toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Ils nous violent, on les tue: » une brigade féminine pour lutter contre l’Etat islamique


« Ils nous violent, on les tue: » une brigade féminine pour lutter contre l’Etat islamique

Ce bataillon de 123 combattantes a été formé par Xate Shingali, une chanteuse yazidie: « Sun Girls » (« Les Filles du Soleil »).

Massoud Barzani, le président kurde, a donné son feu vert pour la composition de cette brigade féminine. Elle a été créée par Xate Shingali (30 ans) et elle compte aujourd’hui plus de 123 combattantes exclusivement féminines âgées entre 17 et 30 ans. Son nom: « Sun Girls » (« Les Filles du Soleil »).

Sentiment de revanche
« Mon père était si heureux, lorsque je lui ai dit que je rejoignais cette unité. Toutes les familles acceptent que nous nous joignons aux Filles du Soleil. Nous sommes heureuses de combattre aux côtés des Peshmergas!« , a déclaré une jeune recrue Jane Fares (17 ans) qui a été forcée de fuir les montages de Sinjar pour ne pas tomber dans les griffes de Daesh.

Mieux que personne, ces combattantes, animées par un sentiment de revanche sans pareil, savent qu’elles risquent d’être assassinées ou traitées comme des esclaves sexuelles par les djihadistes.

« 72 vierges au paradis »
« Ils tuent, mais pourquoi faire ça à des femmes, pourquoi arracher les mères à leurs enfants? Ils n’ont aucune sorte d’humanité », rapporte Hadia Hassan, une autre combattante, dans le Daily Mail.

Il se dit que les djihadistes de l’État Islamique sont terrifiés à l’idée d’être tués par une femme. Ils craignent de ne pas recevoir la récompense des « 72 vierges au paradis ».

Femmes Peshmergas

Femmes Peshmergas

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “« Ils nous violent, on les tue: » une brigade féminine pour lutter contre l’Etat islamique

    1. michel boissonneault

      défendez-vous et pas de pitié pour les salauds , le monde libre est avec vous mais malheureusement pas nos gouvernements qui sont vendu aux pétro-islamo-dollards

    2. david

      J’admire ces femmes et ces jeunes filles courageuses et déterminées.
      Les salauds qui violent, torturent, mutilent les femmes, les jeunes filles et les petites filles doivent être émasculés, puis brûlés vif..

    3. liberté

      questa mister chef tu veut critique tu fera partie des pendu si tu choisie le camp de la politique et des djihadiste le peuple en colere sera plus mechant que lapres 2eme guerre mondiale la 3eme gueere et deja commencer elle na juste pas etait declarer en occident

    4. Debout

      Bravo à toutes ces filles courageuses !
      Oui, c’est la seule et unique réponse qu’on peut donner à tous ces primates
      qui sont la honte du 21 ème siècle !!

    5. Monsonego

      Comme dit David il faut castrer ces barbares à vif et les laisser crever comme des chiens avec les porcs dans une porcherie

    6. Alauda

      Il y a un an, c’était une femme politique, députée, qui appelait au secours pour ses sœurs Yézidies, au milieu d’une assemblée pour le moins divisée. Une femme encore est à l’initiative des « filles du Soleil ». Qui d’autres mieux qu’elles-mêmes peuvent les défendre ? Une brigade de 123 jeunes femmes, bien entrainées et armées,est à même déjà de protéger quelques villages des trafiquants d’esclaves.

      Une chanteuse Helly Luv, à la chevelure léonine, surnommée la Shakira kurde, a tourné un clip près de la zone de combat en Irak pour appeler à la fin des combats, sous la bannière « Coexist ».
      Son clip « Revolution », déposé sur Youtube, a été vu 2 102 545 fois.

      https://www.youtube.com/watch?t=143&v=fLMtTQsiW6I

    7. Michel P.

      les djihadistes de l’État Islamique sont terrifiés à l’idée d’être tués par une femme. Ils craignent de ne pas recevoir la récompense des « 72 vierges au paradis

      Il est vrai que lorsqu’on est aussi « con » pour croire à ces sornettes, on mérite de mourir par excès d’idioties.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap