il est pour tel aviv sur seine

    6. Marinel

      Et moi je soutiens Marine !
      vive la décolonisation, on pourra de nouveau vivre comme en 1950 et jusqu’en 1990 avant que les Colons ne deviennent trop nombreux, avant qu’ils puissent s’unir et faire la force contre le peuple de France de confession juive qui y vivent depuis plus de 2000 ans sans faire de problèmes.

    7. Ayom

      C’est une situation inespéré pour certain partis gauchiste de faire du buzz. cherchez pas plus loin il n’y a rien de sincère.
      Combien même je me méfie des messages doux du FN ce monsieur dit vrais:«Les Français de confession juive se sont toujours parfaitement intégrés à notre société»

    8. Alauda

      Défendre Tel-Aviv-sur-Seine est parfaitement honorable.

      Toutefois, la formulation de l’argument « intégré » me titille l’oreille.
      INTEGRER, définition :
      « Introduire un élément dans un ensemble afin que, s’y incorporant, il forme un tout cohérent. − Emploi pronom. S’introduire dans un ensemble, s’y assimiler. »
      Le préfixe in- « dans » suppose un mouvement de l’extérieur vers l’intérieur.

      Dirait-il, W. de Saint-Just, « «Les Français de confession catholique se sont toujours parfaitement intégrés à notre société» ? 😉

      Cathos, juifs, protestants et même bon nombre d’athées, nous sommes encore nombreux à être des natifs autochtones de vieille « souche » sur le territoire français…

    9. Robert Davis

      Une fois de plus je constate que la droite, la VRAIE pas celle sarko qui n’est que centre GAUCHE qui essaye de toutes petites avancées temporaires vers le centre droit qui ne durent jamais plus de 3 secondes, et les Républicains sont les amis d’Israel. Le socialisme finit toujours nazi,celui de la majorité ne pense qu’à détruire Israel gentiment avec des gants, celui de l’extrême en utilisant tous les moyens y compris les cris de « mort aux juifs ». Tous deux sont des nazis, les uns sont des SA et les autres des SS. Et des menteurs lorsqu’ils prétendent que hitler était fasciste. NON il était SOCIALISTE et le proclamait lui-même.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap