toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le désespoir d’Obama pour sauver son deal avec l’Iran


Le désespoir d’Obama pour sauver son deal avec l’Iran

Le président Obama, dans son désespoir pour sauver son accord avec l’Iran, s’est mis à attaquer ses adversaires de façons personnelles. Il a accusé les critiques de son accord d’être les mêmes fauteurs de guerre Républicains qui ont conduit à la guerre terrestre contre l’Irak et il a averti qu’ils allaient donner des arguments « réchauffés » et souvent malhonnêtes.

Il se plaint de l’influence des lobbyistes et de l’argent sur la décision de cette question importante du processus, comme si le lobbying et l’argent ne sont pas impliqués dans d’autres affaires importantes devant le Congrès.

Loading...

Ces types d’arguments sont de moins en moins convaincants pour d’autres membres démocrates du Congrès, les partisans les plus libéraux du Président, plus des experts  de centrales nucléaires et d’autres gourous de la politique étrangère qui expriment leur profonde préoccupation, et parfois une forte opposition à l’accord qui est actuellement devant le Congrès.

Moi-même, qui suis un Démocrate libéral qui a voté par deux fois pour le président Obama et qui était opposé à l’invasion et à l’occupation de l’Irak. Une des raisons pour laquelle je me suis opposé à ce que je considérais, et considère toujours, l’Iran comme une plus grande menace pour la sécurité du monde et la stabilité du Moyen-Orient plus que l’Irak ne l’a jamais été. Dans mon nouvel e-book L’opposition à l’accord avec l’Iran: ou comment pouvons-nous maintenant empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires? , je donne des arguments que je crois honnête, justes et convaincants. Je reconnais certains avantages dans l’affaire, mais crois fermement que les inconvénients l’emportent et que les risques d’échec sont considérables. Mon appréciation est partagée par un nombre important d’autres universitaires, des experts de la politique et d’autres Démocrates libéraux qui soutiennent les politiques nationales du président Obama, qui admirent Secrétaire Kerry pour sa détermination, et qui ne voient pas de mauvaises intentions à l’affaire.

Le président serait bien avisé de cesser d’attaquer ses détracteurs et de commencer à répondre à leurs questions abruptes avec des réponses précises et crédibles. Questions auxquelles il faut répondre sont les suivantes:

  1. Même après l’expiration de l’accord sur le nucléaire, est-ce que la politique américaine fera que l’Iran ne sera jamais et en aucun cas autorisé à développer des armes nucléaires? Ou est-ce notre politique que l’Iran sera libre de faire ce qu’il veut après l’expiration de l’accord?
  2. Après les contraintes majeures contenues dans la fin de l’offre, combien de temps cela prendrait-il à l’Iran pour produire une bombe nucléaire livrable?
  3. Les États-Unis permettraient-ils à l’Iran de commencer la production d’un arsenal nucléaire lorsque les contraintes majeures de l’accord prendront fin?
  4. Est-ce que l’accord reflète un renversement dans la promesse de la politiquede la pré-réélection du président Obama : « Ma politique ne sera pas celle du confinement; ma politique est de les empêcher d’obtenir une arme nucléaire »
  5. Si non, le président Obama annoncera-t-il maintenant  que c’est toujours la politique des Etats-Unis que l’Iran ne sera pas autorisé à développer une arme nucléaire?
  6. Comment fonctionne exactement le régime des inspections? Précisément combien de temps les Iraniens auront-ils entre une demande d’inspection et l’inspection elle-même? Qu’est-ce qui leur sera précisément permis de faire pendant cet espace? Et pourquoi ont-ils besoin de tant de temps s’ils n’ont pas prévu de tricher?
  7. Que fera le président Obama si l’Iran est pris à tricher sur cette affaire au cours de son administration?
  8. précisément quand aura lieu la levée des sanctions en vertu de l’accord? Les dispositions prises empêchent-elles le P5 + 1 d’imposer de nouvelles sanctions applicables même si l’Iran ne se trouve pas être en violation de ses engagements en vertu de l’accord? Quand exactement les sanctions interdisant la vente d’armes, et en particulier la technologie des missiles, sera-t-elle levée?

Dans le cas où on répondrait à ces questions et à d’autres aussi importantes sur l’accord  —directement, franchement, et sans ambiguïté  — le Congrès sera dans une meilleure position afin de répondre aux questions fondamentales avant qu’il: ne rejette ce deal profondément imparfait, comportant des résultats plus dangereux que son non rejet? Si oui, que pouvons-nous faire maintenant pour assurer que l’Iran n’acquerra pas un arsenal nucléaire? Les réponses à ces questions peuvent affecter profondément l’avenir du monde.

Donc, le président devrait passer plus de temps sur le fond et moins sur des attaques personnelles.

Alan Dershowitz

Learn Hebrew online

Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le désespoir d’Obama pour sauver son deal avec l’Iran

    1. Marcel

      Barack Hussein Obama ressemble de plus en plus à un loup en fin de vie… politique !
      Il devient de plus en plus agressif et dangereux!
      Même son aspect physique a changé ! Il montre ses crocs et hurle jusqu’à la mort…C’est sa vraie nature qui apparaît.
      Dire que beaucoup qui avaient été séduits par ses paroles et l’avait jusque là considéré comme un agneau, en sont revenus depuis !
      Alors que faut-il faire dans ce cas là? L’euthanasier ou… l’enfermer à vie?
      Il semblait bien en apparence être un winner …
      Mais en réalité, il est devenu un loup-zeur!

    2. Alauda

      Si seulement son désespoir pouvait tourner en dépression sévère, pendant qu’on lui servirait des pilules roses dans un verre d’eau, il éviterait de nous faire avaler ses grosses couleuvres.

    3. Roberto

      Une pauvre bête blessée, en fait, il fait tout pour qu’une 3° guerre mondiale devienne possible. Une lourde charge sur les épaules, mais il n’a jamais eu la dimension d’un chef d’état.

    4. Ratfucker

      Hussein Obama a fait une erreur de débutant: se mettre à dos simultanément les Juifs et leurs réseaux d’influence, et les Saoudiens avec leurs milliards de pétrodollars consacrés habituellement à corrompre politiciens, journalistes, diplomates pour en faire des propalestiniens, milliards qui seront mieux utilisés à combattre l’Iran.

    5. DANY83270

      Pour achever de démoraliser Obama, il faudrait engager une campagne de presse pour le discréditer sur le fait qu’il n’avait pas le droit de se présenter aux élections américaines, parce que c’est un imposteur n’étant pas né sur le territoire des Etats-Unis mais au Kenya, là où réside sa famille; ensuite, sa mère l’a emmené en Indonésie , pays dans lequel il a fréquenté une école coranique; ensuite ils se sont embarqués pour l’Amérique comme clandestins et s’est fait naturaliser et c’est ainsi qu’il a trompé l’Amérique ; mais maintenant il doit rendre des comptes !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *