toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël bashing: Plantu préfère le Qatar(et ses dollars) à Israël


Israël bashing: Plantu préfère le Qatar(et ses dollars) à Israël

Joe Hyams, le président de l’influent site britannique de « monitoring des médias Honest Reporting, a condamné fermement le journal français Le Monde pour avoir publié une caricature de Plantu diabolisant Israël.

Il demande que la caricature soit retirée et que le journal reconnaisse le tort causé à la communauté juive. Voici l’article d’Alex Margolin.- celui-ci a suscité de violentes réactions que l’on peut lire en bas de l’article. Ce n’est pas étonnant que de plus en plus de Juifs quittent le France.

Plantu est un dessinateur timide : Critiquer Israel pas de problèmes ,surtout quand ces dessins paraissent dans le quotidien LE MONDE connu pour son honnêteté et son impartialité vis-à-vis d’Israel

Par contre il n’ose pas critiquer le Qatar. On se demande bien pourquoi ?

A quoi bon faire des dessins sur le financement du terrorisme islamiste par le Qatar , le non respect des droits de l’homme, les travailleurs immigrés exploités et maltraités, la condamnation à la prison à vie du poète qatarien Mohammed al-Ajami du fait des critiques qu’il avait formulé contre le gouvernement du Qatar ,la peinde mort pour les homosexuels ?
Ou alors Plantu ferme les yeux sur ces crimes et préfèrent caricaturer les juifs israéliens. C’est vrai c’est beaucoup moins risqué.
En décembre 2010, Cartooning for Peace reçoit pour son action, le prix « Doha Capitale Culturelle Arabe » d’une valeur de 10 000 euros décerné par l’ambassadeur du Qatar, Mohamed Al Kuwari

Le site Le Grand Soir écrit à propos du Qatar (qui abrite la chaîne d’info arabe Al Jazeera) : « Dans ce pays polygame et misogyne, le pouvoir est héréditaire et la presse est libre de parler de tout, à condition de respecter la charia (loi islamique) et de ne pas s’en prendre à la famille régnante et au gouvernement (pléonasme). »
« Plantu a reçu le prix «Doha Capitale Culturelle Arabe» (10000 euros) des mains de l’ambassadeur du Qatar, Mohamed Al Kuwari. »


Le Grand Soir rappelle que « The Economist, a créé un indice de démocratie en examinant 167 pays dans le but d’évaluer qualitativement leur niveau de démocratie. La France obtient le numéro 31, Cuba, 121, le Qatar, 137 (derrière la Chine) dans la catégorie Régimes autoritaires ».
source des photos qui suivent
http://leqatar.free.fr/People/plantu.html

Le dessinateur-caricaturiste PLANTU du journal Le Monde est venu au Centre Culturel Français de Doha le 1er février 2005 pour le vernissage d’une exposition partagée avec le caricaturiste pakistanais SHUJAAT ALI d’Al Jazeera !



On jugera de la violence des dessins de Plantu sur le Qatar ci-dessous

Discours Plantu à l’Ambassade du Qatar Décembre 2010

Merci beaucoup Monsieur l’Ambassadeur. Je suis vraiment touché que vous ayez pensé à récompenser le travail de toute l’équipe de Cartooning for Peace. J’ai eu la chance de me retrouver plusieurs fois à Doha où j’ai pu rencontrer et dialoguer avec des dessinateurs du Qatar. Que ce soit au Qatar ou au Proche-Orient, j’apprends beaucoup sur la liberté d’expression et sur la liberté de penser.

Justement, grâce aux efforts de Son Altesse Cheikha Mozah, j’ai pu constater à quel point Doha était le centre des rencontres et de tolérance des journalistes et des dessinateurs du monde entier. A ce sujet, j’avais eu la chance de faire venir à Doha plusieurs dessinateurs étrangers et celui qui avait fait les discours s’appelle Kichka, il est l’un des dessinateurs de Cartooning for Peace, il est Israélien et il nous a raconté à quel point son travail consistait à dessiner, à se moquer des dirigeants de ce monde, à commencer par ses propres dirigeants.

Mais son travail de cartooniste israélien consistait aussi à tendre la main à ses amis dessinateurs Palestiniens. Ce sont des dessinateurs chrétiens, juifs, musulmans, agnostiques ou athées, qui se ressemblent, qui se retrouvent, qui échangent et qui, grâce à leur crayon, sont en quelque sorte les baromètres de la liberté d’expression : ils nous font comprendre le degré de liberté d’expression et d’opinion.

Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile d’exprimer une opinion personnelle et Doha a montré à quel point les relations entre le monde occidental et le monde musulman sont riches de rencontres. Plus nous aurons l’occasion d’organiser ces rencontres avec des dessinateurs de presse, plus nous apprendrons sur la culture des autres.

Les crayons sont des petits morceaux de bois qui servent à construire des ponts entre les peuples ; et ces peuples ne demandent qu’à dialoguer. Voici un dessin de Cartooning for Peace qui représente deux zèbres qui boivent dans un marigot en Afrique : « Moi, mon papa et blanc et ma maman est noire », dit l’un et l’autre répond : « Moi, c’est l’inverse ! ». Ce dessin touche tout le monde. Nous utilisons souvent ce dessin dans notre combat contre toutes les formes d’intolérance.

Nous avons aussi la chance de présenter des dessinateurs palestiniens comme Khalil Abu-Arafeh, qui, évidemment, et c’est bien la moindre des choses, critique fermement l’armée israélienne. Khalil s’en prend aussi aux dérives du Hamas tout en n’épargnant pas le Fatah. On est au cœur de la liberté de penser : il s’agit d’avoir la liberté de penser sans interdits et ce n’est pas toujours facile au Proche-Orient.

Et puis, le dessin fédérateur de l’avenir, de ce que nous allons construire tous ensemble, est ce dessin d’Avi Katz avec ces deux mains qui se croisent à partir de deux drapeaux, israélien et palestinien, et qui forment une petite colombe qui montre en image l’avenir d’un Proche-Orient pacifié.

Et si, bien sûr un jour, il existera une paix au Proche-Orient, on pourra dire que ce sera grâce aux efforts de toutes les personnes de bonne volonté, de tous les journalistes, les diplomates qui s’engagent. Ils ne ménagent pas leur peine pour faire avancer les choses petit à petit avec beaucoup d’humilité.
Les dessinateurs et les diplomates qui, grâce à vous, nous permettent de favoriser ce genre de rencontres et bien sûr, nous nous retrouverons au mois de mai, pour construire un avenir pacifié au travers des discours et, j’espère, des caricatures. Merci encore de donner ce prix à Cartooning for Peace, qui touchera au plus profond de leur cœur tous les dessinateurs du monde entier, de toutes religions et de toutes cultures. Les images peuvent déranger mais elles peuvent être aussi les fenêtres d’un avenir pacifié

LDJ





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Israël bashing: Plantu préfère le Qatar(et ses dollars) à Israël

    1. lyse

      bah, je ne suis pas charlie, le monde, et toute cette sorte de choses.
      Il ne faut pas être juif ou israélien pour s’en rendre compte (je ne le suis pas):
      je ne supporte pas l’ostracisme, l’impartialité, l’hypocrisie et la lâcheté.

    2. Jacques

      Plantu aurait fait un bon caricaturiste dans les années 30/40.

      Si le Monde fait faillite il pourra toujours trouver une place dans un torchon d’extrême-droite ou chez Soral et consorts.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap