toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

EELV: Rien ne va plus, Jean-Vincent Placé a claqué la porte dénonçant la « dérive gauchiste »


EELV: Rien ne va plus, Jean-Vincent Placé a claqué la porte dénonçant la « dérive gauchiste »

Paris – Depuis le départ de Cécile Duflot du gouvernement en avril 2014, rien ne va plus au sein du parti écologiste Europe Écologie-Les Verts: après le départ de François de Rugy, c’est Jean-Vincent Placé qui a claqué la porte vendredi, dénonçant lui aussi la « dérive gauchiste » du groupe sous l’influence de l’ex-ministre.

– 2014 –

. 1er avril: Au lendemain de la défaite de la gauche aux municipales, la direction d’EELV officialise à sept voix contre trois, plus cinq abstentions, le refus de Cécile Duflot et Pascal Canfin, les deux ministres écologistes du gouvernement Ayrault, d’intégrer le gouvernement de Manuel Vals, qui selon eux n’apporte « pas la réponse adéquate aux problèmes des Français« .

François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l’Assemblée nationale, dénonce « une décision incompréhensible« . Le député écologiste François-Michel Lambert se dit « abasourdi« , Barbara Pompili, coprésidente du groupe, parle du « pire » des choix.

. 2 avril: Le chef de file des députés Front de gauche, André Chassaigne, dit espérer construire « une majorité alternative » avec les écologistes.

. 5 avril: La secrétaire nationale d’EELV Emmanuelle Cosse assure devant un conseil fédéral très agité qu’EELV « reviendra un jour au gouvernement« .

. 25 mai: « Une mauvaise stratégie, un mauvais score….« , réagit Christophe Rossignol, membre de la direction du parti, face au mauvais résultat d’EELV aux élections.

. 19 juin: Jean-Vincent Placé, chef de file des sénateurs EELV, préconise de « dialoguer avec les centristes » et demande à Cécile Duflot d' »assumer d’être dans la majorité« .

. 16 juillet: La sénatrice Marie-Christine Blandin, figure historique du parti, démissionne d’EELV en déplorant les « invectives » ou les « postures » dans le parti.

. 21 juillet: Duflot attaque violemment François Hollande et Manuel Valls dans un livre où elle raconte son passage au gouvernement. L’ouvrage secoue les journées d’été d’EELV.

Placé, Rugy, Denis Baupin et Stéphane Gatignon publient un texte très critique sur la non-participation des Verts au gouvernement.

– 2015-

2 février: Rugy se prononce contre un rapprochement avec le Front de gauche. Un telle alliance « provoquerait une nouvelle hémorragie militante« , prévient Dominique Voynet.

. 10 mars: Il va « falloir que tout le monde respire un bon coup et se calme un peu« , demande Cosse.

. 17 mars: L’eurodéputé écologiste José Bové dresse un constat « terrifiant » de la situation d’EELV, entre le « gauchisme » de Duflot et « l’opportunisme » de Placé.

. 2 avril: les parlementaires favorables à une entrée au gouvernement organisent un colloque ouvert au centre et à Génération Ecologie, comme une réponse aux « chantiers de l’espoir » signés par Cosse et Duflot avec Pierre Laurent (PCF) et Jean-Luc Mélenchon (PG).

« EELV est arrivé en fin de cycle« , estime Rugy.

. 5 juin: Le député écologiste du Gard Christophe Cavard quitte un parti « en déliquescence« .

. 13 août: Baupin, Placé et d’autres cadres du parti expriment leur opposition à une alliance avec le FG au premier tour des régionales de décembre, envisagée dans trois régions.

. 19 août: Pompili admet devant la presse ne pas savoir si son parti parviendra à éviter la scission, à la veille des journées d’été où la ministre de la Santé Marisol Touraine est huée quand elle prononce le mot « rassemblement« .

. 21 août: Cosse ferme la porte à des « discussions nationales » avec le Parti de gauche sur les régionales.

. 27 août: Rugy annonce son départ d’EELV le jour de la publication de son livre « Ecologie ou gauchisme, il faut choisir« .

. 28 août: après avoir qualifié la veille le parti de « structure morte« , Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, annonce sur Europe 1 qu’il quitte lui aussi EELV.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “EELV: Rien ne va plus, Jean-Vincent Placé a claqué la porte dénonçant la « dérive gauchiste »

    1. Alauda

      En juin dernier, Jean-Vincent Placé dévoilait le fond de sa pensée «J’assume totalement, les Verts sont devenus le parti des Palestiniens» et ajoutait : «En juillet, 400 messages de soutien aux Palestiniens et depuis les massacres des chrétiens d orient zéro ! Il y a une indignation sélective que je ne partage pas», a-t-il ajouté.
      Il s’est débarrassé des casseroles.

    2. sarah

      De Rugy avait dit en juillet 2014 :: »Avant d’être pour la paix, EELV est pour la Palestine ».
      Je rajouterai : EELV est pour la guerre avec Israël et les juifs sionistes où qu’ils se trouvent à commencer par ceux qui sont des citoyens français.
      EELV, en plus d’être sectaire et gauchiste, est un parti qui abrite pas mal d’ antisémites parmi eux.
      Mais on trouve le même phénomène à l’aile gauche du PS, Montebourge en tête.

    3. MisterClairvoyant

      Les « verts » se sont laissait contaminer par un discours « gauchiste » à ses frais, car en France ils ont perdu toute crédibilité politique,donc ils ont « fondus » de 12% à 2% en quelques années, tout comme le PC, qui est passé de plus de 20% à 3% avec une surenchère pro-palestinienne et antisémite. Pour sauver sa peau il s’associent à d’autres extrémistes, nazislamistes. Car ils ont échoué.

    4. aurelle

      Très bonne initiative de Jean-Vincent Placé, un homme qui aime l’écologie mais pas les abrutis

    5. abraham

      EELV: Rien ne va plus, Jean-Vincent Placé a claqué la porte dénonçant la « dérive gauchiste »

      Jean-Vincent Placé dit, aujourd’hui, tout haut, ce que tous les citoyens Français pensent ! Il a oublié d’ajouter l’antisémitisme de l’organisation EELV – lES VERTS . Cette organisation déguise ses sentiments antisémites sous un antisionisme de circonstance. Celui-ci contrairement à l’antisémitisme n’est pas interdit !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap