toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Islam et laïcité : « Les femmes musulmanes ne sont pas considérées comme de ‘vraies’ françaises »


Islam et laïcité : « Les femmes musulmanes ne sont pas considérées comme de ‘vraies’ françaises »

Le vendredi 10 juillet à Paris, une manifestation contre le voile s’est déroulée place de la République à Paris. Elle était organisée par l’antenne française de l’organisation canadienne des « Femmes sans voile », dans le but de « dénoncer l’obscurantisme ».

Problème : est-ce vraiment féministe d’imposer le non-port du voile aux femmes qui l’ont choisi ? La réponse de David Simard philosophe, psycho-sexologue.

En France, l’islam pose problème à beaucoup de monde, dans un large spectre iconoclaste : d’organisations d’extrême-droite à certaines organisations féministes, en passant par les électeurs de droite mais aussi, de plus en plus, de gauche.

À droite et surtout à l’extrême-droite, le rejet de l’islam est associé au racisme envers les Maghrébins ou identifiés comme tels, même si le FN par exemple masque ce racisme derrière une défense de la laïcité faisant écho à la théorie du choc des civilisations dans une optique identitaire. Mais qu’en est-il à gauche ?

Loading...

La sociologue féministe Christine Delphy, co-fondatrice avec Simone de Beauvoir de la revue « Nouvelles Questions Féministes », s’interrogeait il y a quelques jours à ce sujet dans les colonnes numériques du « Guardian ». Selon elle, la laïcité est utilisée par certaines organisations féministes établies comme argument contre l’islam, au point de refuser, dit-elle, que des femmes portant le voile, « symbole de l’oppression des femmes », puissent assister à leurs meetings.

Christine Delphy vise particulièrement des féministes blanches, qui utiliseraient la laïcité pour masquer leur racisme, dans un pays où les femmes musulmanes ne sont pas considérées comme de « vraies » françaises.

De fait, le voile dans l’islam est utilisé comme non seulement un symbole mais aussi un moyen de l’oppression des femmes. D’une manière plus générale, les trois grandes religions monothéistes, dont les histoires sont bien plus imbriquées que ce que l’on a coutume de penser, n’ont cessé d’inférioriser les femmes, et ce n’est pas à elles que l’on doit les avancées en matière de droits des femmes et d’égalité des sexes.

Il est donc tout naturel que des mouvements féministes se positionnent contre l’imposition du voile, et plus généralement contre ce qui, dans les religions, soumet les femmes aux hommes. En revanche, la laïcité telle que conçue en France, outre la séparation des églises et de l’État, garantit la liberté de conscience, qui inclut la liberté religieuse. Ce point est souvent omis. […]

Être libre par rapport au voile, en un sens qui soit à la fois féministe et laïque, signifie pouvoir choisir soi-même de le porter ou non. Sinon, soit on a affaire à un féminisme lui-même tyrannique qui prétend libérer les femmes malgré elles et même contre elles, soit on a affaire à une conception identitaire et non égalitaire de la laïcité, ou qui défend un universalisme de l’uniforme et non de la diversité.

source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Islam et laïcité : « Les femmes musulmanes ne sont pas considérées comme de ‘vraies’ françaises »

    1. Alauda

      Les filles sur la photo sont à peine âgées d’une vingtaine d’années et veulent imposer à la société française un voile que leurs mères avaient remisé au placard. La première que j’ai croisée remonte à plus de vingt ans, quelques années après l’affaire de Creil : un pote en contrat CES lui faisait du soutien scolaire.
      La famille se composait d’une mère de vingt ans plus jeune que son mari, qu’elle avait fini par quitter, parce qu’ouvrier il s’adonnait à la boisson. Son aînée de 14 ans, suivie par un jeune homme à barbiche qui semblait déjà porter les traits de caractère d’un « directeur de conscience » tel que Molière a pu le dépeindre dans Tartuffe, commençait tout juste à se voiler.

      Cette pancarte « avez-vous peur de moi ? » est la dernière version de filles qui ne veulent pas s’assumer en tant qu’être libres, pensants, capables de s’assumer. Dernier avatar de mineures qui souhaitent le voile pour rester dans leur éternel statut de mineures. Ce sont elles qui ont peur.

      Qu’elles cessent d’emmerder les femmes majeures qui se fichent pas mal de leur fichu sur la tête. Y’en a marre. Et qu’elles aillent à l’école pour apprendre aussi, au lieu de se faire remarquer dans la rue avec des slogans débiles.
      Une vraie Française bosse.

    2. Alauda

      @Laurence,

      Pécresse n’a pas écrit de tweet, elle a prononcé une phrase dans laquelle elle confond sa carte d’identité avec sa communion solennelle. Elle aurait du dire : »on doit pouvoir donner aux musulmans ce qu’on donne aux catholiques et aux juifs ». La Jeannette n’est pas toujours futée, mais comme une certaine forme de journalisme passe son temps à chercher la petite bête dans les petites phrases, la tweetosphère fait des gorges chaudes de son lapsus prétendu révélateur.
      Les politiques sont globalement incultes en matière de religion. Pécresse n’échappe pas à la règle.
      Je suis allée voir quelques articles de la journaliste qui a commis le papier dans le Canard (et qui accessoirement écrit dans le Monde)… Ce n’est pas la révélation du siècle.

    3. Laurence

      Alauda
      je croyais que c’était un tweet
      c’est pas bien grave , ce qui est grave c’est qu’elle m’a bléssée !

    4. Alauda

      @Laurence,

      Vous avez assez culture pour prendre du recul : la présence juive est attestée depuis 2000 ans sur le territoire. Les juifs sont devenus citoyens à part entière à la Révolution, au même titre que le tiers état dont je suis issue.
      Ce n’est pas une bourgeoise ambitieuse qui ne connaît que sa chapelle qui peut vous blesser parce que ses idées sont mal rangées et que son lexique est imprécis.
      Je vous assure qu’il vaut mieux ironiser que de prendre ceci trop à cœur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *