toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le cancer du « colon » !


Le cancer du « colon » !

Les événements de la semaine dernière en Israël – et la vague de haine irraisonnée déclenchée contre les mityachvim (« habitants des Territoires libérés en 1967 de l’occupation jordanienne », que certains traduisent erronément – et par un raccourci surprenant mais qui n’est pas tellement innocent – en « colons »), tant par la gauche israélienne que par les médias occidentaux – m’ont fait penser à cette maladie qui peut soudain frapper un corps jusque là en bonne santé. La médecine se perd en conjectures sur les raisons cachées qui amènent brusquement un organe parfaitement sain et utile à devoir combattre, dans une lutte intestine, la prolifération d’éléments néfastes provenant de son propre système.

Certains carabins (J’allais écrire « cas-Rabin », par rapport à « Saint Ytzh’ak », qu’ils vénèrent !) préconisent alors d’amputer la partie lésée plutôt que de s’attaquer franchement aux causes du mal. Évidemment – tout dans le corps humain étant régi par une subtile balance et cet élément se devant d’évacuer les éléments inutiles à la bonne fonction corporelle – on court à la catastrophe mais ces esculapes à la petite semaine, ne possédant pas toutes leurs Facultés (de médecine), s’entêtent dans leur diagnostic et en viennent même à prétendre que c’est le côlon la cause de tout le mal et non la malemort en elle-même. Haro sur celui-ci, donc, et pour l’éliminer on lui imputera sans preuves tous les défauts !

Cette métaphore audacieuse illustre bien la situation intérieure actuelle en Israël. Reconquise lors de la Guerre des Six jours des mains de la Jordanie – qui l’occupait illégalement depuis son agression de 1948 contre l’État d’Israël, légalement restauré avec l’aval de la plupart des Nations civilisées – et indispensable à la sécurité stratégique du Peuple juif, que les Arabes ne cachent pas « vouloir rejeter à la mer », la Judée-Samarie (Terre ancestrale des Hébreux) n’était qu’un désert de pierrailles. Fidèle à la tradition sioniste, comme ils l’avaient fait auparavant dans les autres parties du pays, les gouvernements (Travaillistes) y établirent alors de paisibles agriculteurs qui firent refleurir les collines abandonnées et y créèrent un tissu économique des plus performants. Tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Nekama

Oh, certes ! Quelques cellules cancéreuses (islamistes et arabo-nationalistes) se cachaient encore dans les replis du corps mais – vu l’amélioration apportée (tant démocratique qu’économique) du niveau de vie – les dirigeants d’Israël s’imaginaient qu’elles s’élimineraient d’elles-mêmes. On les laissa donc proliférer en toute tranquillité, inconscients des dangers de la maladie. Quelque dix ans plus tard, les premières douleurs  firent jour !

Plutôt que d’employer immédiatement les grands remèdes, mal inspirés, nos ministres ont eu recours à la médecine douce. « Leur donner les quelques gouttes de poison, que réclament ceux qui nous empoisonnent la vie, ne peut – se disaient-ils – que nous mithridatiser ! » Las ! Ils en réclamèrent de plus en plus et, bientôt, certaines parties jadis saines du corps (sises du côté gauche) en furent également totalement dépendantes. Trop tard pour utiliser la radiothérapie contre la prolifération de la tumeur… cela n’aurait pas résolu leur propre assujettissement ! Alors, toute la gauche s’est mise à crier haro sur « ce pelé, ce galeux, ce colon d’où venait tout le mal. » …Et c’est pourquoi on a pu voir, la semaine dernière, ce déferlement de haine gratuite contre les mityachvim au grand plaisir – et avec la complicité – des Nations qui ne savent que trop bien que la suppression de ceux-ci nous handicapera d’abord, avant de faire rapidement passer notre État juif et sa totale population non-musulmane de vie à trépas !

itamar famille Fogel

Car, analysons sereinement la situation : sur simple vue d’un tag écrit en hébreu (avec une lettre « Qof » hébraïque, dont la cursive ressemble plutôt étrangement à la cursive arabe, et une inscription « Longue vie au Roi Messie », dont l’esprit ne rejoint aucune forme de pensée judaïque !) sur une maison incendiée, avant même le moindre début d’enquête, toute la gauche israélienne et les médias internationaux – ceux-là mêmes qui, lorsqu’un « fou d’Allah » ou les musulmans de l’État islamique massacrent des milliers d’innocents au cri de « Dieu est grand ! », s’exclament « Pas d’amalgame ! » – ont accusé non pas « un » mais « tous les colons » de « crime contre l’humanité ».

À l’heure où j’écris ces lignes, aucun suspect – malgré les recherches acharnées de la police – n’a encore été arrêté. Mais, même si ce crime – chose très improbable car il s’agit sans doute d’une vengeance entre familles arabes ! – devait être attribué à un Juif (dégénéré), une saine Justice voudrait qu’il soit jugé pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner » (inculpation normale pour ce cas, dans tous les pays démocratiques du monde) et qu’il soit, comme le veut le Droit, « présumé innocent jusqu’à ce que jugé coupable » (entendez : par un tribunal régulier et non par les médias) !

Ah ! Encore une chose pour terminer cet article. Où donc a-t-on entendu les cris de putois de la gauche internationale et des rédactions mondiales quand toute la famille Fogiel a été assassinée de sang-froid par un terroriste arabe (http://www.europe-israel.org/2011/06/amjad-awad-%E2%80%9Cje-suis-fier-d%E2%80%99avoir-egorge-un-bebe-juif%E2%80%9D/) ? Ou encore quand des assassins arabes libérés ont été accueillis en héros par Abou Mazen à Ramallah avec, sur la tribune d’honneur, de nombreux parlementaires européens qui les ont également applaudis… dont Martina Anderson, élue européenne britannique du Sinn Fein (Irlande du Nord), ancienne terroriste de l’IRA qui, le 12 octobre 1984, avait déposé une bombe au Grand Hôtel de Brighton, engin qui avait fait cinq morts (http://alyaexpress-news.com/2014/09/ils-font-la-bombe-a-bruxelles/) ?

« Je ne m’étonne jamais de voir des hommes mauvais, mais je m’étonne souvent de ne pas les voir honteux » (Jonathan Swift). Le cancer du « colon », ce n’est pas le « colon » lui-même mais c’est la gauche internationale, une maladie létale incompatible avec l’existence du corps social !

© Yéh’ezkel Ben Avraham pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le cancer du « colon » !

    1. Esther

      les autorités israélienes admet Israel est une tyranny.
      Le droit administratif de détention exige des agents de sécurité à mener des enquêtes approfondies et de faire rapport sur leurs progrès dans la cour tous les trois mois. Avec cela, la loi est ouverte et permet aux autorités de garder les individus en prison aussi longtemps que nécessaire tous Juif peut etre arrete sans possibilite de voir un avoca etre garder san motif il peu durer des mois voir des annees.

    2. Robert Davis

      Merci esther de nous apprendre le droit. Nous sommes tellement stupides que l’on vous a attendu! Ici il s’agit de politique pas du droit des personnes à la française (qui ne le respecte d’ailleurs pas…) et ce que vous dites ENCOURAGE LE MONDE A TRAITER ISRAEL EN PARIA ET EN BOUC EMISSAIRE. Est-ce que l’imbécile patentée que vous etes comme tous ceux qui se croient intelligents comprend cela? et votre prénom est-il vraiment Esther ou fatma???

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap