toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La réflexion de quelques « élites » suisses, trop politiquement correct : Pierre Kunz au Café des Grands Esprits


La réflexion de quelques « élites » suisses, trop politiquement correct : Pierre Kunz au Café des Grands Esprits

Dans sa tribune de mardi,  Pierre Kunz, personnalité politique genevoise bien connue mais islamologue encore méconnu, explique à quel point la menace de l’islam est inexistante chez nous… Contrairement à la menace de ceux qui le dénoncent. 

La densité de cette pensée a pu échapper à certains lecteurs, je tente donc, à mon modeste niveau, d’en rendre la complexité.

Nous sommes, nous membres de l’Association suisse vigilance islam,  de « pseudos observateurs », des piliers du Café du Commerce qui n’ont pas compris ce qui se passe dans le monde musulman. Pierre Kunz nous éclaire :

Des « guerriers islamistes » mènent une lutte au Moyen Orient et en Afrique du Nord. Leur but:remplacer les régimes en place.

«Leurs chefs» (mais pas leurs troupes ?) sont cruels. Soutenus par les Saoudiens et les Frères musulmans -deux espèce qui apparemment pour l’expert n’ont pas fait souche en Suisse-, ils veulent asseoir leur pouvoir sur les communautés musulmanes de la région.

« Quelques fous de Dieu » commettent bien des attentats en Europe et aux USA –et en commettront encore nous dit-il-, mais ce n’est en aucun cas « un complot contre l’Occident ». Ce sont en quelque sorte, je lui souffle, des loups solitaires… et des sondages montrent (après Merah, après les attentats de Paris) que cette brochette de fous n’est soutenue que par quelques rarissimes amis du prophète.

De plus, les principales victimes ne sont pas « les Occidentaux», mais les musulmans de ces pays. C’est vrai, face à cette écrasante population de victimes musulmanes, nous n’allons pas chipoter pour des attentats qui ont causé quelques dizaines de morts occidentaux, même si nous en déjouons des centaines d’autres. Et puis, si ces victimes sont musulmanes, c’est bien que l’islam n’a rien à voir là-dedans?

Les quelques timbrés de l’islam, nous apprend encore notre érudit, « s’inscrivent dans la stratégie sunnite » destinée à isoler le monde musulman de l’Occident. Des sunnites, Pierre Kunz n’en voit pas dans nos pays.

L’analyste s’exclame, faisant allusion aux insanités de l’ASVI : « Pourquoi diable les Saoudiens et leurs alliés voudraient-ils islamiser la Suisse et les USA? Quel intérêt pour eux? » Question subsidiaire que le spécialiste ne pose pas : mais pourquoi les Saoudiens et leurs alliés Frères musulmans financent-ils des milliers de mosquées en Europe et en contrôlent tout autant? La réponse kunzienne est évidente: pour faire aimer l’Occident et ses valeurs.

Cette implacable démonstration prouve que craindre « le péril islamiste » est de la paranoïa. C’est aussi, dit l’auteur –sans transition-, une angoisse irrationnelle devant des « coutumes un peu dérangeantes » qui rompent avec nos habitudes. C’est vrai. Pourquoi ne pas changer d’habitudes: faire égorger des agneaux, contester des cours, se baigner en burkini…

L’ASVI et ses soutiens sont en fait selon Kunz bien plus dangereux que les «quelques extrémistesislamistes ».  Une preuve : ils cherchent des petites bêtes dans les textes sacrés de cette religion… Alors que les bergers des mosquées, comme chacun sait, ne cessent de clamer que les aspects violents, misogynes et haineux de leur religion sont désormais caducs.

Oui, ce sont des esprits bien malades qui affirment que des atrocités sont commises tous les jours pour obéir aux injonctions d’un dieu et de son prophète. Toute personne prête à mettre sa santé mentale en jeu peut vérifier sans peine.

Par Mireille Vallette – SOURCE







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La réflexion de quelques « élites » suisses, trop politiquement correct : Pierre Kunz au Café des Grands Esprits

    1. Alauda

      1794 : Genève se dote d’une première constitution démocratique

      Quel pays, dominé par la sharia, pourrait-être considéré en 2015 comme démocratique ? Aucun, ZERO.

    2. Robert Davis

      Je ne sais ce qu’est l’asvi mais si elle n’est pas d’accord avec ce demeuré de kunz qui croit avoir tout compris comme tous les imbéciles, elle doit avoir raison…

    3. ralph

      A force de banaliser la réalité du danger islamiste les gens comme M.Kunz se trouveront confrontés avec elle malgré eux.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap